Tag Archives: fait au Québec

DÉCOUVERTE LOCALE – Mélodie Laroche, ébéniste

12 Jan

Vers la fin de l’automne, j’ai eu l’occasion de découvrir le site web de Mélodie Laroche, jeune ébéniste d’ici dont le travail est absolument actuel. J’ai envie de vous parler d’elle car je trouve rafraîchissante l’idée de pouvoir se procurer toute une gamme de produits faits de bois, et tout de même passer à l’ère 2018 de façon tout à fait moderne. La noblesse d’un matériau comme le bois est incontestablement intemporelle. Ceci dit, on a souvent l’impression qu’il faut chiner des antiquités pour pouvoir apprécier le travail des ébénistes d’ici. On oublie peut-être, alors, qu’il y a heureusement encore (et de plus en plus !) plusieurs artisans jeunes et moins jeunes qui travaillent cette matière avec amour.

Lire la suite

Publicités

Découverte locale – Lena et Gabi

20 Déc

Chaque mois, je vous ferai découvrir un-e créateur-trice du Québec dont le travail est, à mon sens, remarquable et mérite d’être connu et reconnu ! Le talent chez nous est grand et on devrait toujours s’y arrêter en premier, quand on cherche à faire l’acquisition d’un produit original et de grande qualité !

Pour débuter ma collaboration au sein de la meute et pour terminer l’année en beauté, j’ai choisi de vous parler d’abord de la très chouette compagnie Lena et Gabi.

Lena et Gabi est donc une entreprise locale, qui fabrique et vend des accessoires durables pour toute la famille. À mon avis, ses tampons démaquillants sont vraiment géniaux: un réel incontournable à avoir sous la main. En plus d’être lavables et réutilisables, ils sont doux pour la peau et super jolis. Leur petit prix les rend accessibles et leur entretien est simple, ce qui fait d’eux une douce introduction pour quelqu’un qui hésite encore à prendre un virage « durable ». Pour mon prochain achat, je me tournerai vers les serviettes hygiéniques lavables. Je me sens prête à franchir ce pas, surtout parce que j’ai confiance en la qualité des produits offerts. D’ailleurs, quand j’ai voulu en savoir plus sur la compagnie, j’ai contacté Roxann, la fondatrice. Elle est très sympathique et c’est avec joie qu’elle a répondu sans hésitation aux questions que je lui ai posées pour vous.

Crédit photo : Lena et Gabi

Nom de la société : Lena et Gabi

Nom de la fondatrice : Roxann Vrydag

Qu’est-ce qui vous a poussée à créer ce type de produits ? Lors de mon congé de maternité, je cherchais ce que je pouvais faire pour pouvoir travailler à la maison avec ma fille et ne pas devoir retourner sur mon lieu de travail. J’ai commencé à confectionner des articles pour bébé, puis des accessoires pour porte-bébé. J’ai finalement trouvé ce que j’aimais faire, des produits durables pour toute la famille.

Quelle est votre clientèle cible ? Les femmes. La majorité de mes produits est destinée pour elles.

Quel est le produit que vous préférez personnellement parmi tous ceux que vous offrez ? Les tampons démaquillants ! Ils sont fabriqués avec des retailles de tissu. J’ai souvent d’autres artisanes qui m’envoient leurs retailles. Je redonne à mon tour à des créatrices de bijoux toutes celles qui sont trop petites pour mes besoins.

Quel est votre plus grand rêve pour votre entreprise ? De pouvoir continuer d’en vivre jusqu’à ma retraite !

Quelle information supplémentaire devrait-on vraiment connaître pour vous aimer encore plus ? Je suis infirmière de formation. Lena et Gabi, c’est une histoire de famille ! J’ai commencé l’entreprise pour pouvoir rester à la maison auprès de ma fille. Puis bébé 2, Alexie, est née. Je l’ai emmenée avec moi dans les salons alors qu’elle n’avait que trois semaines. Pendant les périodes de « rush », ma mère m’aide en découpant du tissu. Mon entreprise, c’est mon troisième bébé !

Crédit photo : Lena et Gabi

Je vous ai donné envie de magasiner des produits durables ? Vous pouvez trouver toute la sélection sur la boutique Etsy de Lena et Gabi et pourquoi ne pas la suivre aussi sur ses réseaux sociaux ?

Toutes les infos ici ↓

https://www.etsy.com/ca-fr/shop/LenaetGabi

Bonne découverte!!

Catherine D. 

Concours : découvrez CORIA

9 Mai

Vous savez, chez Les Rockalouves, on adoooore donner de la place à de beaux et bons entrepreneurs d’ici. J’ai découvert, il y a quelques temps déjà, CORIA, maroquinerie québécoise et toute nouvelle entreprise. Andréanne Pinard, qui a étudié au Centre des Métiers du Cuir de Montréal, laisse sa trace sur de magnifiques sacs et pochettes pour sa première collection. Psst! Lisez cet article jusqu’à la fin pour participer à notre concours! 

 

Des porte-clés et des pochettes en cuir magnifiques avec des lignes simples et pures, qui plaisent à toutes les filles/humains, ont été créés pour la première collection de la marque CORIA. J’ai rapidement été conquise, surtout parce que c’est fait par une jeune demoiselle de la banlieue de Montréal aux rêves entrepreneuriaux très cool ne voulant qu’une chose : créer de belles choses. Petite entrevue avec Andréanne Pinard, alias CORIA, pour vous permettre de mieux connaître ses produits!

Crédit photo : CORIA

Crédit photo : CORIA

Andréanne, d’où t’es venue l’intérêt pour la maroquinerie/ l’amour du cuiiiir?

«L’odeur et la texture du cuir sont tout simplement incomparables! En plus, le cuir est une matière qui vieillit tellement bien. J’aime travailler cette matière, la sentir, la toucher, la transformer. Il n’y a vraiment rien d’autre pareil au cuir.»

Dans tes créations, qu’est-ce qui t’inspire au quotidien?

«Cliché, mais je suis tellement inspirée par la nature. Je trouve qu’il y a une belle simplicité dans la nature, tout est à sa place, tout a son utilité. Je m’inspire de ça pour créer des objets utilitaires, minimalistes et agréables à regarder! Il y a une autre partie de moi qui adore la ville, Montréal, les gens. J’aime garder une petite touche moderne à travers mes œuvres pour créer des produits intemporels.»

Crédit photo : CORIA

Crédit photo : CORIA

Si tu pouvais avoir une égérie, n’importe qui, qui choisirais-tu et pourquoi?

«Emma Watson, mon doux qu’elle est belle et inspirante! Tout ce qu’elle touche se transforme en or. C’est une femme entrepreneure, qui pose des actions réfléchies, sensées, pour le bien de la nature et le bien des autres autour d’elle. Un jour, elle portera un de mes sacs!»

Shameless plug : quels sont tes coups de cœur de ta première et de ta prochaine collection (exclusif!)?

«Première collection: J’ai créé des porte-clés et des pochettes, mais j’avoue que les pochettes sont mes chouchous! Elles peuvent être transportées partout, autant pour une sortie que pour le travail. Un must!

Prochaine collection: Puisque c’est seulement un sac (produit plusieurs fois), je n’ai pas de préférence! Par contre, il y a des franges partout, et ça, c’est un gros coup de cœur. ;)»

*CONCOURS – CONCOURS – CONCOURS* 

Vous aimeriez avoir un bel item CORIA pour l’été qui s’en vient? Courez la chance de remporter la pochette KAPA couleur flamboyant! Pour se faire, rendez-vous sur la page Facebook Les Rockalouves et dites-nous avec quoi vous agenceriez ce beau sac dans les commentaires.

Vous avez jusqu’au mercredi 18 mai 2016, 12h (HE), pour participer. Voir les règlements ici!

Bonne chance et merci de nous suivre!

Laurie xxx

100% fait au Québec

5 Fév

J’aimerais tellement acheter local, mais c’est souvent difficile vu mon budget serré. Raison poche, mais que je tends à changer petit à petit. Nouvelle résolution:  acheter moins pour acheter mieux! Notre très chère Véro a la chance d’être mannequin pour la marque québécoise Blank, des vêtements 100% faits au Québec. Et devinez quoi? Je peux me les offrir!

Boutique_Blank

Du 9 au 13 février 2016, la boutique offre une vente d’atelier exclusive à sa boutique du boulevard St-Laurent, à Montréal. De la fabrication du tissu à sa teinture, de la coupe à la couture, les vêtements sont faits au Québec!

Voici le top 3 de mes articles préférés, des belles affaires que j’aimerai retrouvée accrochée dans ma penderie le 14 au matin (tsé, à la St-Valentin, de moi à moi).

3ème position – Le Fée foulard tubulaire

J’adooooore les foulards gros et chaud, surtout pour les longues journées au bureau. Vous savez, je travaille dans un événement d’hiver (le Pentathlon des neiges woohoo!) et dans les journées de 12h et plus avant l’événement, on aime être au chaud et confortable. Ceci serait parfait !

 

Crédit : Vêtements Blank

Crédit : Vêtements Blank

 

Pour achat, ici! 

2ème position – La Dalia robe rouge cerise

Mon copain m’a dit récemment qu’il aimerait bien que je porte plus de couleurs. Il n’a pas tort, je suis souvent en noir/gris/bleu marin. Alors, cette belle robe cute, mais confortable, serait l’idéale pour une journée au bureau (portée avec le foulard ci-haut), puis avec un beau collier pour le souper avec ledit amoureux.

Capture d'écran 2016-02-05 09.28.09

Crédit : Vêtements Blank

Pour achat, ici!

 

1ère position – La Fany veste 3/4

Mon dieu que je la trouve belle et, surtout, utile! Une veste grise, qui fait pas trop hoodie, qui semble confortable, juste assez habillée et pratique. Pour vrai, je la veux! Elle est en rabais lors de la vente d’atelier, courez la chercher! Elle est aussi offerte en noir avec les revers à motifs d’oiseaux. Cute!

 

Capture d'écran 2016-02-05 09.34.19Capture d'écran 2016-02-05 09.26.26

 

Pour achat, ici!

 

Pour plus de détails sur la vente d’atelier, visitez la page Facebook de la marque.

J’espère vous avoir fait découvrir une nouvelle et belle marque 100% québécoise et n’hésitez pas à partager vos coups de coeur!

Laurie

À moi de moi – Mon sac LECAVALIER

3 Sep

À quand remonte la dernière fois que vous vous êtes fait vraiment plaisir avec un gros cadeau?

Depuis ma plus tendre enfance, je suis une passionnée de mode. J’apprécie le design et j’aime beaucoup l’idée qu’un vêtement ou un accessoire soit quelque chose que l’on habite, jour après jour. Pour moi, la mode est non seulement un moyen d’expression, mais aussi une source d’inspiration, de surprises et de plaisir. En me questionnant par rapport à cette passion, j’ai un jour réalisé que par dessus tout, ce que j’aime de ce milieu, est le contact avec les créateurs: leur passion, leurs rêves, leur univers créatif.

Au day-to-day, je n’ai pas encore les moyens de m’offrir tout le temps des vêtements 100% faits au Québec, et je crois que ça ajoute encore plus au plaisir de me procurer un morceau de mes créateurs chouchous, quand j’en ai l’occasion. Il n’y a pas plus d’une semaine, j’ai craqué pour un sac sur-mesure LECAVALIER.

Sac à main - LECAVALIER

Sac à main – LECAVALIER

Mon amie et créatrice Marie-Ève Lecavalier a été dans la mire de plus d’un médias depuis la fin de son BAC en design de Mode à l’Université du Québec à Montréal. Il faut dire que le talent et le savoir-faire de la jeune créatrice attire l’oeil. Pas étonnant qu’elle ait été sélectionnée par la marque Alexander Wang pour son stage universitaire. 😉

Mon ambitieuse amie désire apprendre davantage et continuer son ascension dans le monde de la création de mode. Cette dernière vient tout juste de partir pour Genève, où elle fera un Master en Design Mode et Accessoire à la HEAD. C’est TELLEMENT excitant! Ayant besoin de fonds pour partir, elle a décidé de se départir de quelques pièces. J’avais déjà, depuis quelques mois, un oeil sur son sac à bandoulière. Je lui ai passé une commande spéciale, aux mesures d’une grande fille de 6 pieds. Le résultat est fantastique. Je partage avec vous, 2 photos qu’elle m’a envoyé durant le processus la confection.

11911075_10155979580945258_433982464_n

11940156_10155980017490258_229350248_n

La création sur mesure est un service dont on parle peu. Pourtant, beaucoup de créateurs québécois l’offrent, et ce, à un prix bien plus accessible que ce que l’on peut penser. J’en parlerai dans un prochain article. D’ici là, je dois trouver un nom pour ma belle chose. Avez-vous une idée? Hihi!

Amour de FashionisLouve,
xxxxxxx

Véro

Y’à du talent au Québec, surtout au CTCM!

13 Juin

C’est hier qu’avait lieu le vernissage des finissantes  du Centre des Textiles Contemporain de Montréal. J’ai eu le plaisir d’assister à l’événement et d’y faire la découverte d’artistes de talent.

 

 

Mais qui sont ces artistes?

Suzie Viot:

Originaire de la ville de Lyon, grande capitale de textile, c’est à Montréal que cette ancienne bibliothécaire a décidé d’ étudier la construction textile. Comme projet de fin d’études, Suzie crée la collection Tracés, une série de sacs urbains et ergonomiques. Inspirée par la nature, la créatrice tisse chacun des items un peu à la manière d’un peintre reproduisant un paysage. Je dois dire qu’après les avoir essayé, on sent le travail et l’étude qui a été fait pour le confort et l’ergonomie. Bravo!

Suzie Viot

 

Eva Portelance:

Cette jeune virtuose est la benjamine des finissantes cette année. Ayant grandit dans la ville de Montréal, Eva a de puissantes convictions écologiques. Aimant travailler de ses mains, l’artiste fait du tricot et de la teinture naturelle. Elle nous propose une collection de vêtements se voulant à la fois des objets d’art. Je dois dire que c’est réussi!

Eva Portelance

 

Mitsouko Thériault:

D’abord diplômée en art plastique et médiatique ainsi qu’en scénographie et en dramaturgie, l’artiste développe une série de couvertures pour enfant. La géométrie minimale et la palette de couleur tout droit sortie des années 90 sont tirées de sa propre enfance. En plus d’être utiles, elles sont ludiques et A-DO-RABLE! Coup de cœur pour son affiche et la mise en scène de son exposition.

Mitsouko Thériault

 

Julie Lambert:

Éprouvant un intérêt particulier pour le textile, cette diplômée en Studio arts de l’Université Concordia décide de parfaire son savoir-faire en construction textile au CTCM. Aussi étonnant que ça puisse paraître, son matériel de prédilection est le papier, qu’elle tisse, froisse et assemble. Le résultat est magistral, les œuvres, impressionnantes.

-13

 

Isabelle Hayes:

Après un très long voyage, Isabelle, originaire de Joliette, a décidé de retourner à ce qu’elle appelle «ses premiers amours de créations»: le textile. Pour sa première collection, elle présente une série de jupe, inspirée par la géologie, une autre de ses passions d’enfance! La modeuse en moi craque littéralement pour cette collection
de jupes dont se dégagent à la fois une grande force et une belle féminité.

Isabelle Hayes

Les photos de cet article dévoilent volontairement très peu les œuvres!

Je vous invite à visiter le site Internet

de chacune des créatrices ou encore mieux, visiter l’exposition!

Parce qu’en textile, il faut toucher pour comprendre.

L’exposition Valeur Ajoutée prend place à la galerie TRAMES du Centre des textiles contemporains de Montréal du 12  au 28 juin 2013. Je vous invite à admirer et savourer des œuvres témoignant d’un grand savoir faire ou simplement à découvrir des créatrices talentueuses si vous n’êtes pas initiés à la construction textile. Accessible du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h 30. Fermé le 24 juin.

Encore une fois, bravo les filles, et merci de partager votre génie créatif avec nous!

Véro Ovando

%d blogueurs aiment cette page :