Tag Archives: Chloé

5 choses à faire pour se calmer les nerfs

11 Jan

À une époque où tout va très vite, il faut parfois prendre le temps d’arrêter. Ça vous arrive souvent de poser votre téléphone intelligent, d’éteindre votre télé et de vous déconnecter de votre compte Netflix? Croyez-moi, se déconnecter fait souvent le plus grand bien à notre corps et à notre esprit. Je partage ici mes quelques petits trucs pour décrocher et se concentrer sur le moment présent.

Lire la suite

Publicités

Recette d’automne | Lentilles braisées aux betteraves et fromage de chèvre

12 Oct

L’automne, c’est la saison parfaite pour cuisiner des repas réconfortants. C’est donc ce que je vous propose aujourd’hui, avec cette recette de lentilles braisées aux betteraves.

Simple à cuisiner et excellente à savourer, cette recette est parfaite à préparer un dimanche après-midi. Pars ton émission favorite sur Netflix, emmitoufle-toi d’une couverte douillette et laisse le tout mijoter. Ton souper sera prêt dans le temps de le dire et tu pourras continuer ton marathon en dégustant le repas des plus réconfortant possible.

 lentilles

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 1 heure
4 portions

INGRÉDIENTS

3 c. à soupe d’huile d’olive
1 tasse d’oignon rouge, coupé en dés
1 tasse de carottes, coupées en dés
1 tasse de céleri, coupé en dés
1 1/2 tasse de betteraves, coupées en dés
4 gousses d’ail, grossièrement hachées
2 c. à soupe de thym frais
1 canne de lentilles, rincées
4 tasses de bouillon de poulet
1/2 c. à thé de sel
1 1/2 c. à soupe de vinaigre balsamique
1 tasse de jus de betterave, acheté en magasin ou à l’aide d’un extracteur de jus
Fromage de chèvre, émietté

Processed with VSCO with a6 preset

PRÉPARATION
  1. Dans une grande casserole, réchauffer l’huile d’olive à feu moyen-vif.
  2. Ajouter les oignons, les carottes, le céleri, les betteraves et faire cuire 5 minutes, en remuant fréquemment.
  3. Réduire le feu à moyen, ajouter l’ail, les lentilles et le thym, cuire environ 2 minutes.
  4. Ajouter le bouillon de poulet et le sel, porter à ébullition. Couvrir après ébullition et diminuer la température à feu doux.
  5. Laisser mijoter 30 minutes et ajouter le jus de betteraves par la suite.
  6. Laisser mijoter 25 à 30 minutes à découvert,  jusqu’à évaporation presque totale du liquide.
  7. Ajouter le vinaigre balsamique, remuer et diviser dans des bols individuels.
  8. Émietter la quantité de fromage de chèvre désirée et ajouter du thym frais, au goût.

Tel que promis, cette recette sera parfaite pour vos soirées d’automne à rester emmitouflées à la maison! J’aime aussi produire de très grosses portions qui me servent également de dîner ou de petites collations lorsque le goût me prend.

Bon appétit!

Chloé

Nachos au canard et chèvre

14 Sep

Que ce soit servi en entrée, comme repas principal ou en collation, c’est unanime, tout le monde trippe nachos !

Je vous ai préparé aujourd’hui des nachos au canard et chèvre afin de changer la donne des nachos réguliers – salsa, piments, olives – et qui vous feront voir ce plat classique d’une autre façon. L’assiette que je vous propose est très garnie (je vous préviens) et est succulente (même si elle ressemble à une gibelotte sur la photo). Bref, fraîcheur et délice sont au rendez-vous !

 

Processed with VSCO with a6 preset

 

INGRÉDIENTS

Nachos
2 cuisses de canard confites – nous avons choisi celles de Canards du Lac Brome
Un sac de croustilles de maïs – nous avons opté pour une sorte maison
2 c. à soupe de sauce BBQ sucrée
100 g. de fromage de chèvre
1/2 oignon rouge coupé en lanières
1 ½ c. à thé de sirop d’érable
1 c. à thé de cassonade
1/2 t. de laitue, hachée
1/2 t. chou rouge, haché
100 g. de maïs en grain
2 radis, coupés finement
1/2 jalepeño, coupé finement
1 poignée de coriandre, grossièrement hachée
Une lime

Sauce
1/2 concombre, pelé
1/3 t. de coriandre
75 g. (du 100 g. initial) de fromage de chèvre
Jus d’un quartier de lime

Processed with VSCO with a6 preset

PRÉPARATION

  1. Cuire les cuisses de canard tel qu’indiqué sur l’emballage.
  2. Étendre les chips sur une grande plaque de cuisson.
  3. Dans une petite poêle, faire chauffer l’huile d’olive et y déposer les oignons rouges coupés en lanières, faire cuire à puissance moyenne 2 minutes de chaque côté et y ajouter le sirop d’érable et la cassonade. Remuer régulièrement et laisser cuire jusqu’à ce que les oignons soient dorés. Disposer.
  4. Préchauffer le four à 400F.
  5. Effilocher le canard, ajouter la sauce BBQ et réchauffer le mélange sur une poêle à feu doux, en remuant une à deux minutes.
  6. Étendre le canard effiloché, les oignons caramélisés et 25 g. du fromage de chèvre sur les chips, mettre au four et cuire 5 minutes.
  7. Dans un robot culinaire, mélanger le concombre, 75 g. de fromage de chèvre et une poignée de coriandre pour liquéfier le tout. Disposer.
  8. Ajouter la laitue, le chou rouge, le maïs, les radis, la coriandre et le jalepeño sur les chips, faire couler la sauce concombre-chèvre sur l’ensemble et servir immédiatement.

Nous avons utilisé du canard pour cette recette, mais vous pouvez certainement choisir la viande de votre choix, ou même faire un nacho végé en utilisant des champignons portobellos, tout simplement!

Bon appétit!

Mac n’ Cheese au gouda fumé et champignons sauvages

28 Avr

Ce mois-ci, j’ai décidé de me gâter et de relever le défi du macaroni au fromage de Natrel. Au fond, c’est moi la chanceuse dans cette histoire, le #NatrelMAC me FORCE à manger du Mac n’ Cheese… Qui pourrait refuser cette offre ?

Le but du défi est de créer sa propre recette de macaroni au fromage ou de recréer des recettes inspirantes. À tous les mois, Natrel fait tirer au sort des prix Le Creuset parmi les participants ayant partagé leur publication sur Instagram avec l’identification de Natrel et le mot-clic #NatrelMAC. Selon moi, juste faire un macaroni au fromage est une bonne raison de cuisiner, si on peut en plus courir la chance de gagner des trucs, j’suis partante!

Crédit photo : Chloé Brossard

Pour l’occasion, je me suis donné un petit défi et j’ai décidé de cuisiner avec du gouda fumé. C’est pas que je n’aime pas le gouda, mais plutôt que je le dévore toujours trop vite quand j’en achète et donc, que je n’arrive jamais à réaliser des recettes avec cette sorte de fromage. J’ai dû me retenir pour l’occasion afin de vous concocter une recette de Mac n’ Cheese au gouda fumé et champignons sauvages.

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 45 minutes
 4 portions

INGRÉDIENTS

230 g de champignons sauvages (j’ai utilisé des champignons shiitakes, pleurotes et blancs)
2 tasses de macaroni (équivalant à 4 tasses de macaroni cuit)
2 tasses de gouda fumé râpé et un peu plus pour la garniture
2 c. à soupe de beurre
2 c. à soupe de farine
2 tasses de lait
1-2 goûtes de liquide fumé Woodland (optionel)
3 gousses d’ail écrasées
Un bouquet de thym frais
1/3 de tasse de chapelure panko
Huile d’olive

Crédit photo : Chloé Brossard

PRÉPARATION

  1. Chauffer le four à 350°F.
  2. Cuire le macaroni selon les instructions de l’emballage.
  3. Fondre 2 c. à soupe de beurre dans une casserole, ajouter la farine et mélanger. Cuire environ 1 minute en mélangeant constamment.
  4. Ajouter le lait et mélanger, jusqu’à ce que le lait devienne plus épais et commence à mijoter.
  5. Retirer la casserole du rond, ajouter le gouda fumé et les goûtes de liquide fumé (attention, le liquide est très concentré et un excès de goûte peut facilement gâcher la recette). Mélanger jusqu’à ce que le fromage soit complètement fondu et crémeux. Assaisonner de sel et de poivre au goût.
  6. Verser la sauce sur le macaroni et mélanger le tout dans un plat allant au four.
  7. Ajouter 1 c. à soupe de beurre fondu à la chapelure panko et bien mélanger. Parsemer le macaroni du fromage gouda restant et de chapelure panko. Mettre au four et cuire environ 20 minutes pour ensuite mettre le four à broil, le temps de dorer la chapelure (3 à 5 minutes).
  8. Dans une grande poêle, chauffer un peu d’huile d’olive à feu moyen-doux et ajouter les gousses d’ail. Cuire environ 1 minute, ajouter les champignons et le bouquet de thym. Cuire de 8 à 10 minutes, jusqu’à ce que l’eau des champignons soit entièrement évaporée, en frottant les gousses d’ail sur les champignons de temps à autre pour bien les imprégner de leur jus.
  9. Ajouter les champignons au Mac n’ Cheese et servir.

 

Dites-moi vos impressions et commentaires sur la page Facebook des Rockalouves, si jamais vous l’essayez! Vous trouverez d’ailleurs plusieurs autres recettes du défi Natrel, juste ici!

Bon appétit!

Chloé

P’tit déj de courge musquée, saucisses d’agneau et oeuf poché

10 Mar

Je crois sincèrement avoir un problème avec les déjeuners. Matin, midi, soir, c’est tout ce que j’ai le goût de manger ou de cuisiner! Mais bon, qui peut vraiment me plaindre? Des œufs pochés, c’est bon dans n’importe quel repas!

 

 

Je vous propose donc aujourd’hui une recette « déjeuner », mais qui pourrait facilement être préparée en soirée, le lendemain d’une grosse virée ou un dimanche après-midi lors d’un marathon de Suits (le mix des deux dernières options est définitivement le meilleur et c’est bien dans cette situation que j’ai décidé de me concocter ce super repas). Bref, en espérant vous plaire avec ma petite recette de courge musquée, saucisses d’agneau et œuf poché!

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes
Pour 2 à 4 portions

 

INGRÉDIENTS

1 courge musquée (butternut), pelée, épépinée et coupée en cubes
2 saucisses d’agneau, précuites (1. Personnellement, nous avons choisi les saucisses à l’érable & canneberges et c’était complètement FOU! 2. Vous pouvez utiliser n’importe quelle sorte de saucisses, vous êtes le chef après tout!)
1 échalote, finement tranchée
1 c. à thé d’origan séché
2 gousses d’ail, émincées
2 œufs
1 c. à soupe de vinaigre de vin blanc
3 c. à soupe de moutarde Dijon
1 c. à soupe de mayonnaise
Huile d’olive

 

PRÉPARATION

  1. Préchauffer le four à 400°F. Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.
  2. Dans un grand bol, mélanger la courge, l’ail, l’origan et 1 c. à soupe d’huile d’olive.
  3. Étendre sur la plaque de cuisson les cubes de courge et laisser cuire de 25 à 30 minutes en les retournant à mi-cuisson (faites attention pour ne pas laisser la courge cuire trop longtemps, on ne veut pas qu’elle devienne trop molle).
  4. À mi-cuisson de la courge, faire dorer les saucisses dans une poêle et garder l’excédent de gras dans la poêle. Lorsque les saucisses seront prêtes, couper celles-ci en longueur. Réserver au chaud.
  5. Ajouter l’échalote au gras de saucisse et laisser dorer à feu moyen de 3 à 4 minutes. Réserver.
  6. Casser les deux œufs (un à la fois) dans deux ramequins (ou petits bols, soucoupes, etc.).
  7. Dans une petite casserole, ajouter 2 tasses d’eau, porter à ébullition et ajouter le vinaigre de vin blanc. Réduire la température pour que l’eau produise dorénavant un très petit frémissement et faire délicatement glisser les œufs du ramequin dans l’eau. Laisser cuire 4 minutes, retirer les œufs et les laisser égoutter sur du papier absorbant.
  8. Pour la sauce, mélanger la moutarde Dijon et la mayonnaise.
  9. Dans deux assiettes (ou bols), ajouter la courge musquée, l’échalote, les saucisses tranchées, la moutarde Dijon, les œufs pochés et saupoudrer le tout avec une pincée d’origan. Servir.

Bon appétit!

Chloé

Inspiration lunch | 12 bols à cuisiner

3 Fév

L’inspiration peut souvent nous manquer lorsque vient le temps de se faire des lunchs pour le travail. Pour ma part, je suis régulièrement tentée d’aller me chercher un petit repas au resto d’à côté pour le dîner, mais j’ai appris que cuisiner une soirée pour préparer mes repas de la semaine pouvait certainement me permettre d’économiser et surtout de manger des trucs meilleurs que ce que j’aurais acheté à priori.

 

Je fais donc régulièrement des bols maison et je suis si gentille que je suis prête à partager mes recettes coup de cœur avec vous! Ce qui est bien avantageux avec celles-ci, c’est qu’elles serviront parfois 3 à 4 assiettes et pourront vous offrir des repas pour une grande partie de la semaine. Alléluia!

 

1. Bol de salade marocaine aux légumes et pois chiches croustillants


2. Bol de quinoa aux légumes grillés


3. Bol de betteraves, choux de Bruxelles et patates douces


4. Bol de patates douces épicées et riz vert


5. Bol de couscous et courge butternut


6. Bol style  »Banh mi' »


7. Le bol « Hippie »


8. Bol de riz, légumes et tempeh fumé


9. Bol de falafels, chou-fleur, carottes et pistaches


10. Bol crémeux aux lentilles et épinards


11. Bol de quinoa, betteraves, carottes et épinards


12. Bol de quinoa au citron et poulet balsamique

En espérant vous avoir donné envie de cuisiner et d’économiser un 10$ sur votre prochain dîner!

Sur ce, aux fourneaux!

Bon dîner,

Chloé

Mon défi végane de 21 jours | Idées recettes

20 Oct

Alors voilà, je me suis lancée dans une aventure bien particulière cette semaine et ce, pour 21 jours consécutifs. Il y a quelques années déjà que j’entends parler du Défi végane proposé par le Festival végane de Montréal et j’ai décidé d’y adhérer pour l’automne 2015.

Le mode de vie végétalien consiste à exclure tout produit d’origine animale ou impliquant leur exploitation dans son régime alimentaire. On y exclu donc, par exemple, toute viande, poisson, produits laitiers, œufs, en plus de renoncer aux produits issus des animaux, de leur exploitation ou testés sur ceux-ci. Le défi dure donc 21 jours, soit le nombre de jours pour créer ou changer une habitude, du 17 octobre au 6 novembre et termine juste à temps pour le Festival végane de Montréal qui aura lieu le 7 novembre au Marché Bonsecours à Montréal.

Bon, ceux qui me connaissent bien savent que je me lance dans un défi qui risque d’être particulièrement difficile intéressant pour moi puisque j’aime la bouffe et que même si j’ai beau faire des recettes du style « pizzas à la croûte de chou fleur » et tout le tralala santé, j’adore la viande et les produits dérivés d’animaux (genre les œufs, allô, je vais faire quoi sans mes œufs pour le p’tit déj moi? Ou le fromage, LE FROMAGE, GANG!)

Bref, j’aime manger de TOUT, donc me restreindre pour 21 jours sera certainement mon plus grand défi de l’année, mais je considère cette expérience comme étant enrichissante et instructive en ce qui a trait à mes habitudes alimentaires puisqu’il y a toujours place à amélioration. Le but du défi que je me suis donné (et imposé à mon copain, qui semble avoir plus de facilité que moi jusqu’à présent) consiste principalement à nous faire découvrir les bienfaits de l’alimentation végétalienne et mieux comprendre les impacts de notre consommation alimentaire.

Je vous suggère donc aujourd’hui quelques idées de repas végétaliens qui prouvent que manger végane, c’est pas plate pentoute! Les assiettes proposées nous font d’ailleurs remarquer qu’on peut reproduire bien des choses sans nécessairement avoir besoin de produits animaliers pour cuisiner, il faut simplement s’ajuster et s’habituer avec quelques éléments substituts.

Le p’tit déj’

Tofu brouillé, tomates séchées et basilic

Toasts aux avocats

Crêpes aux bananes et bleuets 

Smoothie chaï à la citrouille

L’heure du lunch

Bol de salade style Banh mi

Mac and Cheese au chou fleur

Ramen au miso et shiitaké

Nouilles tahini aux carottes rôties et pois chiches

On mange quoi pour souper?

Tacos de champignons portobellos

Burger aux lentilles BBQ, salade de choux mangue & carotte

Rouleaux de printemps au tofu croustillant

Soupe végé aux arachides

La dent sucrée

Barres de crumble aux framboises

Biscuits style gâteau aux carottes, glaçage crémeux aux citrons

Smoothie de chia au chocolat et pistaches

Bouchées de gâteau au fromage véganes

 

D’ici-là, souhaitez-moi bonne chance et pour tous ceux qui seraient tentés de faire le défi, je vous encourage fortement à l’essayer même si les premiers jours sont déjà passés! Une saine alimentation, ça ne peut pas faire de tort à personne!

– Chloé

Idée brunch | La chakchouka

22 Sep

À la grande demande de plusieurs, je vous présente aujourd’hui ma recette de chakchouka maison (shakshuka/ shakshouka en anglais). La chakchouka est un plat d’origine tunisienne, mais qui est d’ailleurs retrouvé dans la cuisine marocaine, algérienne et israélienne. Ce repas est grandement connu pour ses saveurs prononcées et je vous présente aujourd’hui la chakchouka un peu réinventée à la Chloé, qui n’est donc pas épicée (ben oui, je suis une chochotte quand le goût piquant est trop relevé). 

AVERTISSEMENT : La recette qui suivra n’est donc pas forte pour les papilles gustatives sensibles, mais si vous recherchez un goût plus rehaussé, vous pouvez assaisonner le mélange de cumin, de paprika et de flocons de piments rouges.

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 35 minutes
Pour 2 à 4 portions

INGRÉDIENTS

Huile d’olive
Moitié d’un piment rouge, coupé en fines lanières
Un oignon jaune moyen, coupé en fines lanières
1 oignon vert, haché
2 gousses d’ail, hachées
1 canne de tomates en dés (j’utilise normalement les Aylmer Accents puisque les tomates sont finement coupées, mais les gros dés peuvent aussi bien faire l’affaire)
1/2 canne de pâte de tomates
1/2 c. à thé de basilic séché
1/2 c. à thé de thym séché
1/2 c. à thé d’origan séché
60 g de fromage feta
1 c. à thé d’olives noires
1 poignée de coriandre, grossièrement hachée
4 oeufs
Sel et poivre, au goût
Pour une version plus épicée, ajouter 1 c. à thé de cumin, 1 c. à thé de paprika et 1/2 c. à thé de flocons de piments rouges.

PRÉPARATION

  1. Réchauffer un peu d’huile d’olive dans une grande poêle à feu moyen-vif, ajouter l’oignon jaune et le piment et cuire jusqu’à ce qu’ils soient tendres, environ 12 minutes.
  2. Ajouter l’ail haché et laisser cuire 1 minute. Ajouter les tomates en dés, la moitié d’une canne de pâte aux tomates et les épices, bien mélanger et laisser cuire environ 5 à 7 minutes ou jusqu’à ce que le 3/4 du liquide s’évapore. Créer un espace pour faire des « trous » dans la poêle et craquer les œufs dans ceux-ci sans les casser. Ajouter le feta et les olives, recouvrir et laisser cuire environ 8 minutes ou jusqu’à ce que les œufs se recouvre d’une mince couche blanche (vérifier si la couche blanche est trop molle, si c’est le cas, laisser cuire encore 1 à 2 minutes). Retirer du feu.
    N.B Les œufs continuent de cuire dans le mélange même si la poêle n’est pas sur le feu, donc attention de ne pas les laisser trop longtemps, on veut garder le jaune liquide!
  3. Ajouter les oignons verts, la coriandre, du sel et du poivre au goût. Servir.

On peut servir la chakchouka telle quelle puisqu’elle est plutôt consistante ou avec une baguette de pain!


Cette recette est conçue pour 2 à 4 personnes, mais la chakchouka est un plat qui est aussi idéal à servir en groupe. Doublez ou triplez les ingrédients et servez un plat bien différent pour bruncher avec vos amis. D’ailleurs, puisqu’on y inclut des œufs, nous sommes portés à dire que la chakchouka se cuisine pour déjeuner, mais la recette peut également être servie en soirée, tel qu’en Israël!

Bon appétit!
– Chloé

Deux pizzas santé | Une croûte de chou-fleur

25 Août

Une alternative de pizza santé? Oui, ça existe! Ça fait un certain temps déjà que je voulais essayer de me faire une pizza maison avec une croûte de chou-fleur et j’ai finalement pris le taureau par les cornes hier soir. Je vous présente donc aujourd’hui deux options de pizza tout aussi savoureuse l’une que l’autre, soit la classique pizza margherita ainsi qu’une pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

N.B. Avant de débuter, j’aimerais vous avertir que la croûte de chou-fleur ne cuit pas exactement comme une pâte de pizza régulière. En effet, celle-ci risque d’être plus molle que vous ne le croyez, alors je vous conseille de vous assurer qu’elle soit bien dorée avant de mettre les ingrédients finaux.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Temps de préparation : 1 h 20
Temps de cuisson : 40 minutes
Total : 2 heures (pour les deux recettes)

INGRÉDIENTS

Croûte de chou-fleur

1 tête de chou-fleur
1 œuf battu
1 tasse de fromage mozzarella râpé
1 gousse d’ail hachée
1 c. à thé de sel d’ail
2 c. à thé d’origan séché

Pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre

2 betteraves de grosseurs moyennes
jus d’un citron
2 c. à thé de thym séché
½ c. à thé de sel
1 c. à thé d’huile d’olive
1 tasse de chou frisé, grossièrement coupé
½ tasse de mozzarella râpé
¼ tasse de fromage de chèvre

Pizza Margherita

2 c. à soupe de sauce tomate
4 tranches émincées de mozzarella en boule
4-5 feuilles de basilic frais

PRÉPARATION

Croûte de chou-fleur

  1. Préchauffer le four à 350 °F. Nettoyer et couper la tête du chou-fleur, enlever les tiges et les feuilles.
  2. Utiliser le robot culinaire et hacher le chou-fleur pour l’égrainer. (Attention de ne pas trop hacher, on ne veut pas transformer le chou-fleur en purée!)
  3. Réchauffer le chou-fleur égrainé au micro-onde pour 8 minutes.
  4. Ajouter dans le bol du chou-fleur réchauffé l’œuf battu et la mozzarella râpée. Mélanger.
  5. Ajouter l’origan, la gousse d’ail hachée et le sel d’ail, bien mélanger.
  6. Étaler du papier parchemin sur une plaque de cuisson et former avec la croûte de chou-fleur la forme désirée (attention, ne pas faire une croûte trop épaisse, sinon elle prendra plus de temps à cuire.)
  7. Brosser la croûte avec un peu d’huile d’olive.
  8. Cuire la croûte environ 20 minutes et retirer la plaque du four pour laisser le tout refroidir environ 5 minutes.
  9. Ajouter les ingrédients désirés et remettre au four pour 15 minutes ou jusqu’à ce que la croûte devienne bien dorée.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre

  1. Éplucher deux betteraves et les enrouler de papier d’aluminium. Mettre au four 20-25 minutes et couper les betteraves en dés une fois cuites.
  2. Dans un robot culinaire, ajouter les betteraves en dés, le jus d’un citron, le thym séché et le sel. Hacher les betteraves et ajouter l’huile d’olive. Continuer de battre le tout pour que les betteraves soient finement hachées.
  3. Étendre le pesto de betteraves sur la croûte, ajouter le chou frisé, la mozzarella râpée et le fromage de chèvre.
  4. Cuire environ 15 minutes ou jusqu’à ce que la pizza soit bien dorée, servir.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Pizza Margherita

  1. Étendre la sauce tomate sur la pâte, ajouter les tranches de mozzarella et cuire la pizza environ 15 minutes ou jusqu’à ce que la pizza soit bien dorée.
  2. Ajouter les feuilles de basilic sur la pizza, servir.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Alors voilà! C’était peut-être la première fois que je cuisinais une croûte de pizza au chou-fleur, mais certainement pas la dernière! Vous avez essayé la recette et avez des commentaires constructifs à me proposer? Je suis ici pour écouter vos conseils, il y a toujours place à amélioration ,alors ne vous gênez pas de m’écrire ce que vous en pensez, il me fera plaisir de lire vos commentaires et d’améliorer la recette le cas échéant.

Hasta la vista, pizza!

Chloé

Tête à tête avec Michaël L.H. du DesBouleaux Fest

11 Août

Vous êtes en quête d’un festival humoristique et musical qui vous fera apprécier le plein air du même coup? Le DesBouleaux Fest est alors certainement un événement qui vaut la peine d’être découvert! Tenu annuellement dans les Laurentides, le DBF en sera à sa 5e édition lors des 21 et 22 août prochain à l’aréna Jean-Laurin de Mirabel. Un festival abordable et offert à un public de tout âge qui nous donne envie d’aller faire une petite escapade dans ce beau coin de pays. Curieux d’en savoir plus? Voici mon tête à tête avec le créateur du festival, Michaël Lagacé Henripin.

Bonjour Michaël, tu vas bien?

Salutations Chloé, je magasine des lavabos en ce moment, fallait que je t’en parle, je trouve ça weird d’être rendu là dans ma vie, mais sinon ça va super bien !

Parle-nous donc un peu de ton projet, qu’est-ce que le DesBouleaux Fest?

Le DBF est un festival de musique et d’humour qui en sera à sa 5e édition et qui aura lieu à la fin août à Mirabel. Lors de l’événement, on vous propose une programmation plutôt diversifiée musicalement ainsi qu’un côté humoristique qui ajoute, selon moi, une valeur ajoutée au festival, le tout à 20$ seulement en prévente. Nous avons comme têtes d’affiche musicales Unearth (métal), Koriass (hip-hop), Fit For An Autopsy (death métal), Dance Laury Dance (hard rock) et plus d’une vingtaine de groupes à découvrir. Nous accueillerons d’ailleurs Alex Douville, Sam Breton, Guillaume Pineault et Simon Boisvert comme humoristes, le tout animé par Frank Grenier.

Comment l’idée du festival t’est-elle venue et qu’est-ce qui vous a poussé à concrétiser ce projet à Mirabel?

Ça faisait un bon moment que l’idée me trottait dans la tête suite à ma visite au Wacken Open Air 2008 en Allemagne, mais c’est vraiment au mois de juillet 2011 que le projet est né lors d’une soirée un peu arrosée avec des amis et quelques « t’es pas game ». Le lendemain de cette soirée, j’ai été acheter du bois, des vis et des advils pour construire une scène sur le terrain de la maison de mes parents sur la rue des bouleaux à Saint-Augustin (village de Mirabel). Après ça j’ai écrit à mon ami Bine de Harriers et des amis humoristes pour savoir s’ils voulaient embarquer dans mon délire et ils ont dit oui. Au début je n’avais aucune intention d’en faire une autre année consécutive, je me suis dit que c’était un one shot deal, mais après le succès de la première édition, j’ai décidé d’en faire une deuxième. C’est à la troisième édition que nous avons déménagé le site du festival derrière l’aréna Jean-Laurin et que nous avons décidé de devenir le phare de la culture alternative dans la région des Laurentides. J’habite ce village depuis 26 ans et j’étais tanné que les gens nous connaissent seulement à cause d’un aéroport abandonné, haha. En plus on est chanceux, c’est sur le coin de la rue des bouleaux donc je n’ai pas eu à changer le nom!

En trois mots, comment décrierez-vous votre festival?

Drôle, convivial et décontracte.

Qu’est-ce qui différencie le DesBouleaux Fest des autres festivals en région?

Je crois que c’est le côté convivial et relaxe de l’événement qui rend l’expérience unique avec le festival. La proximité avec les artistes est un facteur important que les festivaliers apprécient bien puisqu’il n’y a pas de barricades entre la foule et la scène.

Quels sont tes coups de cœur pour la prochaine édition des festivités? 

Je te dirais que de voir Unearth se stationner dans le parking de l’aréna est un moment que j’appréhende beaucoup ! Je vais seulement y croire quand ce moment va arriver. Il y a aussi Koriass et Caravane que j’ai très hâte de voir. Je crois que Antillectual et Hollow Earth vont agréablement me surprendre !

Où pouvons-nous nous procurer des billets pour le festival?

En personne au PLX Sport à Saint-Eustache ainsi qu’au EXO Shop de Québec et en ligne sur lepointdevente.com

Si le DesBouleaux Fest était un plat culinaire, quelle serait sa recette?

Un kebab végétarien, parce que c’est funky, c’est quand même exotique, c’est pas tout le monde qui connait ça, ça rend les gens curieux quand t’essayes de leur expliquer pis tu finis par puer après en avoir mangé, un peu comme le festival, haha!

 

Source | fabri-k

Les billets en prévente se vendent à 20 $ seulement, le tout pour une fin de semaine plutôt décontracte dans les Laurentides! Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page Facebook ou sur le site internet de l’événement.

#STAYDBF

– Chloé

PRIMEUR FOÉ 2015 | Tête à tête avec Milk & Bone

28 Juil

EH OUI! Les organisateurs du Festival de l’Outaouais Émergent (FOÉ) nous ont dévoilés en primeur le retour du duo montréalais Milk & Bone lors de la 8e édition du festival! Si on a eu la chance de découvrir Laurence Lafond-Beaulne et Camille Poliquin lors de leur tout premier spectacle en tant que duo en Outaouais l’année dernière, nous aurons l’opportunité de savourer l’entièreté de leur album lors de la prochaine édition du FOÉ 2015!

Les deux chanteuses et claviéristes performeront le jeudi 10 septembre dans la région de la capitale-nationale et la programmation entière du festival sera dévoilée le 4 août prochain.

Source | nightlife.ca

Par les temps qui courent, vous avez fort probablement déjà entendu parler du duo distingué Milk & Bone, qui a lancé son premier album, Little Mourning, en mars dernier. Ces déesses musicales, comme j’aime bien les appeler, nous font découvrir un pop électro enchanteur qui s’assure de nous donner des frissons dès sa première écoute. Voici donc mon entretien avec les filles lors de leur retour du Festif de Baie St-Paul, le tout dans leur vanne avec comme trame sonore le nouveau Tame impala.

CP = Camille Poliquin
LLB = Laurence Lafond-Beaulne


Premièrement, quelle est la principale raison de votre union et qu’est-ce qui vous a poussé à produire votre musique ensemble? 

L’amitié et le désir de faire de la musique pour le plaisir. Le projet est vraiment né d’une envie de partager nos idées musicales ensemble pour le fun et finalement, ça a pris une tournure plutôt imprévue!

En peu de temps, vous avez réussi à grandement faire frissonner le public et à vous créer une certaine notoriété au Québec. Comment vivez-vous cette ascension vers la popularité?

Honnêtement on ne sent pas tellement la différence. On continue à travailler aussi fort et rester focus sur notre musique. La seule chose qui est toujours impressionnante est de voir le nombre de gens qui se déplacent pour venir nous voir en spectacle!

En trois mots, comment décrieriez-vous Milk & Bone?

Onirique

Mélancolique

Rêveur

L’un de vos premiers spectacles s’est tenu en Outaouais lors du Festival de l’Outaouais Émergent 2014 lorsque vous n’aviez que quelques chansons de complétées à ce moment. De même que pour toi, Camille, lors de ta prestation avec ton deuxième projet, KROY, au bar Le Petit Chicago dans le cadre des soirées découvertes offertes par L’Ambassade Culturelle. Étiez-vous surprises de constater que vous aviez déjà une scène à combler en région avant même la sortie de votre album?

Oui, c’est toujours une surprise de voir des gens dans nos salles quand on sort de notre ville (Montréal)!

Quels sont vos plus grandes inspirations musicales et quel est l’album ou l’artiste qui vous a le plus marqué personnellement ?

LLB : C’est difficile d’en choisir seulement un, mais ces temps-ci je crois que je devrais y aller avec Sufjan Stevens. J’ai vraiment trop écouté son dernier album. Ses arrangements, ses mélodies et ses textes me bouleversent.

CP: Je crois que c’est impossible de nommer un artiste ou un album qui m’a le plus marqué. Certains albums me marquent par leur franchise, d’autres par leurs arrangements, certains me bouleversent à cause de la voix de l’interprète. Il m’est impossible de n’en choisir qu’un.

Que devons-nous attendre de la part de Milk & Bone dans la prochaine année?

Pour cette année ce sera surtout des shows et du développement. On se déplace souvent à NY pour aller développer ce territoire et on aimerait voyager le plus possible avec notre spectacle. On continue toujours à écrire en même temps, mais c’est une année de spectacles surtout!

Source | Bruce Destombes

Si vous pouviez vivre dans une ère différente, dans quelle période de temps aimeriez vous être et pourquoi?

LLB : Je pense que j’aurais beaucoup aimé vivre dans les années 70. Une époque de grand changements, de révolte, de musique qui crie et qui dénonce, ça devait être plutôt fou être jeune dans ces années. Tout ça m’aurait certainement beaucoup inspiré.

CP: Right now’s fine.

Quel métier auriez-vous voulu pratiquer plus jeune?

CP: Je rêvais d’être chanteuse d’opéra et de tenir une pâtisserie. Biologiste marine, aussi.

LLB : Plus jeune j’étais très fan de Missy Elliot, je voulais donc être rappeuse.

Quels sont vos comptes Instagram favoris? 

CP: @oaknyc @ceeesk @frederiqueleg 

LLB : @Hsiaoroncheng @textsfromyourex @stylepx

Quel(s) artiste(s) ou quelle(s) chanson(s) font partie de votre répertoire de guilty pleasure?

CP: Coldplay.

LLB : Je me sens jamais mal de rien écouter. Par contre j’ai un amour incompris pour la chanson « Crapa Pelada » du Quartetto Cetra, un quatuor vocal italien. Je n’arrive pas à expliquer mon amour pour cette chanson. Chaque fois que j’essaie de partager mon enthousiasme avec les gens, ça rend les gens un peu mal à l’aise…

Vous êtes plus du style à aller faire du parachute ou relaxer sur la plage?

CP: Relaxer sur la plage. S’il fait 14 degrés et qu’il y a beaucoup de nuages. Et que j’ai une grosse couverte.

LLB : Sauter sur une plage. Je sauterais pas en parachute, quelle drôle d’idée, et je n’aime pas particulièrement rien faire sur une plage, je suis trop hyperactive pour ça.

Source | Bonsound

Ne manquez pas Milk & Bone dans le cadre des festivals Osheaga le 31 juillet, La Grosse Lanterne le 8 août ainsi qu’au FOÉ le 10 septembre prochain! D’ici là, vous devriez certainement en profiter pour aller vous procurer leur album, Little Mourning, dans un détaillant prêt de chez vous.

Chloé 

6 saveurs d’été | 18 recettes

11 Juil

 L’été est officiellement arrivé, on le sait clairement avec les 30 degrés qui nous frappent de plein fouet cette semaine, mais oh que l’on ne s’en plaindra pas! Au contraire, aujourd’hui j’en profite pour vous présenter 18 idées culinaires rafraîchissantes incluant mes 6 plantes favorites aux saveurs d’été. Des recettes parfumées qui vous donneront certainement le goût de faire pousser ces herbes dans votre jardins avant la fin de l’été!

1 – Menthe

On est habitué de se servir de la menthe majoritairement dans des mojitos sur le bord de la piscine l’été, mais tout ça manque un peu de variation d’après moi! On peut exploiter le parfum de la menthe et son goût bien prononcé pour plusieurs options, que ce soit en bouchées, en déjeuner ou bien avec son classique accompagnateur, l’agneau! Voyez ci-bas mes trois recettes coups de cœur (les liens de celles-ci sont dans la légende de l’image!) accompagnées de cette herbe enivrante.

Bouchées de pastèques, feta et menthe


Pudding au chia, mangue et menthe


Pitas à l’agneau grillé avec pistaches et menthe

2 – Coriandre

La coriandre est selon moi le meilleur synonyme du mot fraîcheur. On l’utilise dans tellement de recettes pour rehausser le goût vif et printanier de nos repas. Le choix des trois prochaines recettes me fut particulièrement difficile pour cette plante puisque j’en ajoute dans presque chacune de mes recettes, mais on l’adore particulièrement dans nos tacos au poisson, dans une salade de concombres ou dans nos rouleaux de printemps.

Tacos au poisson accompagné d’une sauce avocat-coriandre

Salade de concombres à la coriandre et à la lime

Rouleaux de printemps

3 – Basilic

On adore le basilic pour son arôme distinct, mais on l’utilise seulement (ou le plus souvent possible) lorsqu’il est frais puisque sa portée aromatique diminuera drastiquement lors de sa cuisson. Ma mère a l’habitude de faire des pizzas margherita sur le barbecue l’été et depuis, je considère la simplicité comme étant la meilleure option lorsque l’on parle de pizza. On adore d’ailleurs le basilic en accompagnement de frites maison dans une trempette aïoli pesto au basilic ou même en entrée dans un hummus aux tomates séchées.

Pizza margherita

N.B : Pour l’avoir essayé de plusieurs façons, je préfère définitivement lorsque les feuilles de basilic sont complètes sur la pizza. Plusieurs vont les hacher pour équilibrer le tout, mais on aime davantage les feuilles entières puisqu’elles sont plus savoureuses au goûter.

Trempette aïoli au presto de basilic

Hummus aux tomates séchées et basilic

4 – Persil

J’ai moins l’habitude d’acheter du persil puisque son goût s’amalgame moins facilement aux recettes que je vénère comparativement aux saveurs présentées précédemment, mais lorsque j’en achète, je me surprends toujours à aimer davantage le goût accentué de cette plante. De plus, le temps du homard est presque terminé alors pourquoi pas en profiter pour vous faire un beurre à l’ail au persil, le tout coulé sur un délicieux homard grillé?! Le persil est d’ailleurs très savoureux lorsque nous le mélangeons aux tomates séchées, tel que dans un brie fondant ou, inévitablement,  lorsque l’on pense au plat libanais traditionnel, le taboulé qui se sert très bien l’été en entrée ou comme accompagnement.

Homard grillé avec beurre à l’ail au persil

Brie fondant aux tomates séchées et persil

Taboulé

5 – Thym

On utilise majoritairement le thym lorsque nous cuisinons des viandes, mais on aime énormément lorsque cette plante accompagne nos cocktails. Effectivement, profitez-en donc demain matin lors de votre brunch ou lors d’une soirée entre amis pour vous concocter des mimosas au nectar de poire et thym! La galerie sera épatée, je peux vous le garantir! Vous pouvez d’ailleurs sortir de votre zone de confort le temps de faire votre propre pain foccacia au thym ou tout simplement lors de la cuisson de côtelettes de porc!

Mimosa au nectar de poire et thym

Foccacia au citron, thym et romarin

Côtelettes de porc sweet and sour

6 – Romarin

Autant reconnu pour aromatiser nos marinades ou nos soupes, le romarin est une très bonne plante pour parfumer nos desserts, tout comme une glace aux mûres, yogourt et romarin. On aime le romarin sur nos chips de betteraves maison au sel marin et vinaigre ainsi que dans notre limonade pétillante au miel. Tu voulais de la saveur? En v’la de la saveur!

Glace aux mûres, yogourt et romarin

Chips de betteraves au sel marin et vinaigre

Limonade pétillante au miel et romarin

Trucs et astuces

Lorsque la saison estivale se terminera, préservez vos herbes fraîches dans l’huile d’olive au congélateur. Elles resteront vivaces et ce truc vous permettra d’avoir vos fines herbes à portée de main lorsque vous désirerez cuisiner celles-ci l’automne et l’hiver!

 

 

Bon été et n’hésitez pas à me partager vos coups de coeur et autres recettes sur Facebook!

Chloé

Tête à tête avec Philippe Roy sur l’Ambassade Culturelle

27 Mai

facebook_1432736340847Avec le lancement de leur nouvelle programmation dimanche dernier au bar Le Petit Chicago dans la région de l’Outaouais, l’Ambassade Culturelle, l’initiative de trois entrepreneurs gatinois, nous en a mit plein la vue avec la présence du groupe montréalais Secret Sun. Déterminé à faire refléter la région de par la mise en place de spectacles à prix modiques, Philippe Roy, Steven Boivin et Philippe Gaudreault se sont unis avec l’intention de rendre l’Outaouais un portail musical pour les artistes d’ici et d’ailleurs.

Steven Boivin et Philippe Roy, faisant partie pour la deuxième année consécutive de la cohorte du Festival de l’Outaouais Émergent (FOÉ) (Half Moon Run, Milk and Bone, Kandle, Ill Scarlett, Alaclair Ensemble, Philippe B et +) ont, depuis la dernière année, pris l’habitude de nous faire groover grâce à leurs nombreux spectacles musicaux offerts pour tous les types de mélomanes. (On vous en parlait d’ailleurs ici et ici!)

Les Grosses Soirées présentées majoritairement les samedis soir au bar Le Petit Chicago et dans quelques bars de la région auront comme invités des groupes établis nationalement qui donneront certainement un vent de renouveau sur la région. Notamment avec Pif Paf Hangover, Alaclair Ensemble, Pandaléon, Les Anticipateurs et bien plus.

Affiche : Guillaume Perreault | guillaumeperreault.com

Également organisé par l’Ambassade, les soirées découvertes Trash ta vie aux deux dimanches permettent aux groupes locaux d’accompagner des artistes de la province pour des prix modiques (5$/ la soirée). Nous avons récemment pu découvrir Kroy (2e projet de Camille Poliquin de Milk & Bone), Eldorado (groupe local et gagnants de l’Omnium du rock), Harfang et une panoplie d’artistes.

Affiche : Guillaume Perreault | guillaumeperreault.com

J’ai eu la chance de m’entretenir avec Philippe Roy concernant l’Ambassade afin d’y poser quelques questions:

Bonjour Philippe tu vas bien?

Salut Chloé, il fait chaud, c’est l’été. Oui ça va bien!

Alors, comment l’idée de l’Ambassade vous est-elle venue et qu’est-ce qui vous a poussé à concrétiser ce projet dans la région?

Steven Boivin et moi avons fait le Festival de l’Outaouais Émergent (FOÉ) ensemble l’an dernier et on a pris sur nos épaules ce que peu d’entrepreneurs avaient fait jusqu’à présent dans la région de l’Outaouais : une entreprise de gestion d’événements musicaux à récurrence hebdomadaire. En gros, ça veut juste dire qu’on en fait tout le temps [rires]… Phil Gaudreault s’est joint à nous et on s’est lancé dans notre passion.

En trois mots, comment décrieriez-vous l’Ambassade?

BONNE MUSIQUE, BONNE BIÈRE, BONNE COMPAGNIE.

Où voyez-vous votre entreprise dans 5 ans?

Disons qu’on décolle présentement avec une formule assez intense avec près de 50 shows dans la première année, avec des gros noms (Anti Flag, Odd Future, Loud Lary Ajust, Dance Laury Dance, Pépé et Sa Guitare, Ill Scarlett). On fait embarquer tout le monde dans le projet et ensuite on veut leur rendre la pareille avec des plus gros shows dans le centre-ville. On regarde pour ouvrir une salle où il sera possible de faire entrer de 600 à 800 personnes, salles qui se font très rares [ou qui coûtent très cher] dans la région. On a deux grands centres culturels autour de nous avec Montréal et Ottawa… On va s’inspirer et mettre notre touche pour créer des projets funky et intéressants pour le artsy people de la région. On met en place des événements auxquels on aurait le goût d’aller. Dans cinq ans, certains projets seront de plus grande envergure, on aura fait des partenariats et les autres villes seront envieuses de la vie culturelle à Gatineau.

Quels groupes aimeriez-vous booker si vous aviez un budget des plus extravagant?

Steven voudrait [je réponds pour lui sans son consentement] fort probablement voir Incubus, mais très certainement qu’on s’entendrait pour que Radiohead remplisse le Parc La Baie ou une future giga salle en Outaouais. Si on pouvait mettre Radiohead, Brand New, Incubus, Oasis, Bon Iver, Beyoncé, CCR, Slayer et Justin Timberlake ensemble le temps d’un weekend, on pourrait tous et toutes mourir en paix. Je n’aurais pas le choix d’inviter Kenny Rogers pour faire plaisir à mes parents, je leur dois bien ça.

Quels spectacles vous ont le plus marqué lors de vos soirées et pourquoi?

J’ai l’impression que les groupes et spectateurs comprennent que nos événements c’est la place pour se vider la tête et faire le party. Le set de Solids (groupe de Montréal) est l’un des meilleurs shows que j’ai vu. Des gens qui sautent partout, bière à la main, qui se pendent au chandelier en chantant de leur best par-dessus la loudness du spectacle. Sinon, le show sold-out d’Anti Flag au Bistro, ce n’est pas à négliger! Tout le monde avait l’air tellement heureux d’être là!

Alexandre Voyer | iamnophotographer.com

Et dans le summum de la relaxation lors de nos soirées découvertes, que dire de Chupacabras, deux gars de la région, qui ont apporté leur sofa et leur fondue au bœuf pendant leur performance, fondue dans laquelle les spectateurs pouvaient se gâter et se faire leur propre collation.

Alexandre Voyer | iamnophotographer.com

Alexandre Voyer | iamnophotographer.com

Vous avez une excellente brochette d’artistes à nous faire découvrir lors des prochains mois, quels sont vos coups de cœur à ne pas manquer?

Merci! Vraiment, on book ce que l’on aime, donc c’est difficile de répondre, mais j’avoue que les albums de Chérie, Jesse Mac Cormack, Alaclair Ensemble et Fire/Works jouent à répétition dans ma voiture par les temps qui courent. Un petit clin d’œil à The Pinsents, qui n’ont pas d’enregistrement encore, mais qui feront fureur, j’en ai un bon pressentiment [rires].

J’ai entendu des rumeurs comme quoi vous faisiez quelque chose de particulier pour accueillir les artistes lors de vos soirées, serait-ce possible d’élaborer à ce sujet?

On s’est assagi un peu dernièrement, parce que ça s’en venait dangereux [rires] mais on offrait toujours une noix de coco aux artistes, sans outils pour l’ouvrir… et on regardait ce qu’il se passait. Est-ce qu’on va la ramener cet été? Peut-être…

Qu’est-ce qui vous différencie des projets musicaux offerts par la Ville de Gatineau?

Notre projet vise les 16-35 ans, pas mal comme la Scène1425, projet de musique émergente guidé par la Ville de Gatineau. Nos événements se distinguent particulièrement par l’ambiance, au sens où ce n’est pas pareil dans un bar (offert par l’Ambassade) que dans une salle de spectacles (offert par la Ville de Gatineau). Nos prix sont généralement plus modiques et on fait en moyenne cinq spectacles pour les 16-35 ans par mois, dans tous les styles musicaux. On aime bien les projets de la ville, ce serait cool de s’associer dans un avenir rapproché. On offre nos services aux entreprises ou organismes qui désireraient avoir des artistes de renoms lors de leur(s) événement(s).

Quelles demandes d’artistes vous a le plus étonné jusqu’à présent et pourquoi?

Les artistes québécois ne sont pas trop compliqués en général. Parfois, je dois courir 4-5 places pour trouver la bonne marque d’eau de noix de coco, mais bon… ça c’est juste moi qui suis dévoué à la tâche de faire plaisir à nos artistes. Certains demandent des sous-vêtements… j’ai toujours le goût d’en acheter des vraiment laids, mais non, des Calvin Klein noir, tu ne te trompes pas. J’ai vu des demandes du style : Un sofa en forme de cœur avec un spa et trois roulottes, mais on n’est pas rendu là…encore!

Finalement, je n’ai pas le choix de faire un lien à la gastronomie puisque habituellement, c’est mon sujet d’article alors si l’Ambassade était un plat culinaire, que serait sa recette?

Une pizza 8-fromages [mozzarella, roquefort, brie, emmental, cheddar, suisse, chèvre et feta] parce que du fromage c’est tout le temps bon et tu n’es jamais déçu, peu importe la variété du cheeeeese. Tu manges la pizza, t’es heureux, tu sors de l’un de nos shows, t’es heureux. Calcul fort simple [rires].

Photo : Melik Benkritly | melikbenkritly.com

Pour plus d’information, visiter la page Facebook ou le site Internet de L’Ambassade Culturelle.

Chloé

Spaghettini au bleu et à la gelée de raisins

11 Mai

Le plat de spaghettini que je vous propose aujourd’hui comporte du fromage bleu, mais son goût y est plutôt subtil et je crois que même les personnes ayant une certaine résistance au bleu se trouveront comblé par cette proposition grâce au goût sucré de la gelée qui vient estomper la puissance du fromage. Donc n’ayez pas peur et osez!

Cette recette et l’amour que j’ai pour le fromage me furent transmis par la plus belle femme de ce monde, ma mère, à qui j’aimerais d’ailleurs faire une petite mention spéciale puisque l’intérêt que j’ai pour la gastronomie aujourd’hui provient de cette merveilleuse personne qui m’a poussé, dès mon jeune âge, à goûter à toutes les saveurs possibles afin de bien élargir mon horizon culinaire. Je te suis infiniment reconnaissante pour tous les petits trucs et conseils que tu m’as donnés au fil des ans et qui font définitivement la différence aujourd’hui. Je t’aime maman et merci d’être aussi bonne!

Temps de préparation : 20  minutes
Pour 2 portions

INGRÉDIENTS

2 portions de pâtes style spaghettini
125 g fromage bleu extra crémeux (j’ai utilisé le Castello pour cette recette)
2 c. à thé de crème à cuisson
1/3 oignon rouge coupé en lanières
1 ½ c. à thé de sirop d’érable
1 c. à thé de cassonade
3 c. à soupe de gelée de raisins
3 c. à soupe de porto (on peut le substituer par du vin rouge)
Huile d’olive

PRÉPARATION

  1. Réchauffer dans une petite casserole le fromage bleu et la crème à cuisson à feu doux en remuant régulièrement. Faire cuire l’équivalent de 2 portions de spaghettini au même moment selon les instructions.
  2. Dans une petite poêle, faire chauffer l’huile d’olive et y déposer les oignons rouges coupés en lanières, faire cuire à puissance moyenne 2 minutes de chaque côté et y ajouter 1 ½ c. à thé de sirop d’érable et 1 c. à thé de cassonade. Remuer régulièrement et laisser cuire jusqu’à ce que les oignons soient dorés. Disposer.
  3. Dans une autre petite poêle, ajouter la gelée de raisins et le porto et faire réchauffer à feu doux durant 2 minutes en remuant régulièrement.
  4. Égoutter les pâtes et les rincer à l’eau tiède si elles sont trop chaudes pour ensuite les transférer dans la casserole de fromage bleu. Bien mélanger les pâtes avec le fromage afin que toute la saveur s’imprègne sur les spaghettinis.
  5. Transférer les spaghettinis dans deux assiettes en dégageant un trou du centre, couler la gelée de raisins et porto et ajouter les oignons caramélisés. Laisser la gelée de raisins au centre est plutôt pratique puisque son goût sucré ne vole pas la vedette au fromage bleu. On peut alors tremper nos spaghettinis selon notre préférence dans celle-ci.

 

Alors, voilà! Un plat extrêmement savoureux qui se prépare en 15 à 20 minutes seulement! Si vous aimez moins le fromage bleu, je vous lance tout de même le défi de cuisiner cette recette afin de pousser vos limites culinaires un peu plus loin. Qui sait, ce plat pourrait vous faire tomber amoureux des fromages plus fort!

Bon appétit et n’hésitez pas à m’écrire vos commentaires!

Chloé

 

Poêlée de patates au pesto et brie

13 Mar

Je ne sais pas pour vous, mais je suis très impatiente de l’arrivée des beaux jours! Bon, qu’est-ce que je dis là, c’est certain que vous êtes aussi enthousiastes que moi, si non, eh bien vous êtes officiellement weird

J’aime, j’adore l’hiver même, mais celle-ci fut particulièrement longue et l’arrivée du printemps me rend plutôt fébrile, surtout grâce à ces 9 bonnes raisons!

poêlée

Or, le weekend dernier, le soleil était au rendez-vous et mon copain et moi voulions nous réveiller avec un bon brunch du dimanche (parce que t’sais, qui ne passe pas une belle journée après un brunch?) Depuis un certain temps, l’envie de se faire des poêlées nous prend et majoritairement, nous cuisinons avec ce que nous avons déjà au réfrigérateur.

Non, je n’ôterai pas mon pyjama un samedi matin à 9h pour aller faire mon épicerie pour UN seul ingrédient. Vous pouvez donc faire des poêlées très facilement avec les quelques ingrédients qui se trouvent déjà dans votre frigo, suffit juste d’associer quelques saveurs qui se complémentent, selon vos goûts. Pour notre part, nous avions du pesto ainsi que du brie et nous connaissons tous la règle mathématique : pesto + brie = succès culinaire. Nous en sommes donc venus avec ce parfait mélange, plutôt simple et très goûteux, qui illuminera certainement votre matinée!

N.B  Puisque nous avions déjà un pot de pesto à la maison, nous avons utilisé celui-ci, mais si c’était à refaire, je ferais certainement un pesto maison. Si telle est votre décision, on ne se trompe jamais avec la recette de Ricardo et j’aimerais d’ailleurs essayer celle de Bon Appétit qui se différencie avec sa recette de pesto aux graines de tournesol (la recette est en anglais).

Alors voilà, en espérant que cette recette illuminera autant votre matinée que la nôtre!

 

20150308_133604

 

Temps de préparation : 10  minutes
Temps de cuisson : 25 minutes
Pour 2 portions

INGRÉDIENTS

3 tasses de petites pommes de terre, coupées en rondelles
1/3 de tasse de pesto
1/2 oz. de fromage brie, coupé en dés
1/2 oignon rouge moyen
2 œufs (selon la quantité désirée)
1 c. à soupe d’huile d’olive

PRÉPARATION

  1. Dans une poêle de taille moyenne, chauffer l’huile d’olive à feu moyen-doux. Ajouter les oignons et cuire jusqu’à ce qu’ils soient tendres (environ 3 minutes). Ajouter les patates tranchées et cuire jusqu’à ce qu’elles soient dorées.
  2. Ajouter le pesto et le fromage brie dans la poêle et remuer jusqu’à ce que toutes les patates soient couvertes.
  3. Créer un espace entre les pommes de terre pour ajouter les œufs. Craquer le nombre d’œufs désiré dans les espaces vides, couvrir, puis laisser cuire jusqu’à ce que les blancs d’œufs soient cuits uniformément.
  4. Retirer la poêle, prendre une photo pour votre compte Instagram et servir.

20150308_133729

 

Bon brunch du weekend, vous m’en redonnerez des nouvelles!

Chloé 🙂

%d blogueurs aiment cette page :