Tag Archives: Cimetière

Les Ossements du Connemara : humour grinçant à l’os.

18 Nov

Pour le mois des morts, le Théâtre Prospero nous invite dans un décor poussiéreux où soupçons et boissons tiennent les rôles principaux. Direction Connemara, en Irlande.

Ossements Connemara_PIERRE CHARBONNEAU322.jpg

Crédit photo: Pierre Charbonneau

 

Ce qu’on a envie de faire après la pièce:

200.gif

8 > 26 NOV. 2016

LES OSSEMENTS DU CONNEMARA DE MARTIN McDONAGH

Traduction Marc-André Thibault

Mise en scène Sébastien Gauthier

Production THÉÂTRE BISTOURI

Avec Danielle Proulx, Pierre-Luc Brillant, Hugo Giroux & Marc-André Thibault

REMUER LA TERRE…ET DES SECRETS AMERS

Mick Dowd (Hugo Giroux) est employé pour exhumer des squelettes dans un cimetière surpeuplé. Sauf que ce soir-là, il doit déterrer sa femme morte il y a sept ans dans l’automobile qu’il conduisait ivre. Était-ce vraiment un accident? Quelle sera la réaction de Dowd lorsque sa pelle rencontrera les ossements de sa douce?

L’auteur Martin McDonagh, également réalisateur des films In Bruges et Seven Psychopaths (je le soupçonne d’ailleurs d’aimer le jeu de Colin Farrell), a créé ce thriller incisif qui nous amène au coeur des rumeurs de la communauté, d’un prêtre qui s’appelle Welsh ou Walsh, des parties de Bingo de Mary Rafferty (Danielle Proulx), du policier aspirant Colombo Thomas (Pierre-Luc Brillant) et du niais Martin (Marc-André Thibault).

Le décor crée une ambiance tout à fait désespérée dans laquelle la mort prédomine. Les comédiens chevronnés défendent leur personnage avec justesse, mais Marc-André Thibault est celui qui réussit à créer un lien entre les spectateurs et la pièce.

Malgré des répliques assassines et des questions existentielles (« Où vont les pénis des cadavres? »), l’intrigue plutôt mince prend du temps à réellement prendre forme. L’ambiance irlandaise et le parler québécois réussissent difficilement à coexister par moment.

Somme toute, la production du Théâtre Bistouri nous offre une bonne dose d’humour noir, une utilisation audacieuse de crânes et des dialogues d’une grande véracité.

« Bob Barker, y sacrait pas lui. »

 

Bon théâtre!

Jani

 

 

 

 

 

Publicités

#MexicoLove – L’autre Cancun

23 Fév

S’il y a un avantage à être son propre boss, c’est bien la liberté de pouvoir choisir le moment et la durée de ses vacances! Encore faut-il bien être entouré, mais ça, ce sera le sujet d’un prochain billet. 😉 Toujours est-il que je reviens tout juste d’un agréable voyage à Cancun et j’ai envie de vous partager mon expérience!

Si vous nous suivez depuis un moment déjà, vous saurez que je suis de ceux qui aiment les voyages différents. Les formules tout inclus des grands hôtels étant complètement contre nos valeurs, le lover et moi-même avons choisi de vivre la vraie vie de Cancun, avec les locaux.

Il faut être un peu aventureux, mais je vous assure que le jeu en vaut la chandelle: rien de tel pour prendre le pouls de la ville et de ses habitants!

 

Mexicolove6

Mexico Love – Crédit photo: Jimmy St-Amand

Le transport – Mexican style

Nous avons longtemps hésité à nous louer une voiture avant notre départ et nous nous sommes félicités de ne pas l’avoir fait : le transport en commun est super bien organisé et rapide, et puis… avez-vous déjà entendu parler de la conduite mexicaine? Soyons gentils et disons simplement que c’est assez freestyle! 😉

Pour passer du centre-ville de Cancun à la zone des hôtels (là où se trouvent les plages et les touristes), vous pouvez prendre la R1 et la R2. Ces dernières passent littéralement TOUT LE TEMPS! Il vous en coutera 12 pesos par personne, et disons-le, l’expérience en vaut la peine. Pas certain de l’endroit où vous allez? Les chauffeurs sont généralement très aimables et se feront un plaisir de répondre à vos questions, même en anglais!

Astuce : lors de votre arrivée à l’aéroport et lors de votre départ, choisissez de prendre les autobus ADO plutôt que les taxis. Il s’agit d’autobus à la Orléan Express, qui font le trajet pour le quart du prix des taxis (140 pesos vs 650 pesos).

 

mexicolove7

Même en roulant LES PORTES OUVERTES, y fait chaud! – Crédit photo: Jimmy St-Amand

Manger & boire

Même si la bouffe mexicaine semble – et est – délicieuse, je recommande chaudement de porter une attention particulière aux endroits que vous choisissez pour manger et aux choix de plats. Une seule et très très bonne raison: la tou-ris-ta. Ha, et j’espère que vous aimez les tacos, la purée de bines et les avocats!

De grâce, ne buvez pas l’eau du Mexique et achetez des bouteilles d’eau à l’épicerie. En fait, la seule eau qui est considérée comme « sécuritaire », au Mexique, c’est la Corona. 😉 Enfin, si vous êtes comme mon lover et moi et que vous adorez la téquila, je vous recommande de faire une dégustation guidée! L’alcool est beaucoup moins cher au Mexique, alors profitez-en pour vous ramener quelques bouteilles de téquila de luxe!

Magasiner

Pour le shopping classique, c’est à la Plaza America qu’il faut aller. C’est un centre d’achat classique, je ne m’étirerai donc pas sur le sujet. 😉

❤ Par contre, j’ai eu un grand coup de cœur pour le Mercado 28! Il s’agit d’un marché aux puces où vous pourrez vous procurer des vêtements traditionnels, des souvenirs et des pièces artisanales pour le quart du prix proposé à la zone hôtelière. J’ai tout simplement adoré! Je recommande chaudement. Par contre, soyez prêts à négocier!

 

Mexico Love

Market 28 / Mercado 28 – Crédit photo: Jimmy St-Amand

3 choses à ne pas manquer

+ À la découverte des Mayas : Je suis une AMOUREUSE d’histoire et d’archéologie. L’un des moments phare de mon voyage a été la visite de Xchen Itza, un ancien site Maya. Saviez-vous que les Mayas pratiquaient le sacrifice humain? Saviez-vous qu’ils ont inventé le papier pratiquement en même temps que les Chinois (sans communication)? Une visite très intéressante que je recommande grandement!

+ XPLOR : Il s’agit de l’une des activités que propose l’agence Xcaret. C’est un parc d’amusement pour adulte. On y retrouve, entre autre, des tyroliennes de 4 km qui vous feront découvrir la nature mexicaine d’un autre angle, vous feront passer dans des rideaux d’eau et vous propulseront dans un grand bassin d’eau, en finale. J’ai beaucoup aimé! Par contre, même si le repas est inclus, c’est un peu cher : 150$ canadiens par personne.

+ La playa : Quoi? Parler de la plage dans le top des activités? OUI! La tendre moité et moi-même ne sommes pas fous de la plage et du bronzage, même si nous A-DO-RONS jouer dans l’eau. Nous y avons passé un après-midi et nous avons bien aimé. Ce qu’il faut savoir : la plage est libre d’accès et gratuite. Vous y trouverez, à tous les 2 km, des endroits pour aller aux toilettes et vous changer. Par contre, ces lieux sont ouverts aux heures commerciales (pas le soir). Enfin, vous pouvez y manger et boire ce que vous voulez, mais pas le droit aux bouteilles de verre. That’s it! Pas mal hein?

 

mexicolove5

Xchen Itza – Crédit photo: Jimmy St-Amand

Mon coup de cœur : Isla Mujeres (l’île des femmes)

Tout ça pour en arriver à mon coup de cœur du voyage : notre visite à l’île des femmes! Les Mayas ont sacré le lieu à la gloire de Ixchel (sur la photo ci-bas), la déesse de la lune et de la fécondité.

Au centre-ville de l’île, vous trouverez tout ce dont on peut rêver pour relaxer et s’amuser : des boutique colorées, des bons restaurants, la plage, etc. Toutefois, il est possible de louer une petite voiturette de golf (oui-oui), à bord de laquelle vous pourrez vous rendre dans les parties moins touristiques, où habitent les mexicains. Nous avons même eu le privilège de visiter un magnifique cimetière. Tant d’amour et de couleurs : un lieu fabuleux et sacré qui nourrit encore aujourd’hui mes réflexions.

 

mexicolove4

Isla Mujeres – Crédit photo: Jimmy St-Amand

 

Eh oui, déjà terminé!
Cancun est une ville très inspirante qui a tellement plus à offrir que les chaises longues des grands hôtels. J’ai absolument adoré mon voyage et j’espère vous avoir donné envie d’aller y faire un tour. Cerise sur le gâteau, les mexicains sont vraiment très aimables.

Hasta Luego!

VéroniLo(u)ve
xxx

 

%d blogueurs aiment cette page :