Tag Archives: DIY

Simple simple

22 Jan

Température, sujet récurrent autour de la machine à café. Le nombre de journées trop froides pour les joues fragiles des petits s’est multiplié, entrecoupé par la pluie et la glace. Sortir, prendre l’air, c’est la santé, mentale et physique des petits et des grands. Par contre, quand Mère nature semble dérangée, quand une sortie à l’extérieur devient périlleuse, on oublie rapidement les projets plein air, malgré l’équipement qui semblait totalement adéquat.

Lire la suite

Publicités

Les vieux meubles des uns font le bonheur des autres !

24 Mai

Le compte à rebours est déjà commencé pour plusieurs qui déménagent cet été. Dans quelques semaines, le bord des rues et les trottoirs constitueront une véritable mine d’or de toutes sortes pour les esprits bricoleurs et écolos de ce monde. Depuis quelque temps, je me donne un objectif: celui de donner cette fameuse deuxième chance à un objet qui aurait normalement trouvé le chemin des ordures.

Mon plus récent projet, qui égaye mon salon, est en réalité le cadeau d’anniversaire pour la première année de vie de notre fille. Pour vous faire un bref topo, après avoir donné de nombreuses suggestions de cadeaux aux membres de ma famille, on s’est nous-mêmes retrouvés le bec à l’eau quand est venu le temps de songer au cadeau qu’on lui offrirait. À quelques jours à peine de son anniversaire, on devait trouver une idée rapidement, sans pour le moins renoncer à la qualité. Puis, EURÊKA! Je me suis rappelé à quel point j’avais fait de la fausse popote quand j’étais jeune, à un point tel que j’avais reçu un vrai petit four à 4 ans. On avait donc envie de lui offrir sa toute première cuisinière.

Je ne voulais toutefois pas investir une fortune, surtout pas dans une gigantesque pièce de plastique. Comme Mariève l’a si bien verbalisé dans un billet précédent, mon copain et moi n’avions pas envie d’avoir un salon aux allures d’un CPE. J’ai donc opté pour une cuisinette en bois, simple comme tout, dans laquelle les meilleurs Faux-Burritos et Fausse-tartes-aux-pommes allaient être cuisinés. Ce qui m’enchante particulièrement dans ce projet est bien sûr l’aspect DIY, mais également le caractère évolutif de ce cadeau.

En gardant en tête l’idée de ne pas trop dépenser pour réaliser mon projet, j’ai fait une annonce sur Facebook à qui voulait bien se départir d’une vieille table de chevet, t’sais celle qui vient avec l’ensemble de chambre à coucher 10 morceaux de leur tante. En à peine cinq minutes, j’avais déjà trouvé ma table. Aussitôt reçue, inutile de vous dire que le gros fun avait commencé! Voici comment j’ai réalisé mon défi  »1-an-pour-mademoiselle »!

Voilà la bête!

Ce dont vous aurez besoin:

  • une table de chevet
  • du papier sablé
  • un chiffon humide
  • de la peinture (dans mon cas, j’ai utilisé de la peinture minérale Fusion offrant une palette de couleur exceptionnelle achetée chez Juneau. J’ai fait mes recherches et un commis de votre quincaillerie pourra aussi bien vous aider dans vos recherches de peinture couvrante et durable)
  • La quincaillerie (poignées, crochet, etc.)
  • Du vernis (le nettoyage se fera beaucoup plus facilement et les éclats de peinture seront limités)

Les étapes à suivre

  1. Tout d’abord, enlevez les poignées et sablez la table de chevet, de manière à la rendre poreuse pour que la peinture y adhère bien. Si vous pouvez réaliser cette étape à l’extérieur, je vous le recommande.
  2. Passez un chiffon humide pour enlever la poussière de bois
  3. Appliquez une première couche de peinture et laissez ensuite sécher. Puis, appliquez la deuxième couche.
  4. Laissez aller un peu votre imagination et dessiner les ronds et les boutons du poêle. Dans mon cas, j’avais de vieux sous-verres que j’ai peints, puis collés avec de la colle chaude.
  5. Une fois tous les éléments décoratifs peints, appliquez deux couches de vernis sur l’ensemble de la table de chevet
  6. Admirez votre œuvre !

J’ai de la chance d’avoir un copain et un beau-papa bricoleurs qui ont pu réaliser chacune de mes demandes. Le premier tiroir a été transformé en porte de four, avec un système de pentures avec aimant, car le modèle de la table de chevet le permettait. On a utilisé un vieux crochet et des poignées rondes pour imiter la robinetterie. J’ai trouvé une gamelle à chien au magasin à 1$ qui ferait très bien office de lavabo. Il a suffi de percer un trou sur le dessus de la table de chevet de la grosseur de la gamelle, pour qu’elle y entre presque à la serre. Notez que ces derniers éléments ne sont pas nécessaires, t’sais que tant qu’à faire semblant de faire à manger, on peut aussi bien faire semblant d’avoir un lavabo… l’enfant n’y verra que du feu. Dans notre cas, on a simplement voulu y mettre le paquet pour le cadeau de notre petite poulette! Une version plus simple d’une cuisinette peut très bien faire l’affaire !

Pour rendre le tout encore plus réaliste, j’ai fait le tour des rayons du magasin à 1$ et j’ai déniché des spatules, un rouleau à pâte et une passoire, le tout en format miniature!! Il y avait de quoi virer fou avec tous ces minis items. Mon coup de cœur est sans aucun doute, les petites mitaines de four que j’ai trouvées chez Simons.

Le plus beau merci qu’elle puisse nous rendre est de nous faire un mijoté de carottes, raisins et ail tous les matins. Mes compliments au chef!

Pour ceux et celles qui aimeraient transformer leur meuble d’une façon différente qu’en une station de jeu pour enfant, cette cuisinette est simplement une alternative à la deuxième vie que vous pouvez donner à un vieux meuble. Pourquoi ne pas juste revamper cette même table de chevet, en lui donnant une belle couleur punchée? Une couleur qui donnera une touche tellement énergisante et revitalisante à votre chambre à coucher ou à votre hall d’entrée, qu’à lui seul, votre meuble en sera le principal élément décoratif. Un jaune citron, un rouge framboise… Pourquoi ne pas oser une palette de couleur qu’on trouve si belle dans les revues, mais qu’on croit qu’elle sera vite démodée? Le risque en vaut la chandelle.

Si vous êtes un peu réticents à l’idée de vous embarquer dans un projet comportant de la peinture, vous pouvez simplement personnaliser un meuble que vous possédez déjà en ne changeant que la quincaillerie pour quelques dollars. Les meubles Ikea aux lignes droites et épurées sont certes très jolis, mais également très simples. Vous pouvez peindre quelques-unes des poignées avec une peinture dorée en aérosol et changer les autres par de magnifiques poignées en céramique.

 

Amusez-vous et souvenez-vous que les vieux meubles des uns font le bonheur des autres! 🙂

*Toutes les photos ont été prises par moi-même!

 

Lauréanne

 

Un projet béton !

29 Mar

Depuis longtemps, je suis intriguée par le béton.  Chez mes parents, une poche de béton a toujours trouvé sa place près de l’établis dans le cabanon, comme si c’était un incontournable, un peu comme de la gelée de pétrole… on en a tous, mais on l’a « juste au cas »… Au cas où quoi ? Que les escaliers du perron s’écroulent, que le solage se fissure, qu’une envie de créer un trottoir nous vienne en tête?

Bref, j’ai toujours pensé que le béton servait à des projets de grande envergure. Jusqu’à ce qu’une amie recherche résolument des poignées en béton afin de renipper une vieille commode aux allures plutôt simples, voire ennuyeuses, en un meuble avec du caractère. Ne reculant devant aucun projet, j’ai levé la main bien haut en me portant volontaire pour remplir son mandat. Je me suis lancée à tête baissée, sans vraiment m’y connaître sur l’univers entourant le béton. J’ai fait aller mes petits doigts sur Pinterest, un peu désinvolte. Au bout de quelques minutes, mes yeux pétillaient d’émerveillement, j’avais épinglé une TONNE d’idées sur mon tableau DIY et je voulais me partir une fabrique de projets béton! Ma première expérience avec ce procédé m’a fait déchanter; le béton ne séchait pas assez rapidement à mon goût et se réduisait peu à peu en miettes. Bref, j’ai eu mon lot d’embûches, mais après avoir attentivement écouté les recommandations de mon quincailler, je peux vous dire que maintenant, le béton n’a plus de secret pour moi, même qu’on s’aime.

 

De ce pas, je vous présente ce DIY qui ajoutera certainement une touche industrielle à votre décor en plus d’être hyper abordable. Même si le béton est principalement utilisé en construction, il peut aussi bien trouver sa place dans un projet un peu plus délicat: laissez-moi vous le prouver.

 

Ce dont vous aurez besoin pour réaliser ce projet :

  • Poche de béton (5$ à la quincaillerie. Les chaudières de béton sont belles et pratiques, mais plus dispendieuses)
  • Colle à béton (5$ pour les projets plus délicats ou qui nécessitent plus de dureté)
  • Eau
  • Plat de plastique pour effectuer le mélange
  • Cuillère pour brasser
  • Contenant de la forme désirée servant de moule (idéalement ciré, comme les cartons de lait. Autrement vous pouvez appliquer une couche de gelée de pétrole à l’intérieur du moule pour faciliter le démoulage une fois le béton sec)
  • Ancienne poignée du meuble avec la vis qui y est associée
  • Papier sablé (pour adoucir et aplanir les rebords de béton)
  • Vernis mat (pour faciliter le nettoyage, car le béton est très poreux)

Étapes de confection :
* Il est important de réaliser ce projet à l’extérieur, car le béton est très volatile avant d’être mélangé à l’eau*

    1. Un bon moule servant de coffrage pour le béton est la clé du succès de votre projet. Pour ma part, j’ai fabriqué un cube avec une face manquante à partir du carton ciré d’une boîte de céréales. Il est important d’assembler tous vos moules avant de commencer à faire le mélange de béton.
    2. Dans un contenant de plastique, versez environ 3 tasses de poudre de béton.
    3. Ajoutez de l’eau et de la colle (en parts égales) à la poudre de béton. En ce qui a trait à la consistance, je vous recommande d’y aller à l’œil. Le commis de la quincaillerie comparait le résultat escompté à une belle bouse de vache… donc consistante, mais pas trop (pardonnez-moi pour la subjectivité).
      • *La colle à béton améliore l’adhésion et réduit la fissuration, d’où l’importance d’utiliser la colle dans la confection des poignées*
    4. Brassez de manière à obtenir un mélange homogène.
    5. Versez juste assez du mélange pour recouvrir le fond du moule.

 

  1. Déposez-y l’ancienne poignée du meuble en prenant soin de ne pas appliquer une trop grande pression tout en l’enfonçant un peu dans le mélange.
  2. Remplissez le reste du moule en tapochant doucement le moule à plat. De cette façon, les petites bulles d’air qui auraient pu se former disparaîtront.
  3. Une fois le moule rempli, lissez le béton près des rebords pour un résultat plus soigné.
  4. Laissez sécher au moins 24h (une fois bien sec, le béton aura blanchi. Soyez patient, les 24h d’attente sont vraiment nécessaires).
  5. Démoulez votre projet.
  6. Sablez les rebords de vos poignées pour des lignes plus douces.
  7. Appliquez deux couches de vernis sur l’ensemble de vos poignées.
  8. Installez vos poignées sur votre meuble et appréciez ce que vous avez réalisé !

 

   

 

Ce projet peut paraître ambitieux, mais n’ayez crainte, en prenant votre temps tout est réalisable.

Puisqu’il vous reste autant de béton, pourquoi ne pas vous laisser aller avec de nombreuses créations telles que des bougeoirs, des pots pour les plantes, des sous-verres… les options sont infinies. Le principe demeure le même, laissez maintenant aller votre créativité avec une touche colorée, des motifs originaux, des formes variées. Mais de grâce ne laissez pas une poche de béton à demi entamée dans votre cabanon. 😉

Et voilà, amusez-vous!

Lauréanne

1-2-3 Les petits cubes de bois

10 Fév

Bienvenue à notre nouvelle louve, Lauréanne! Elle nous prépare beaucoup de beau DIY facile à faire à la maison et qui surprendront toutes vos amies. Ready?

 

Aussi loin que je puisse me rappeler, je n’ai jamais fait de listes de cadeaux. Pas parce que je n’avais aucun désir, bien au contraire le catalogue Sears de Noël regorgeait d’une tonne de merveilles, je voulais plutôt me laisser surprendre. Surprendre par quelque chose qui venait du fond du cœur, qui avait été pensé, choisi, déniché par une personne qui avait pris le temps.

Je me donnais également ce défi d’offrir quelque chose fait à la main, bricolé avec tout l’amour du monde. Mais rapidement, le temps est devenu une denrée bien rare avec les études qui occupaient une place omniprésente dans ma vie. J’ai dû mettre en veille une partie de moi. J’aimais apprendre, certes, mais il y avait toujours une partie de moi qui avait besoin de laisser aller sa créativité, troquer un peu le côté le cérébral de la chose contre l’inspiration du moment.

Comme la vie fait bien les choses, peu de temps après la fin de mes études, une petite poulette a trouvé son nid dans le doux confort de mon bedon. Mon travail m’a permis de me retirer plusieurs mois avant la naissance de mademoiselle. J’avais donc du temps devant moi pour bricoler avec tout l’amour du monde une chambre, un univers sur mesure pour notre fille. J’ai opté pour une déco pratique, intemporelle, qui évoluerait et s’adapterait au gré du développement d’Olivia et surtout qui était faite par moi, pour elle.

img_3783

Préambule terminé, voici un de mes projets simples à confectionner, même pour les moins manuels de ce monde…les petits cubes de bois. À mon avis, cet incontournable pour enfant s’inscrit également dans un style de vie minimaliste. Ce matériau noble, durable a tout ce dont il faut pour réaliser un jouet des plus éducatifs (clin d’œil à madame Montessori), solide et esthétique.

 

Ce dont vous aurez besoin pour réaliser ce projet :

  • Baguette de 2x2x8 de bois de construction (J’ai choisi le pin comme essence de bois parce qu’il est léger pour les petites mains des enfants et pas trop noué ou nervuré)
  • Modpodge ou vernis à base d’eau (À la quincaillerie, demandez conseil pour un vernis qui est baby friendly)
  • Papier sablé à grains fins ( entre 120-220 grains)
  • Pinceau mousse
  • Pinceau fin
  • Peintures acryliques
  • Pochoir (lettre, chiffre, motif)
  • Papier Scrapbook

 

Étapes de confection

  1. Marquer votre baguette d’un trait de crayon à tous les 1,5 » (assurez-vous simplement que chacune des arêtes de votre cube soit de la même longueur)
  2. Couper à l’aide d’une scie (si vous n’êtes pas à l’aise de le réaliser vous-même, faites appel, comme moi, à votre papa, votre chum, votre ami ou demandez tout simplement à un commis de la quincaillerie de tailler pour vous votre baguette de bois pour quelques dollars supplémentaires)
  3. Sabler les arêtes du cube et les coins avec un papier sablé de manière à ce que l’enfant ne se blesse pas avec les coins.
  4. Épousseter les blocs pour éviter qu’une fine poudre de sablage demeure sur le cube lors du vernissage.

 

img_3780

 

Vos cubes sont fins prêts !! C’est alors que la créativité entre en jeu.

 

Vous pouvez découper des papiers à motifs de la grandeur de la face du cube, de petits carrés que vous collerez avec le Modpodge. Vous pouvez également apposer un pochoir sur lequel vous tamponnerez avec votre pinceau mousse la peinture de votre choix. Vous pouvez également regrouper quatre ou six cubes ensemble et dessiner un animal ou une fleur, par exemple, de manière à réaliser un casse-tête. De cette façon, vous obtiendrez six casse-têtes pour votre tout-petit.

Une fois votre œuvre d’art terminée, il suffit de fixer le tout à l’aide d’un vernis ou de 5 couches de Modpodge.


cube 
cube-2

Si vous êtes comme moi et qu’une panoplie de petites bedaines poussent autour de vous, cette fantaisie peut également servir de cadeau de naissance ou être une activité en soi lors d’un shower pour bébé. Un large éventail de possibilités s’offre à vous, suffit de prendre un peu temps pour les réaliser.

Et voilà! Amusez-vous!

Lauréanne

Enregistrer

Enregistrer

DIY : des cartes et du chocolat, tout sauf classique !

27 Nov

Dans mon précédent billet, je vous parlais du temps qui manque à Noël, encore plus que pendant le reste de l’année. J’ai cependant quand même envie de vous proposer un DIY de Noël pas piqué des vers, qui vous permettra encore une fois d’allier temps de qualité en famille/entre amis et écoresponsabilité. Êtes-vous game?

 

J’avais envie cette année de faire moi-même mes cartes de Noël. De là, j’ai réfléchi à la manière dont les cartes qu’on offre pourraient aussi garantir un moment ensemble, dans un avenir rapproché, à ceux à qui la reçoivent. Vous voyez l’idée ? Alors, à l’aide de Chocolats Favoris, il m’est venu l’idée d’envoyer des fondues au chocolat à mes amies et ma famille… sous forme de cartes. C’est plate, vous pensez ? Pas du tout, et ça garantit quand même que le St-Graal du chocolat arrivera bientôt, avec vous en prime !

Crédit : Laurie Couture

Crédit : Laurie Couture

Le bricolage n’est pas ma force numéro 1… disons cela comme ça. Et je n’avais pas envie d’offrir une carte à ma maman qui lui rappellerait ce que je lui donnais en 3e année, AH! Donc, j’ai utilisé ma plus grande ressource : ma BFF Lauréanne <3. C’est une maître du DIY et du bricolage, une maîtresse des ciseaux et de la colle chaude, comme il ne s’en fait plus. Quand je lui ai parlé de transformer des emballages de palettes Chocolats Favoris en cartes, elle sautait presque de joie (OK, surtout moi en fait). Ça nous permettait surtout de passer une soirée ensemble à bricoler. Je vous le recommande !

Avec les emballages des tablettes de chocolat (pour vrai, la saveur Smores est folle!) et des bouts de carton, nous avons conçu un lot de cartes de Noël, dans lequel vous pouvez, comme nous, insérer la saveur d’une des tablettes de chocolat et inviter celui/celle qui recevra la carte, à manger une fondue au chocolat avec vous bientôt. Simple, efficace, économique et surtout agréable à recevoir. ❤

Crédit : Laurie Couture

Crédit : Laurie Couture

Étapes :

  • Déballer méticuleusement le chocolat de votre choix et conserver le chocolat (Psssst : on nous a dit que certains papiers seraient téléchargeables sur le site web de Chocolats Favoris, de quoi agrémenter votre DIY !).
Crédit : Laurie Couture

Crédit : Laurie Couture

  • Découper une fenêtre dans le carton d’emballage pour ne garder que la saveur du chocolat.

img_3156

 

  • Il ne reste qu’à laisser aller votre imagination pour le reste. Boules de Noël, sapins minimalistes, guirlandes… nommez-les ! Nous vous suggérons de coller la saveur du chocolat à l’intérieur de la carte, pour une belle surprise !

img_3185

 

 

Avouez que ça donne des cartes pas mal belles, en plus d’être sympathique à donner. Bon évidemment, je vous suggère de limiter le nombre de cartes dans ce genre, parce que ça va vous faire un peu beaucoup de fondue au chocolat dans les prochaines semaines! 😉  Mais hey, vous le méritez.

Joyeuses Fêtes et beaucoup de bon temps avec les gens qui vous sont chers. Après tout, c’est ça, l’important !

Laurie xx

Pourquoi je fais mon propre dentifrice

29 Avr

Depuis quelques temps, je suis obsédée. Obsédée par ce que nous faisons de notre planète. Obsédée par la trace que nous laissons tous, la marque que moi-même je crée. Depuis quelques temps, je me suis plongée dans la lecture des écrits de l’environnementaliste David Suzuki et mon coeur se serre davantage dans ma poitrine quand je regarde les nouvelles à propos du réchauffement climatique. Je suis en état d’alerte.

brubru pate a dent

Andrée-Anne et son premier tube de pâte à dents maison!

J’ai toujours été écolo-grano et 100% assumée. Je me suis toujours fait taquiner à cet effet aussi 😉 Mais là, j’atteins un nouveau sommet : j’ai décidé de faire ma propre pâte à dents. Entre le dépérissement de notre planète et mon tube de pâte à dents, il semble n’y avoir aucun lien, j’en conviens. Laissez-moi vous guider dans les réflexions qui m’ont mené à concocter ce avec quoi je me brosse les dents trois fois par jour (je suis une p’tite fille propre!).

Depuis des années, je fais du recyclage. Depuis l’été passé, j’ai un bac de compostage et j’ai réussis à embarquer mes voisins de condo dans ce beau projet. Je fais du covoiturage et à l’épicerie, je favorise les produits québécois plutôt que ceux importés de l’autre bout du monde. Je ne suis pas parfaite, loin de là. Et sans chercher la perfection, je cherche à changer mes habitudes de consommation afin de faire une différence. J’entends déjà certains d’entre vous dire que mes petits efforts ne sauveront pas la planète. Non, en effet. Mais à force de parler de mes petits pas vers une vie plus verte, j’espère sincèrement inspirer quelques personnes autour de moi à reconsidérer leur façon de consommer. J’ai oublié de vous dire que j’étais une écolo-grano ultra positive!

Depuis quelques années, je suis plus attentive aux produits que j’utilise. J’achète du papier de toilette et des mouchoirs fait de papiers recyclés. Mes produits pour nettoyer ma maison sont biodégradables et j’ai des contenants de savon à vaisselle et de savon à mains que je fais remplir dans une boutique spécialisée pour éviter d’acheter de nouveaux contenants de plastique (en plus, le savon revient moins cher!). Dans mon obsession à toujours faire mieux, je cherchais quelle habitude je pouvais changer pour devenir plus en phase avec le respect de mon environnement. La pâte à dent s’est imposée dans cette réflexion.

Les tubes de pâtes à dents qu’on achète à la pharmacie ou à l’épicerie ne sont pas recyclables. Ils finissent enfuient sous la terre et prennent des années à se décomposer. Au moment où je réfléchissais à une alternative possible, une amie à moi partageait sur les réseaux sociaux sa recette de pâte à dent maison, approuvée par sa dentiste! Le ciel me répondait!

mtériel

Les ingrédients pour créer votre propre pâte à dents maison.

Depuis une semaine, je fais ma propre pâte à dents. J’ai acheté des ingrédients simples qui se trouvent facilement et je concocte ma pâte dans ma cuisine. Même mon homme l’a essayé et m’a dit que ce n’était pas désagréable en bouche (il va s’habituer ;-)). Je sens ma bouche propre et surtout, je me sens plus en phase avec le mode de vie auquel j’aspire.

Je peux avoir l’air intense. Je connais encore peu de gens qui font leur propre pâte à dents et à voir les réactions de mon entourage, j’ai l’air tout droit sorti d’une autre planète. Mais le regard des autres ne me dérange pas. Je suis en paix avec mes choix parce que je sais que je fais un pas de plus pour aider notre environnement et c’est ce qui est fondamentalement important pour moi. Je ne suis pas en train de dire que tout le monde devrait faire sa pâte à dents. Mais si tout le monde prenait un peu de recul pour observer leur façon de consommer et décidait de changer une petite chose dans leur façon de faire, je me dis que la planète s’en porterait mieux.

Et vous, que faites-vous comme petit geste quotidien? Partagez vos façons de faire afin de nous inspirer tous à devenir meilleur 🙂

P.S. Vous voulez vous aussi faire votre propre pâte à dents? Consultez la recette et les explications simples et très utiles de mon amie Chantal Archambault en cliquant ici.

Andrée-Anne Brunet

DIY – Poignée de cuir!

7 Avr

Il ne sert à rien de tenter de résister: au printemps, on a besoin de changement! Toute ma vie, c’est en termes de vêtements que j’ai trouvé mon compte, quand j’avais besoin de nouveauté. Depuis que je suis une adulte (oui-oui j’vous jure), c’est la déco qui y passe!

Vous connaissez probablement déjà ma passion ardente pour les projets DIY ainsi que les vieux meubles! Aujourd’hui, je propose une idée facile, économique et très efficace pour pimper ce vieux meuble que vous adorez, mais dont les poignées vous font grincer des dents.


L’inspiration

C’est sur Pinterest que l’idée m’est apparue. Déprimée à l’idée d’avoir à regarder les poignées de mon vieux meuble ne serait-ce que quelques minutes de plus (j’exagère à peine), je suis tombée sur ces images. Il ne m’en fallait pas plus pour être conquise!

Ce dont vous aurez besoin

+ Une vieille ceinture de cuir véritable, que vous ne portez plus
+ Des vices à tête hexagonale (full plus sexé)
+ De la peinture dorée
+ Une perceuse
+ Des pinces longues
+ Des vis et des boulons 

 

Au travail1

Fafa-bébé-lala – Crédit photo: Véro Ovando

 

Les étapes

+ Avec la peinture dorée en canette, aspergez uniquement la tête de vos vis. Assurez-vous d’être dans un endroit frais et aéré. Mettre deux couches. Attendre 1 heure entre les deux, puis 24 heures avant de les manipuler.
+ Ensuite, on mesure l’espace entre les deux vis des poignées précédentes, histoire de couper le cuir en bandelettes assez longues. Ajoutez 2 à 5 pouces à cet espace et ça devrait donner la longueur que doit avoir votre morceau de cuir.
+ Percez le cuir, à l’aide d’une perceuse ou d’un poinçon à cuir.
+ Donnez la forme que vous désirez aux embouts. J’ai personnellement opté pour un style pointu.
+ Installez le tout à l’aide de pinces longues.

Le résultat final

Rockalouves

WOW – Crédit photo: Véro Ovando

 

Pas pire pantoute hein? En plus, ça doit sérieusement m’avoir pris uniquement une heure et demie pour tout faire, en excluant l’attente pour le séchage de la peinture, évidemment.

Et vous, la folie du printemps vous a-t-elle aussi gagné-e-s? Quels sont vos projets de déco en cette saison de renaissance?

xxxxxx

Véro

Voyager… dans le confort de sa cuisine!

5 Avr

Dans mon tout premier billet pour les Rockalouves, je vous avouais avoir eu de la difficulté à revenir de mon dernier voyage en packsac. J’aurais donné cher pour ne pas être au Québec. Ou pour garder la belle vibe de mon aventure au Bélize. Mais bon, la vie reprend son cours et je ne suis pas fille à pleurer longtemps sur son passé!  Alors, hop! On regarde en avant et on prépare le prochain voyage!

Sauf que, l’argent ne pousse pas dans les arbres. C’est ma mère qui m’a appris ça. Et pour voyager, ça prend un minimum de sous. Alors en attendant d’avoir renfloué mes coffres, j’ai trouvé une façon de voyager… dans le confort de ma cuisine!

 

IMG_8660

Du lait d’amande fait maison!

 

Mesdames et messieurs, j’ai le plaisir de vous présenter… Food trip to…!

Food trip to… est une entreprise montréalaise qui crée des boîtes qui font voyager. Livrée directement chez vous, chaque boîte contient ce qu’il faut pour que vous concoctiez un repas venu d’ailleurs: entrée, plat principal, dessert, boisson. On vous fournit des ingrédients spéciaux, plus difficiles à trouver en épicerie et vous vous chargez d’acheter quelques ingrédients frais.

boite

L’intérieur d’une boîte livrée par Food Trip to…

Le mois passé, le Maroc était à l’honneur et c’est le pays que j’ai dégusté. Tajine bien épicée, lait d’amande fait maison, cornes de gazelle pour dessert. Je m’en lèche encore les babines… Pour m’assurer que l’expérience était bien représentative de ce qui se consomme au Maroc, j’ai demandé à ma petite sœur, qui y a séjourné l’été passé, de venir souper avec moi. Elle a reconnu tout de suite les odeurs et les saveurs de ce pays du nord de l’Afrique. L’expérience était donc authentique!

Si ça peut vous rassurer : je suis la pire cuisinière. Et j’ai réussi à suivre les instructions comme il faut et à faire un repas digne des rois. Si je peux cuisiner de la bouffe marocaine, vous le pouvez aussi! 😉

tajine

Ma tajine et ça embaume la cuisine!

Mais attention! La découverte ne s’arrête pas à l’aspect culinaire du pays. Chaque boîte renferme des fiches culturelles sur le pays avec de l’information pertinente et intéressante ainsi qu’une playlist musicale pour que vous vous sentiez ailleurs pendant que vous coupez les légumes et faites chauffer l‘huile. Food trip to… vous permet de vivre une aventure qui stimulera tous vos sens… pour environ 40$!

Pour le moment, vous pouvez commander la boîte marocaine et celle indonésienne sur le web  : foodtripto.com Vous pouvez aussi vous abonner à l’année. Chaque pays est disponible en quantité limitée alors il ne faut pas hésiter longtemps avant de commander!

food-trip-to

En attendant de renflouer mon compte voyage, je peux me permettre de faire voyager mes sens grâce à ce concept gourmand développé ici, au Québec. Le seul mauvais côté à ce projet : il me donne encore plus envie d’aller voir ailleurs si je n’y suis pas!

Andrée-Anne Brunet

Un mois sans viande #MarsVégé

4 Mar

28 février 2016, 23 h 52

Moi : Bébé, est-ce qu’on fait un mois végé ?
Lui : Hein ? Hu-hum.
Moi : Genre, le mois de mars ? Après demain là ?
Lui : [Bruit sourd / grognement.]

… que j’ai pris pour une approbation.

giphy.gif

Ça fait un moment déjà qu’on reportait parlait de le faire. Un mois, à cuisiner autre chose que de la viande. Que ce soit pour votre santé, pour les animaux, pour votre portefeuille ou pour l’écologie, les bonnes raisons pour se tourner vers le végétarisme pleuvent. En plus, notre petit défi culinaire nous oblige à réfléchir à chaque fois qu’on se met quelque chose dans la bouche. Ce qui n’est vraiment pas une mauvaise chose à 17 jours du printemps 😉

Voici donc quelques recettes essayées (et appréciées) que j’ai faites cette semaine et qui risquent de vous inspirer! Vous pouvez aussi vous mettre l’eau à la bouche avec les idées de recettes véganes ou les bols à cuisiner de Chloé!

#OnDéjeune

12472807_1708166046063214_2112105923107313373_n

Crédit photo : Oatbox

Je n’ai pas encore exploré pluuusieurs déjeuners. Mes matins sont toujours un peu improvisées et… dernière minute 😉 J’opte souvent pour un yogourt avec des céréales Oatbox, agrémenté de quelques petits fruits. C’est rapide, simple et tellement bon!

 

Lunchs et soupers

Salade-de-coco M

Crédit photo : troisfoisparjour.com

J’ai essayé cette recette de salade de millet, noix de coco, mini bok-choy &vinaigrette aux-framboises de l’incontournable Trois fois par jour. Avec ou sans noix de coco, la recette est délicieuse! Aussi, le millet est une céréale sans gluten.

 

Salade-cremeuse-de-quinoa-et-de-kale-rape-vinaigette-au-tahini

Crédit photo : fraichementpresse.com

Une recette à base du fameux chou kale, ce superaliment dont on ne cesse de vanter les bienfaits! Je raffole carrément de cette salade crémeuse de quinoa et de kale, vinaigrette au tahini du site Fraîchement Pressé!

 

Capture

Crédit photo : instagram.com/treeselovehappiness

Hier soir, j’avais envie de tofu. J’ai essayé cette recette de tofu mariné cuit au four. J’ai troqué le brocoli pour des fèves vertes. Constat : aussi bon le soir même que le lendemain comme lunch!

 

imageresizer

Crédit photo : recettes.zeste.tv

Le secret de cette salade de couscous israelien et dedamames à la coriandre est dans le jus de lime. C’est juste… tellement frais!  En plus, cette recette se prépare vraiment rapidement! (Temps de préparation : 15 minutes + temps de cuisson : 7 minutes.)

 

Le week-end

Capture d’écran 2016-03-03 à 23.17.22

Crédit photo : instagram.com/followyourheart

Qui a dit qu’être végé était plate? Certainement pas avec la succulente recette de tacos végétariens de Ricardo. Attention, vous aurez des envies de fiesta mexicaine!

 

Chili-au-tempeh

Crédit photo : Marie-Ève Laforte

Vous connaissez le tempeh? Originaire de l’Indonésie, le tempeh est à la fois croquant, dense et tendre. Comme le tofu, il remplace la viande dans un plat. Essayez-le dans cette recette de chili végétarien!

 

Autres inspirations

Capture

Crédit photo : instagram/mkclassroom

J’ai récemment découvert les vidéos d’inspirations de recettes 100 % végé (à la Tasty) de La cuisine de Jean-Philippe! À visionner 🙂

Il m’arrive aussi souvent de m’inspirer d’Instagrammeurs qui nous donnent faim 24 \7!
Sur ce, bon mois de la nutrition!
Suzie xox

P.S. : Je me prépare mentalement à résister au bacon dans mon brunch ce week-end… À suivre!

Inspiration lunch | 12 bols à cuisiner

3 Fév

L’inspiration peut souvent nous manquer lorsque vient le temps de se faire des lunchs pour le travail. Pour ma part, je suis régulièrement tentée d’aller me chercher un petit repas au resto d’à côté pour le dîner, mais j’ai appris que cuisiner une soirée pour préparer mes repas de la semaine pouvait certainement me permettre d’économiser et surtout de manger des trucs meilleurs que ce que j’aurais acheté à priori.

 

Je fais donc régulièrement des bols maison et je suis si gentille que je suis prête à partager mes recettes coup de cœur avec vous! Ce qui est bien avantageux avec celles-ci, c’est qu’elles serviront parfois 3 à 4 assiettes et pourront vous offrir des repas pour une grande partie de la semaine. Alléluia!

 

1. Bol de salade marocaine aux légumes et pois chiches croustillants


2. Bol de quinoa aux légumes grillés


3. Bol de betteraves, choux de Bruxelles et patates douces


4. Bol de patates douces épicées et riz vert


5. Bol de couscous et courge butternut


6. Bol style  »Banh mi' »


7. Le bol « Hippie »


8. Bol de riz, légumes et tempeh fumé


9. Bol de falafels, chou-fleur, carottes et pistaches


10. Bol crémeux aux lentilles et épinards


11. Bol de quinoa, betteraves, carottes et épinards


12. Bol de quinoa au citron et poulet balsamique

En espérant vous avoir donné envie de cuisiner et d’économiser un 10$ sur votre prochain dîner!

Sur ce, aux fourneaux!

Bon dîner,

Chloé

Mon défi végane de 21 jours | Idées recettes

20 Oct

Alors voilà, je me suis lancée dans une aventure bien particulière cette semaine et ce, pour 21 jours consécutifs. Il y a quelques années déjà que j’entends parler du Défi végane proposé par le Festival végane de Montréal et j’ai décidé d’y adhérer pour l’automne 2015.

Le mode de vie végétalien consiste à exclure tout produit d’origine animale ou impliquant leur exploitation dans son régime alimentaire. On y exclu donc, par exemple, toute viande, poisson, produits laitiers, œufs, en plus de renoncer aux produits issus des animaux, de leur exploitation ou testés sur ceux-ci. Le défi dure donc 21 jours, soit le nombre de jours pour créer ou changer une habitude, du 17 octobre au 6 novembre et termine juste à temps pour le Festival végane de Montréal qui aura lieu le 7 novembre au Marché Bonsecours à Montréal.

Bon, ceux qui me connaissent bien savent que je me lance dans un défi qui risque d’être particulièrement difficile intéressant pour moi puisque j’aime la bouffe et que même si j’ai beau faire des recettes du style « pizzas à la croûte de chou fleur » et tout le tralala santé, j’adore la viande et les produits dérivés d’animaux (genre les œufs, allô, je vais faire quoi sans mes œufs pour le p’tit déj moi? Ou le fromage, LE FROMAGE, GANG!)

Bref, j’aime manger de TOUT, donc me restreindre pour 21 jours sera certainement mon plus grand défi de l’année, mais je considère cette expérience comme étant enrichissante et instructive en ce qui a trait à mes habitudes alimentaires puisqu’il y a toujours place à amélioration. Le but du défi que je me suis donné (et imposé à mon copain, qui semble avoir plus de facilité que moi jusqu’à présent) consiste principalement à nous faire découvrir les bienfaits de l’alimentation végétalienne et mieux comprendre les impacts de notre consommation alimentaire.

Je vous suggère donc aujourd’hui quelques idées de repas végétaliens qui prouvent que manger végane, c’est pas plate pentoute! Les assiettes proposées nous font d’ailleurs remarquer qu’on peut reproduire bien des choses sans nécessairement avoir besoin de produits animaliers pour cuisiner, il faut simplement s’ajuster et s’habituer avec quelques éléments substituts.

Le p’tit déj’

Tofu brouillé, tomates séchées et basilic

Toasts aux avocats

Crêpes aux bananes et bleuets 

Smoothie chaï à la citrouille

L’heure du lunch

Bol de salade style Banh mi

Mac and Cheese au chou fleur

Ramen au miso et shiitaké

Nouilles tahini aux carottes rôties et pois chiches

On mange quoi pour souper?

Tacos de champignons portobellos

Burger aux lentilles BBQ, salade de choux mangue & carotte

Rouleaux de printemps au tofu croustillant

Soupe végé aux arachides

La dent sucrée

Barres de crumble aux framboises

Biscuits style gâteau aux carottes, glaçage crémeux aux citrons

Smoothie de chia au chocolat et pistaches

Bouchées de gâteau au fromage véganes

 

D’ici-là, souhaitez-moi bonne chance et pour tous ceux qui seraient tentés de faire le défi, je vous encourage fortement à l’essayer même si les premiers jours sont déjà passés! Une saine alimentation, ça ne peut pas faire de tort à personne!

– Chloé

Deux pizzas santé | Une croûte de chou-fleur

25 Août

Une alternative de pizza santé? Oui, ça existe! Ça fait un certain temps déjà que je voulais essayer de me faire une pizza maison avec une croûte de chou-fleur et j’ai finalement pris le taureau par les cornes hier soir. Je vous présente donc aujourd’hui deux options de pizza tout aussi savoureuse l’une que l’autre, soit la classique pizza margherita ainsi qu’une pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

N.B. Avant de débuter, j’aimerais vous avertir que la croûte de chou-fleur ne cuit pas exactement comme une pâte de pizza régulière. En effet, celle-ci risque d’être plus molle que vous ne le croyez, alors je vous conseille de vous assurer qu’elle soit bien dorée avant de mettre les ingrédients finaux.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Temps de préparation : 1 h 20
Temps de cuisson : 40 minutes
Total : 2 heures (pour les deux recettes)

INGRÉDIENTS

Croûte de chou-fleur

1 tête de chou-fleur
1 œuf battu
1 tasse de fromage mozzarella râpé
1 gousse d’ail hachée
1 c. à thé de sel d’ail
2 c. à thé d’origan séché

Pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre

2 betteraves de grosseurs moyennes
jus d’un citron
2 c. à thé de thym séché
½ c. à thé de sel
1 c. à thé d’huile d’olive
1 tasse de chou frisé, grossièrement coupé
½ tasse de mozzarella râpé
¼ tasse de fromage de chèvre

Pizza Margherita

2 c. à soupe de sauce tomate
4 tranches émincées de mozzarella en boule
4-5 feuilles de basilic frais

PRÉPARATION

Croûte de chou-fleur

  1. Préchauffer le four à 350 °F. Nettoyer et couper la tête du chou-fleur, enlever les tiges et les feuilles.
  2. Utiliser le robot culinaire et hacher le chou-fleur pour l’égrainer. (Attention de ne pas trop hacher, on ne veut pas transformer le chou-fleur en purée!)
  3. Réchauffer le chou-fleur égrainé au micro-onde pour 8 minutes.
  4. Ajouter dans le bol du chou-fleur réchauffé l’œuf battu et la mozzarella râpée. Mélanger.
  5. Ajouter l’origan, la gousse d’ail hachée et le sel d’ail, bien mélanger.
  6. Étaler du papier parchemin sur une plaque de cuisson et former avec la croûte de chou-fleur la forme désirée (attention, ne pas faire une croûte trop épaisse, sinon elle prendra plus de temps à cuire.)
  7. Brosser la croûte avec un peu d’huile d’olive.
  8. Cuire la croûte environ 20 minutes et retirer la plaque du four pour laisser le tout refroidir environ 5 minutes.
  9. Ajouter les ingrédients désirés et remettre au four pour 15 minutes ou jusqu’à ce que la croûte devienne bien dorée.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre

  1. Éplucher deux betteraves et les enrouler de papier d’aluminium. Mettre au four 20-25 minutes et couper les betteraves en dés une fois cuites.
  2. Dans un robot culinaire, ajouter les betteraves en dés, le jus d’un citron, le thym séché et le sel. Hacher les betteraves et ajouter l’huile d’olive. Continuer de battre le tout pour que les betteraves soient finement hachées.
  3. Étendre le pesto de betteraves sur la croûte, ajouter le chou frisé, la mozzarella râpée et le fromage de chèvre.
  4. Cuire environ 15 minutes ou jusqu’à ce que la pizza soit bien dorée, servir.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Pizza Margherita

  1. Étendre la sauce tomate sur la pâte, ajouter les tranches de mozzarella et cuire la pizza environ 15 minutes ou jusqu’à ce que la pizza soit bien dorée.
  2. Ajouter les feuilles de basilic sur la pizza, servir.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Alors voilà! C’était peut-être la première fois que je cuisinais une croûte de pizza au chou-fleur, mais certainement pas la dernière! Vous avez essayé la recette et avez des commentaires constructifs à me proposer? Je suis ici pour écouter vos conseils, il y a toujours place à amélioration ,alors ne vous gênez pas de m’écrire ce que vous en pensez, il me fera plaisir de lire vos commentaires et d’améliorer la recette le cas échéant.

Hasta la vista, pizza!

Chloé

DIY: lampe en bois de grève

14 Juil

J’ai toujours eu des idées un peu folles. Ado, je cherchais continuellement à reconvertir des objets qui ne servaient plus à rien en petit miracle. Je peux vous assurer qu’une fois adulte, rien n’a changé. L’inspiration apparaît majoritairement sans prévenir, au détour d’une plage, par exemple.

Pour le projet que je vous présente aujourd’hui, je me promenais près du fleuve avec Nala (mon beau gros chien) et j’ai aperçu un morceau de bois assez difforme qui m’a donné une idée : pourquoi ne pas en faire une lampe, fabriquée à partir de bois de grève? Voici donc les quelques étapes toutes simples pour arriver à ma dernière folie!

1. Se promener et dénicher

La première étape est la plus plaisante, mais également la plus importante; trouver un endroit près d’un gros point d’eau afin d’y trouver du bois échoué sur la berge. Le plus usé, le mieux!

chalet

Photos en direct de ma quête de bois.

2. Sécher et préparer

Une fois trouvé, il est primordial de laisser sécher le bois au moins 2 semaines dans un endroit à l’abri des intempéries. Pendant ce temps, appliquez une poudre afin de chasser tout insecte qui aurait pu élire domicile dans votre future lampe. Les bébittes c’est non!

Pour ma part, j’ai utilisé une poudre qui assèche les insectes en 48 heures, trouvée facilement dans une quincaillerie près de chez vous. Les gants sont nécessaires pour l’application puisque la poudre assèchera également votre peau de pêche.

poudre

Le fameux tue-bébittes

application

Mon bout de bois, une fois couvert de poudre anti-insectes

 

Une fois ces deux premières étapes réalisées, vous aurez besoin :

  • Une base de lampe
  • Un abat-jour
  • Une perceuse.

J’ai trouvé le tout (excluant la perceuse, bien sûr) chez IKEA pour un gros total de 20 $.

base de lampe3. Percer

Une fois le matériel rassemblé, j’ai percé un trou dans le bout de bois à l’endroit souhaité, où passera la tige de métal de la lampe.

 

4. Protéger

Plusieurs produits existent sur le marché pour protéger votre nouvelle lampe : vernis mat, lustré, semi-lustré, huile… name it.

J’ai opté pour l’huile sans colorant pour faire ressortir le grain naturel du bois. L’application est simple. Utilisez une éponge à teinture et laissez sécher au moins 24 heures.

 

bois_huile huile

 

Une fois sec, assemblez tous les morceaux de la lampe (le bois sur la tige, puis on vise l’abat-jour).

5. Apprécier votre création

Voici le résultat final!

lampe_final

TADAM!!!

 

J’adore le style rustique chic de cette lampe fait maison, c’est si beau et tendance! En espérant vous avoir transmis l’envie de fabriquer des merveilles avec peu! Si vous avez des idées de projets ou des images de vos propres créations, n’hésitez pas à les partager avec les louves!

Stéphanie

Nouvelle tendance : container house!

14 Mai

Je suis continuellement à la recherche de nouveautés en matière de design et d’architecture. Un soir de travail où les discussions allaient dans tous les sens, un de mes collègues m’a fait découvrir les maisons construites avec des conteneurs.

fa1cc8f72e96d2920866a2c331615b10

Crédit photo : digitaltrends.com

J’étais assez sceptique… mais après quelques recherches, j’ai découvert les bons côtés de ce type de maisons : peu coûteuses et écologiques! On retrouve plus de maisons conteneurs aux États-Unis et en Europe, mais gageons qu’elles séduiront bientôt les Québécois!

 

Voici quelques styles à adopter pour ces résidences originales :

Le style industriel

1333413118-02-20110623-dsc4424-edit-1000x664-640x0

Crédit photo : digitaltrends.com

Le style illuminée

beach-box-image-640x640

Crédit photo : digitaltrends.com

Dehors, comme en dedans…

beach-box-image-3-800x528

Crédit photo : digitaltrends.com

Le style cabane dans l’arbre

two-tree-house-640x640

Crédit photo : digitaltrends.com

Grossier à l’extérieur, mais chic à l’intérieur…

4-3-casa-el-tiemblo-01-948x632

Crédit photo : digitaltrends.com

casa-el-tiamblo-12-800x533

Crédit photo : digitaltrends.com

 

ON AIME :

  • Les coûts de réalisation de ces maisons peuvent être considérablement moins importants (plus de $ dans vos poches)!
  • Leurs nombreux avantages écologiques!

SEUL HIC :

Avant de vous lancer dans votre nouveau projet de container house, il faut savoir que ce type de projet est plus difficile à réaliser au Québec. Les convertis demanderont pourquoi?

La raison est toute simple; le climat.

Les hivers rigoureux du Québec obligeraient une isolation hors normes et très dispendieuse, sans compter les casse-têtes pour les constructeurs…

Quelques courageux en ont tout de même fait à leur tête, comme vous pouvez voir avec l’expérience de Claudie Dubreuil, qui a su dénicher une agence d’architecte pour réaliser sa magnifique demeure de rêve.

 

À vous de juger si le projet en vaut la chandelle!

Stéphanie

Spaghettini au bleu et à la gelée de raisins

11 Mai

Le plat de spaghettini que je vous propose aujourd’hui comporte du fromage bleu, mais son goût y est plutôt subtil et je crois que même les personnes ayant une certaine résistance au bleu se trouveront comblé par cette proposition grâce au goût sucré de la gelée qui vient estomper la puissance du fromage. Donc n’ayez pas peur et osez!

Cette recette et l’amour que j’ai pour le fromage me furent transmis par la plus belle femme de ce monde, ma mère, à qui j’aimerais d’ailleurs faire une petite mention spéciale puisque l’intérêt que j’ai pour la gastronomie aujourd’hui provient de cette merveilleuse personne qui m’a poussé, dès mon jeune âge, à goûter à toutes les saveurs possibles afin de bien élargir mon horizon culinaire. Je te suis infiniment reconnaissante pour tous les petits trucs et conseils que tu m’as donnés au fil des ans et qui font définitivement la différence aujourd’hui. Je t’aime maman et merci d’être aussi bonne!

Temps de préparation : 20  minutes
Pour 2 portions

INGRÉDIENTS

2 portions de pâtes style spaghettini
125 g fromage bleu extra crémeux (j’ai utilisé le Castello pour cette recette)
2 c. à thé de crème à cuisson
1/3 oignon rouge coupé en lanières
1 ½ c. à thé de sirop d’érable
1 c. à thé de cassonade
3 c. à soupe de gelée de raisins
3 c. à soupe de porto (on peut le substituer par du vin rouge)
Huile d’olive

PRÉPARATION

  1. Réchauffer dans une petite casserole le fromage bleu et la crème à cuisson à feu doux en remuant régulièrement. Faire cuire l’équivalent de 2 portions de spaghettini au même moment selon les instructions.
  2. Dans une petite poêle, faire chauffer l’huile d’olive et y déposer les oignons rouges coupés en lanières, faire cuire à puissance moyenne 2 minutes de chaque côté et y ajouter 1 ½ c. à thé de sirop d’érable et 1 c. à thé de cassonade. Remuer régulièrement et laisser cuire jusqu’à ce que les oignons soient dorés. Disposer.
  3. Dans une autre petite poêle, ajouter la gelée de raisins et le porto et faire réchauffer à feu doux durant 2 minutes en remuant régulièrement.
  4. Égoutter les pâtes et les rincer à l’eau tiède si elles sont trop chaudes pour ensuite les transférer dans la casserole de fromage bleu. Bien mélanger les pâtes avec le fromage afin que toute la saveur s’imprègne sur les spaghettinis.
  5. Transférer les spaghettinis dans deux assiettes en dégageant un trou du centre, couler la gelée de raisins et porto et ajouter les oignons caramélisés. Laisser la gelée de raisins au centre est plutôt pratique puisque son goût sucré ne vole pas la vedette au fromage bleu. On peut alors tremper nos spaghettinis selon notre préférence dans celle-ci.

 

Alors, voilà! Un plat extrêmement savoureux qui se prépare en 15 à 20 minutes seulement! Si vous aimez moins le fromage bleu, je vous lance tout de même le défi de cuisiner cette recette afin de pousser vos limites culinaires un peu plus loin. Qui sait, ce plat pourrait vous faire tomber amoureux des fromages plus fort!

Bon appétit et n’hésitez pas à m’écrire vos commentaires!

Chloé

 

Laissez entrer le printemps chez vous!

16 Avr

Enfin, le soleil se décide à se montrer le bout du nez! Le printemps est probablement ma saison préférée. J’adore le sentiment de renaissance qu’il apporte. J’ai l’impression qu’une page blanche se présente sous mes yeux et que les nouvelles possibilités sont infinies! Bref, la saison apporte son lot de changements et ça me rend heureuse.

spring

Crédit : design-seeds.com

C’est aussi la saison idéale pour revoir notre déco.
L’entrée
est probablement l’une des pièces les plus négligées de la maison. Quoi de mieux que d’ouvrir la porte à nos invités et à la décoration de notre hall! L’aménagement se limite souvent à un tapis rempli de souliers empilés les uns par dessus les autres, un miroir et une console qui finit par servir de ramasse tout. Voici donc quelques trucs qui vous aideront certainement à lui redonner un brin de fierté.

  • Limitez les espaces vacants

C’est inévitable. S’il y a un coin libre, sacoches, sacs d’épicerie, courrier, clés et cellulaire finissent par s’y accumuler.

Choisissez une console, puis utilisez-la comme surface pour vos objets décoratifs. Des cadres photos par exemple! Ainsi, la famille et les amis seront moins portés à laisser traîner leurs objets et votre pièce ressemblera à autre chose qu’un champ de bataille.

Crédit : shelterness.com

  • Chaque chose à sa place

Pour que votre fouillis soit contrôlé, il suffit de dénicher du rangement adapté :

  • Des crochets disposés au mur pour les clés et de plus gros pour les manteaux;
  • Une boîte décorative pour y déposer le courrier;
  • Un beau bol qui servira de vide-poche;
  • Des paniers colorés ou une tablette en palette pour les casquettes, chapeaux ou autres couvre-chefs;
  • Un tapis foncé, mais coloré pour y laisser sandales et souliers;
  • Un vase surdimensionné pour y déposer les parapluies lors des journées ennuagées.
pretty and organized. I really need to do this for our front hall closet

Crédit : indulgy.com

  • Décorez

Le seuil de votre maison est la première chose que les gens voient de votre demeure. La décoration est donc essentielle à la première impression qu’auront vos invités. L’installation d’un gros miroir apportera une touche de luminosité et de convivialité, tandis qu’une grosse toile ajoutera une touche de couleur  à votre décor.

Toutefois, investir dans une œuvre qui sera posée dans un environnement où les gens se départissent de leurs manteau détrempé, où les enfants enlèvent leurs bottes pleines de terre et où le chien se secoue, peut paraître inutile.

Optez pour l’option de faire finir une photo de votre album personnel sur un plexiglas. Ainsi, l’œuvre sera facile d’entretien et les enfants pourront entrer les mains pleines de terre sans ruiner la déco 😉

ESPAÇOS PRIVADOS - OITOEMPONTO - Architecture & Interiors

Crédit : oitoemponto.com

  • Ajoutez de la vie

Un brin de vie dans votre entrée ne peut qu’améliorer votre demeure.

Une plante qui supporte bien les aller-retours des occupants apportera une touche nature à l’intérieur. Petit conseil, les fougères n’aiment pas qu’on les touche. Cette plante est donc à éviter dans l’entrée, optez plutôt pour un buis et laissez aller votre imagination.

Crédit : printedlove.co

Bref, avec ces quelques conseils et un peu d’imagination vous serez certainement en mesure d’offrir à votre entrée toute la gloire qu’elle mérite.

Bonne décoration et un joyeux printemps!

Stéphanie

%d blogueurs aiment cette page :