Archive | BOIRE RSS feed for this section

Lancement du Club de Vin Chez Lavigne : l’expérience d’un 6e sens

25 Nov

Mardi dernier, j’ai eu le savoureux plaisir de me prêter au jeu des grands connaisseurs pour le lancement du Club de Vin Chez Lavigne, situé dans le quartier Saint-Henri. J’ai pu faire danser mes papilles et ma curiosité sur sept vins tous aussi intéressants les uns que les autres, ainsi que trois entrées salivantes. Je veux vous amener avec moi, le temps de mes mots, pour que vous puissiez vous aussi savourer ce que j’ai touché à l’aide de mes sens.

 

Accueillie telle une grande dame attendue (je mesure 5p8, mais là j’en mesurais au moins 6 et 4), on m’assoit à une table coquette avec d’autres blogueurs venus eux aussi tenter le raisin. Le temps d’attente avant que la soirée commence pour vrai est animé par un jeu de cherche trouve. Évidemment, le principal suspect est un vin, blanc, goûteux, fruité qui ne laisse pas prier le verre de vouloir se faire remplir à nouveau. Une dizaine de minutes passe, voire peut-être une vingtaine (on en oublie le temps lorsque le moment présent enivre), avant que le sommelier invité, Steve Beauséjour de chez Rézin, nous annonce que le vin mystère est un Québécois. Un Qué-bé-cois? Assez pour faire carrément tomber tous les préjugés qui auraient pu se bâtir autour d’une telle annonce.

Steve prend alors la parole. Il nous amène et nous ramène avec lui le temps de nous faire découvrir sa passion. « Qu’est-ce qu’un vin? Un retour en arrière », s’exclame-t-il. On découvre tout le talent et le temps mis dans la création du vin avant que celui-ci active une multitude de sensations en nous. Les gens présents boivent ses paroles en synergie avec le vin devant eux. C’est que le Club de Vin Chez Lavigne vise justement cette interaction intime entre un professionnel passionné et ses clients. Le principe est d’inviter un sommelier différent tous les mois pour permettre un transfert de connaissances passionnant. Simple, mais efficace et surtout accessible à tous.

Avouez, vous vous tortillez, là où vous êtes présentement, dans le métro, chez votre grand-mère, dans un travail d’équipe, votre lit peut-être, pour connaître ce que j’ai pu faire profiter mon corps en entier de. Bam:

15183858_1395241317182668_483603958_o

La soirée se dessine autour d’une thématique bien précise: des vins issus d’une agriculture biodynamique. La qualité de leur saveur ne fait aucun doute que chaque cépage a été influencé par sa propre histoire digne des aventures d’Indiana Jones. De la vigne qui se laisse bercer par la brise salée de l’océan à celle qui doit puiser sa source de calcium dans les profondeurs de la terre, tout est souligné par Steve Beauséjour, qui se fait un plaisir, à chaque vin dégusté de sa « carte blanche », de nous raconter ce passé. Une gorgée suffit pour vous transporter là où il veut que vous soyez.

15205783_1395241267182673_1684814679_o

Et la nourriture! Oui, bon, OK, ce n’est pas un secret pour personne: petite portion, mais avec une tonne de saveurs qui nous fait oublier notre gourmandise qui en voudrait encore plus. Je veux dire, chaque bouchée reflète la sélection minutieuse et l’expertise derrière elle. De toute façon, les projecteurs sont mis sur les vins goûtés et gloire à dieu, c’est bien ça le but du Club! Le fonctionnement est simple, mais efficace et surtout accessible à tous. Un abonnement, une dégustation instructive par mois, des rabais et plein d’autres petites attentions. De quoi rendre les foodies et amoureux des vins de tous les genres bien contents.

15205651_1395242467182553_670633963_o
Au fond, mais tout en surface, la soirée fut définitivement appréciée par les personnes présentes. Une soirée chaude dans tous les sens du terme qui nous a fait savourer l’expérience d’un sixième sens : le moment présent.

 

Chez Lavigne
4280 rue Notre-Dame O
Montréal, QC H4C 1R6
http://www.chezlavigne.com

Vanessa

Ma tournée houblonnée des microbrasseries avec le Passeport en fût

26 Sep

J’ai roulé dans le vice de l’abus et j’ai testé 3 bières de 3 microbrasseries qui participent au projet plus-que-wow du Passeport en fût. Ne vous inquiétez pas (surtout toi maman), j’ai fait toute cette aventure à pied. Même que ça m’a permis d’apprendre plusieurs choses…

14423852_1316359968404137_2049554048_o

  1. On boit beaucoup plus vite quand on est seul(e). La Flash de la pinte finie.
  2. Juger devient une activité stimulante; de la couleur du tapis à la texture de la IPA, tout y passe.
  3. S’enfarger dans les craques (de la microfissure à l’excavation d’une mine de charbon) du trottoir devient tout d’un coup facile. Est-ce qu’elles se créent entre mes deux pas?
  4. Les gens pensent que quelqu’un va venir te rejoindre et ça n’arrive pas. Ça, c’est drôle.
  5. Tu peux te concentrer sur le goût réel de ta bière. Tu bois pas juste parce que quelqu’un te parle et que tu dois t’occuper ailleurs parce que t’as un trouble de l’attention (ou juste parce que l’autre est plate).
  6. Les bartenders te racontent leur soirée.

capture-decran-2016-09-21-a-17-27-02

Voici le résumé de mes dégustations par microbrasserie :

Le Saint-Houblon, 1567 rue Saint-Denis

Pale Ale QC, 5,5%, IBU 56 – Les Trois Mousquetaires

L’endroit est très chaleureux et avec la terrasse extérieure, c’est très facile d’y être attiré. Le design du genre chalet nous réconforte autant que la bière. J’ai sélectionné, parmi plusieurs choix offerts en format verre, la Pale Ale offerte par la microbrasserie de Brossard Les Trois Mousquetaires. À la première gorgée, on la sent bien ronde en bouche, le goût amer se pointe sur nos papilles seulement vers la fin et ne reste pas longtemps. À moitié chemin entre une bière liquoreuse et pétillante, elle ne surprend pas par son effervescence, mais plutôt par le fait qu’elle nous fait saliver. Presque sucrée, c’est une bière à boire en deuxième tour, après une blonde ou en fin de repas.

14453909_1316359978404136_845366050_o

Le Réservoir, 9 avenue Duluth Est 

Pale Ale au pamplemousse avec houblon mosaïc, 6,5% – Le Réservoir

 

Le réservoir c’est le type d’endroit ou tu veux amener ton premier rendez-vous. C’est intime et il y a des grandes fenêtres si tu cherches quelque chose à dire. J’ai choisi la Pale Ale au pamplemousse qui d’ailleurs, venait tout juste d’être relâchée cette journée-là. Laissez-moi vous dire que j’étais excitée en ti-péché, car, j’aime la bière et le pamplemousse mêlées au houblon américain très agrume mosaïqué, ça ne pouvait qu’être magique. On la reçoit en pinte et à l’odeur, on dirait un mauvais souvenir d’une Saint-Jean sur la tornade. On passe vite à autre chose, car la première gorgée est remplie à craquer de la saveur du pamplemousse. Juteuse et pétillante, on garde que le bon arôme et on s’imagine manger une poignée de bonbons, sans l’effet suret. Il y a un goût subtil de malt qui reste en bouche. Ce n’est pas désagréable, mais cela à pour effet de nous restreindre de passer une soirée à boire que cette bière. Une c’est assez, en ouverture.

Pub West Shefford, 1562 avenue du Mont-Royal Est

Pretty Bastard, stout 5,5% – Les Brasseurs de West Shefford

L’environnement me rappelle une soirée arrosée du secondaire. Des beaux gens, de l’attitude et des rires forts. Je m’assois au bar et je sélectionne, parmi toutes les bières de la brasserie artisanale Les Brasseurs de West Shefford, la stout. Après deux bières plutôt piquantes, j’opte pour quelque chose de crémeux. Du crémage, en v’là. Le serveur prend un gros 5 minutes à remplir la peinte, car l’azote, qui crée le col mousseux de la bière, est très présent et rend le remplissage plus lourd. Aucune raison de s’affoler ici, l’attente en vaut la peine parce qu’à seulement me tremper les lèvres dans la mousse, j’ai eu envie d’enlever mon top. J’avais chaud avec toute cette crème. Donnez-moi une cuillère quelqu’un! L’envie de fringale disparaît automatiquement. Cette stout permet de la satisfaire avec son épaisseur et son goût de chocolat noir. Elle rajoute une couche sur mon duvet de lèvre. Je ne pognerai pas cette soirée-là. On arrive à sentir des notes de torréfaction. Un savant mélange de pain grillé avec de la vanille. J’ai un faible pour les foncées et celle-là, laissez-moi vous dire qu’elle m’a laissé la bouche à terre.

14424219_1316359961737471_1444461564_o

Le passeport en fût est encore disponible au coût de 40$ et offre une bière parmi un choix prédéfini par la microbrasserie dans un éventail de 12 participantes et ce, jusqu’au 23 décembre 2016. Allez, faites-vous plaisir!

Vanessa

Un monde de microbrasseries d’ici

7 Juil

Si vous connaissez le concept très répandu en Amérique du nord du Passeport café (et sinon, cliquez sur le lien!), vous serez ravis d’apprendre que cette formule intéressante a été reprise par deux jeunes femmes d’ici plutôt entreprenantes. Leur but ? Faire découvrir à la population les microbrasseries montréalaises. Ces microbrasseries forment un total de 12 excitants endroits à visiter et à apprivoiser et ce, du 1er juin et 23 décembre 2016.

L’idée est simple. Le passeport vous donne accès à la dégustation d’une bière de votre choix parmi une liste offerte par chaque microbrasserie participante. Une fois l’endroit choisi et visité, il faut déjà penser à un autre, car le passeport vous donne droit à une consommation par emplacement. Attention! Rien ne vous empêche d’y retourner par la suite, au contraire! 😉

img-faqs

Crédit photo : Laura Boily-Auclair à la Brasserie Harricana

 

Le mode de fonctionnement est aussi très plaisant et oh combien simple. Vous montrez votre passeport au serveur, on vous sert votre bière, vous rangez votre passeport (il est petit et se range parfaitement dans un porte-feuille. On aime!) et le tour est joué! Vous pouvez ensuite déguster, profiter, célébrer, aimer, détester (oui, ça se peut), ce que vous voulez et répéter ces étapes à toutes les microbrasseries que le passeport vous offre.

Le fameux passeport est disponible sur les internets par ici au cout de 40 $ plus taxes.

13588830_1217109294995872_304801022_o

En faisant un petit calcul, on s’aperçoit qu’il s’agit d’une offre plus qu’alléchante!

Pour la science et surtout pour vous, je vais me sacrifier (laissez-moi rire) à tenter l’expérience offerte par le Passeport en fût. Je vais vous faire un compte rendu léger, parfois sucré, parfois amer sur les bières sélectionnées lors de mes visites dans les microbrasseries regroupées dans le passeport.

Bonnes découvertes!

Vanessa

Article commun de juillet – Les drinks d’été qu’on aime!

1 Juil

Enfin, L’ÉTÉ! Ahouuu! On dirait que, dès que la belle saison pointe le bout du nez, tous les prétextes sont bons pour un petit drink de fin de journée sur une terrasse. TELLEMENT, que pour le mois de juillet, on a eu envie de partager avec vous nos cocktails favoris et nos recettes on the go pour les soirées plus pressées! 😉

Photo prise sur Pinterest

Photo prise sur Pinterest

❤ Véronique : Je suis une fervente ADORATRICE du marguarita classique. Lime. Jus de lime. Glace concassée. Téquila. Mmm. Tout le temps. Depuis quelques années, je porte un grand secret dans mon cœur: celui d’ADORER les Lima-Ritas de Budlime. Ouaip. C’est facile, simple, ne demande aucune préparation, sauf celui de verser le tout dans un joli verre. Mon genre de patente. Salute!

❤ Lisa Marie : Je suis assez classique côté cocktail (ou old school comme ce sympathique serveur de bar à cocktail à la mode m’avait dit avec un genre de dédain). Moi qui n’aime pas les bulles, je reviens toujours à ce bon vieux mix de vodka et jus de fruit avec un petit penchant pour le jus de canneberge. J’ajoute parfois une touche de Soho pour adoucir le tout ou j’aime bien le pimper jusqu’à en faire un Cosmo. Toutefois, je me laisse souvent tenter par une petit piña colada maison les jours de soleil sur mon balcon…

Image prise sur Pinterest

Photo prise sur Pinterest

❤ Andrée-Anne : Quand il fait chaud, je suis plus portée vers le verre d’eau que vers la boisson alcoolisée. Que voulez-vous, l’alcool, ça me rentre dedans et je préfère avoir tous mes moyens quand je me lance dans le lac pour me rafraîchir. 😉 Cependant, j’ai bien de la difficulté à refuser un verre de sangria! Une bouteille de vin rouge (du bon vin de dépanneur ou du pas cher pas cher à l’épicerie), une canne de jus d’orange congelé, un peu de 7Up pour ajouter du pétillant et surtout, des fruits congelés en guise de glaçons. Olé!

❤ Michèle : Je suis de type Bloody Ceasar, pas trop épicé! J’adore lorsqu’il est pimpé et qu’on a remplacé le traditionnel céleri par des des cornichons, des olives, des fèves, etc. J’ai d’ailleurs un faible pour celui du L’Gros Luxe. Ceux qui me connaissent bien savent que je peux téter un verre à l’infini, genre que tu as le temps de prendre trois consommations et j’en suis encore à la première. Mais avec les Bloody, j’aime tellement ça que je les bois à la vitesse normale d’un être humain. 😉

❤ Laurie : Mon doux, je suis SI fan de Gin Tonic! Et je suis choyée parce que depuis les deux dernières années, il y a de nouveaux gins québécois qui voient le jour. Alors, ma recette classique va ainsi : du Gin Ungava (ou un autre, mais j’ai une préférence), une cuillère de sirop de tonic (celui-ci est super bon) et allonger le reste avec du soda. On y ajoute un quartier de lime et une tranche de concombre et hop! C’est parti!
Image prise sur Pinterest

Photo prise sur Pinterest

❤ Vanessa : Dans mon jeune temps (OK, disons il y a 10 ans. OK, non, définitivement, ça me donne mal au cœur), je me délectais de la bonne liqueur de malt qu’on retrouvait à l’époque – et encore aujourd’hui – dans les mélanges des fameux Sex On The Beach et des Mojito. Aujourd’hui, après une multitude de mauvaises soirées passées sur ça et surtout, au développement plus qu’apprécié de mes goûts en la matière, j’adore me faire ou me faire faire un Amaretto Sour. Un vrai. Un espèce de 50% Amaretto, 50% jus de citron frais. Et quand je me sens un peu plus sauvage, je me lance dans des créations parfois douteuses qui finissent toujours par goûter pareil. Santé!

❤ Anne-Sophie : Je l’avoue, je ne bois pas. Ou presque. Mais, lorsque d’aventure je me décide à ingérer de l’alcool, j’aime bien un verre de cidre de poire McKeown, bien sucré, au goût de poires et de pommes. Sincèrement, ça se boit comme de l’eau -mais c’est beaucoup plus savoureux, en plus d’être fabriqué à Rougemont! Pour les cocktails, je rêve d’un jour goûter à un gin fizz – Simone de Beauvoir, mon idole absolue, en buvait lorsqu’elle écumait les bars de Paris avec sa sœur – ce qui me semble LA meilleure raison d’en boire un.

❤ Gabrielle : Pour les cocktails, j’aime la simplicité et les mélanges pas trop sucrés! L’été, mon drink préféré est simplement constitué de 2 oz de gin, avec un peu d’eau pétillante, quelques quartiers de lime et des tranches de concombre. Quand j’ai besoin d’un cocktail go-to – disons pour un pique-nique ou une fête dans un parc – je mélange une bouteille de vin blanc à 2 tasses de 7Up et des fruits congelés. Ne me jugez pas avant de l’avoir essayé! C’est simple et efficace.

 

Image prise sur Pinterest

Photo prise sur Pinterest

❤ Camille : J’aime quand mon drink goûte l’alcool. C’est pour cette raison que dans le doute, je prends un martini. Parce qu’en fait, je suis nulle pour distinguer une unité dans une liste d’ingrédients. Vous savez cette belle liste d’alcools connus et inconnus qui est sensée te faire comprendre ce que contient ce drink au nom si cool et recherché? Aussi, j’aime bien jouer le jeu avec le serveur/barman et de poser la question: « Si tu étais moi, qu’est-ce que tu prendrais? ». Généralement, ils te proposent un mix bizarre ou spectaculaire (genre ton verre est flambé à chaque deux secondes) et ça apporte de belles découvertes et de belles anecdotes.

❤ Andrée-Anne P. : J’aime bien les cocktails, mais l’été, je préfère de loin la BONNE BIÈRE FROIDE. Pendant la saison estivale, j’opte pour les blanches et les blondes, servies dans une pinte qui suinte de fraîcheur, vous voyez le genre? Ces jours-ci, j’ai un faible pour La Blonde de l’Anse brassée par la micro Pit Caribou dans le coin de Percé. Croyez-moi, les Gaspésiens savent boire. Cheers!

On espère vous avoir inspiré-e-s pour vos prochaines sorties! Cheers!

Vos Rockalouves

xxxx

Voyager… dans le confort de sa cuisine!

5 Avr

Dans mon tout premier billet pour les Rockalouves, je vous avouais avoir eu de la difficulté à revenir de mon dernier voyage en packsac. J’aurais donné cher pour ne pas être au Québec. Ou pour garder la belle vibe de mon aventure au Bélize. Mais bon, la vie reprend son cours et je ne suis pas fille à pleurer longtemps sur son passé!  Alors, hop! On regarde en avant et on prépare le prochain voyage!

Sauf que, l’argent ne pousse pas dans les arbres. C’est ma mère qui m’a appris ça. Et pour voyager, ça prend un minimum de sous. Alors en attendant d’avoir renfloué mes coffres, j’ai trouvé une façon de voyager… dans le confort de ma cuisine!

 

IMG_8660

Du lait d’amande fait maison!

 

Mesdames et messieurs, j’ai le plaisir de vous présenter… Food trip to…!

Food trip to… est une entreprise montréalaise qui crée des boîtes qui font voyager. Livrée directement chez vous, chaque boîte contient ce qu’il faut pour que vous concoctiez un repas venu d’ailleurs: entrée, plat principal, dessert, boisson. On vous fournit des ingrédients spéciaux, plus difficiles à trouver en épicerie et vous vous chargez d’acheter quelques ingrédients frais.

boite

L’intérieur d’une boîte livrée par Food Trip to…

Le mois passé, le Maroc était à l’honneur et c’est le pays que j’ai dégusté. Tajine bien épicée, lait d’amande fait maison, cornes de gazelle pour dessert. Je m’en lèche encore les babines… Pour m’assurer que l’expérience était bien représentative de ce qui se consomme au Maroc, j’ai demandé à ma petite sœur, qui y a séjourné l’été passé, de venir souper avec moi. Elle a reconnu tout de suite les odeurs et les saveurs de ce pays du nord de l’Afrique. L’expérience était donc authentique!

Si ça peut vous rassurer : je suis la pire cuisinière. Et j’ai réussi à suivre les instructions comme il faut et à faire un repas digne des rois. Si je peux cuisiner de la bouffe marocaine, vous le pouvez aussi! 😉

tajine

Ma tajine et ça embaume la cuisine!

Mais attention! La découverte ne s’arrête pas à l’aspect culinaire du pays. Chaque boîte renferme des fiches culturelles sur le pays avec de l’information pertinente et intéressante ainsi qu’une playlist musicale pour que vous vous sentiez ailleurs pendant que vous coupez les légumes et faites chauffer l‘huile. Food trip to… vous permet de vivre une aventure qui stimulera tous vos sens… pour environ 40$!

Pour le moment, vous pouvez commander la boîte marocaine et celle indonésienne sur le web  : foodtripto.com Vous pouvez aussi vous abonner à l’année. Chaque pays est disponible en quantité limitée alors il ne faut pas hésiter longtemps avant de commander!

food-trip-to

En attendant de renflouer mon compte voyage, je peux me permettre de faire voyager mes sens grâce à ce concept gourmand développé ici, au Québec. Le seul mauvais côté à ce projet : il me donne encore plus envie d’aller voir ailleurs si je n’y suis pas!

Andrée-Anne Brunet

Ouverture de la terrasse du Henri Saint-Henri !

22 Mai
Photo : tonbarbier.com

Photo : tonbarbier.com

J’avais déjà entendu parler du Henri Saint-Henri, mais j’y m’éttais les pieds pour la première fois mercredi. Situé dans le ‪#‎SouthWestLove‬ juste à côté de la ‪#‎Boutique3734‬ (Ils en Fument du Bon) dans le quartier Saint-Henri, nous étions nombreux pour l’ouverture officielle de leur terrasse (malgré le petit vent froid).

Aveleda-10  Aveleda-50 Aveleda-52 Aveleda-58 Aveleda-83 Aveleda-98 Aveleda-106

L’ambiance était au rendez-vous pour le 5@7! On a eu droit à des cocktails de vin Aveleda et de gin Ungava mixés spécialement pour l’évènement.

Aveleda-3 Aveleda-5 Aveleda-56 Aveleda-97

Côté bouffe, de succulents lobster rolls, des plateaux de charcuteries et autres bouchées ont fait notre bonheur. Une bonne manière de découvrir une partie de leur menu créatif. Amoureux des produits de la mer, vous risquez de succomber. #‎grossefaim‬

Aveleda-1 Aveleda-41 Aveleda-81

Chez Henri, c’est aussi vraiment beau! Une déco à la fois maritime et urbaine.

 Aveleda-14

Aveleda-19Aveleda-68 Aveleda-93

Pas encore sur Uber? Utilise le code de ton futur spot préféré pour aller rendre visite à sa belle terrasse, ouverte du mardi au samedi.

Henri Saint-Henri – 3734, rue Notre-Dame Ouest

Cheers! Suzie xox

Crédit photo: Olivier Jobin et Bruno Guérin

Quoi boire pendant les Fêtes!

18 Déc

On associe souvent les bulles aux grands évènements. J’adore le temps de Fêtes pour (un) mille raisons, mais surtout parce que ça nous donne le droit de faire POP sans trop de raison.
« Oh, une bouteille de bulles! C’est le temps des Fêtes, je vais en avoir de besoin » – Moi, à la SAQ, un peu trop souvent pendant décembre.

J.P. Chenet ICEMes copines et moi, on se fait un devoir de se partager nos découvertes en alcool (bonne excuse pour prendre un verre ensemble!). Depuis la fin novembre, les vins J.P. Chenet ajoutent un nouveau vin effervescent sur les tablettes de la SAQ. Le J.P. Chenet ICE EDITION est un vin pétillant très abordable (donc comme on l’aime!). Le plus chouette, c’est qu’il n’y a pas que le produit qui est nouveau, la façon de le consommer aussi! 🙂 La marque de vin la plus vendue dans le monde nous propose d’ajouter quelques glaçons!
891480_359219870921478_948399608_n

J’ai donc partagé ma première bouteille avec Véro. La bibitte à sucre en moi est comblée (35 gr de sucre/bouteille). Vos invités raffoleront de la fraicheur de ces petites bulles sucrées (pastille fruité et doux) pour l’apéro, ou peut-être même comme dessert!

10597418_331910866985617_1647444708_nEnvie d’impressionner vos convives? Donnez une touche festive à votre J.P. Chenet ICE, en remplaçant les glaçons par des canneberges congelées!

Capture d’écran 2014-12-16 à 20.40.55
Le goût plus amer de la canneberge coupe le goût très sucré. Le verre sera tout aussi frais. La touche finale? Une branche de thym comme déco pour impressionner tous vos invités (même belle-maman)!

Capture d’écran 2014-12-16 à 21.15.50

CHEERS! Bon temps des Fêtes les loups!
Suzie xox

Retour sur le lancement de la collection Automne-Hiver de C’est Beau | Handwork

29 Oct

CIAO BYE L’ÉTÉ!
Fêter l’automne et découvrir la nouvelle collection de C’est Beau | Handwork autour d’une bonne bonne coupe de vin Aveleda Chez Baptiste Mont-Royal? Oh que oui!

Résumé de la soirée avec les photos de Gab Labelle:

10346379_10154732719620304_1103149254269544948_n

DJ Set: – The Holy – Lowpocus

10395845_10154732716680304_2530609476488377773_n

10432982_10154732717125304_5278389543969556673_n

Crewnecks, hoodies & t-shirts;

10171788_10154732719605304_2897627820671678071_n

Raphaël Ricard et Oli Lamontagne, fondateurs et associés;

1962857_10154732717715304_4127414485852184913_n10452364_10154732717785304_6534009753754817782_n

Des filles avec des chapeaux pis des petits tattoos:

532893_10154732712955304_7407165634868131600_n
10269472_10154732715410304_2214210939037547258_n16124_10154732718195304_4953086920506719459_n

10432104_10154732713105304_3508561841554488140_n
10429378_10154732713715304_7868087899148561563_n
10665207_10154732716105304_6860537705899404260_n
10455094_10154732715030304_6217599531975228817_n

10665156_10154732714970304_1166732197287181674_n
Des dudes avec des gros tattoos qui sont là pour les filles avec les chapeaux pis les petits tattoos.

1390744_10154732715465304_8817883024001798897_n

10352265_10154732716950304_2047856609961701912_n
1604966_10154732712960304_5633239730691730900_n
10155774_10154732713195304_4144103460775143631_n
1395818_10154732718805304_2143023524102484135_n

10394500_10154732712965304_3174674384988850019_n
1779846_10154732713750304_4381166746046178181_n
Les artisans de C’est Beau | Handwork un peu su’a brosse.
10404149_10154732720335304_6539994038737880578_n
10409304_10154732720710304_7966194485792677307_n

Du monde branché

10341492_10154732717485304_1415133423882050270_n
10377253_10154732715355304_5346724517806143728_n

10616270_10154732715240304_5673065289138025341_n

10616500_10154732714285304_4115333783454428293_n

10703989_10154732714515304_8810353103641552790_n

Bref, du bon temps, du bon monde et de belles rencontres!
————————————————————————————————————–

Aux nombreux barbus qui ont assisté au lancement; C’est Beau | Handwork tient désormais les produits des Industries Groom, qui sont eux aussi 100% naturels, faits à la main à Montréal! Profitez des collections de C’est Beau | Handwork ici!

Santé!

1501723_10154732720325304_5130506896870230108_n

Souzie xox

Les Saints-Cocktails (virgin) – Savourez les thés

4 Juil

L’été, c’est beau pis c’est chaud, mais c’est aussi déshydratant et assoiffant. Biensur, les habituelles bières au parc, la coupe de vin dans la cours ainsi que le fameux cocktail sur la terrasse sont bien agréables, mais tout comptes faits, l’alcool n’est pas la meilleure solution quand on veut s’hydrater. Aujourd’hui, pour la grande première de notre rubrique Saint-cocktail, mettant en vedette des cocktails sans alcool, nous vous proposons deux recettes qui contiennent thé et tisane. Bonne dégustation!

 

rockalouves cocktails 3

 

Le Basili-De-Nazareth

-4 onze de thé Opéra de Pékin de Camilia Sinensis

-4 feuilles de Basilic

– Jus d’1/2 citron

-4 morceaux d’ananas surgelés

-4 morceaux de fraises surgelées

-1/2 onze de sirop d’érable

-1/2 canette de 7up

Dans un malaxeur, mettre le thé, le jus de citron, les fruits et le basilic. Broyez. Versez le mélange dans un jolie verre. Ajoutez le 7up. Décorez et savourez.

 

cocktail rockalouves

Le Jérusamenthe

– 2 onze de tisane Fruits Estivaux de Lipton

-4 feuilles de menthe

-8 fraises surgelées

-Jus d’1/2 citron

-1/2 canette de 7up

Dans un malaxeur, mettre la tisane, le jus de citron, les fruits et la menthe. Broyez. Versez le mélange dans un jolie verre. Ajoutez le 7up. Décorez et savourez.

 

Cocktail virgin

 

Voilà! Ceux et celles qui préfèrent les cocktails moins sucrés peuvent remplacer le 7up par du soda. Bonne dégustation et suivez-nous la semaine prochaine pour d’autres cocktails dans alcool!

 

– Marie-Claude et Véronique

xxxxxxxxxx

Se remettre de la fête.

24 Juin

letsparty

Quand on parle de lendemain de veille, on se rend compte assez vite que chacun a sa recette pour se remettre sur pied… Certaines sont abracadabrantes, voir un peu trash. L’une de mes préférée nous vient de la Mongolie: un remède traditionnel à la gueule de bois consiste à boire des yeux de mouton dans du jus de tomate. Bref, à chacun sa méthode, mais après quelques recherches, c’est en cette pluvieuse journée de Fête nationale du Québec que je vous offre mon top 3 des meilleurs trucs pour se remettre d’un party bien arrosé. Le tout, Rockalouves approved. Bonne lecture 🙂

 

En troisième position, une recette fort simple et bien connue qui traverse le temps consiste a mélanger, à quantité égale, bière et jus de tomate (ou Clamato). La tomate aurait des bienfaits nettoyants, en particulier sur le foie ainsi que sur le système sanguin. Je crois que tout le monde s’entend pour dire que ce sont les deux organes très touchés le lendemain d’une bonne cuite.

Super Tomate

Super Tomate

 

En deuxième position, un truc moins répandu mais tout aussi efficace qui consiste à prendre un petit shooter de jus de cornichons. Si vous n’avez pas de cornichons à la maison, le jus d’olives peut aussi très bien faire l’affaire. Un peu trash au réveil. Mais jamais autant que des yeux de mouton.

Jersey-Shore-Five-Snooki-Pickles

 

En première position,  le rince-cochon. Éternel et bien connu, il est LE remède par excellence. La recette est fort simple à réaliser, et ça, on aime ça en lendemain de veille. Elle consiste a mélanger 13 oz de vin blanc 13 oz d’eau pétillante et le jus d’un citron dans un verre a bière. Il ne faut pas avoir une top grande quantité de liquide et on boit le tout, d’un coup sec. Vous pouvez, si vous le désirez, accompagner ce breuvage d’une petite dose d’aspirine. 😉

 

Pour la suite des choses, un bon déjeuner avec des oeufs et du bacon feront l’affaire, mais le mieux est toujours de se reposer.

Repos Luigi

Pas facile, hein Luigi?

Bonne Saint-Jean-Baptiste, et bonne chance!
M-C
xxxxxxxx

L’Île d’Orléans le « must » de toutes les récoltes!

17 Sep

1003224_10151878560982340_1982254739_n

Après les fraises viennent les framboises, les bleuets, les pommes, les citrouilles, les courges… Puis le printemps fait fonctionner les cabanes à sucre.

Bref, il y a toujours un excellent prétexte de s’aventurer sur l’Île et ça va au-delà des cueillettes!

On ne se le cachera pas, il commence à faire frette la nuit et la couette est de retour, c’est signe que l’automne approche. Voici un billet sans prétention où je vous propose une escapade automnale sur cette île tant appréciée!

P.S.: libre à vous de compléter en donnant vos bonnes adresses! 🙂

©Quebecregion.com

©quebecregion.com

Mon premier arrêt

Tout juste à l’entrée de l’Île, vous retrouverez la charmante maison Cassis Monna & Filles (721, chemin Royal, Saint-Pierre).

Comme premier stop, c’est l’idéal pour bien manger avant de poursuivre le tour de l’île. Le menu est abordable et varié. Attention! Il n’y a pas de places assises à l’intérieur, c’est un tout petit endroit avec une terrasse extérieure, il serait étonnant qu’elle soit ouverte à l’année, mais en ce début d’automne, elle l’est toujours grâce à l’abri qui l’entoure.

Sur place, vous pourrez déguster gratuitement un grand nombre de produits maisons fabriqués à base de cassis : confit d’oignons, confiture, sirop, moutarde, vinaigrette… C’est délicieux! Il faut également s’attarder au sous-sol où vous découvrirez la liqueur et les vins de cassis (dégustations possibles)! Tout cela accompagné d’un personnel des plus chaleureux!

1564474152_97cb1b23cd_m

©RichardBowen

Mon deuxième arrêt

Que vous soyez en famille ou entre amis, je vous conseille d’arrêter à la ferme Roberge (2343 ch.Royal Saint-Pierre).

En plus de vous perdre dans un labyrinthe (pas si simple…), vous pourrez cueillir de grosses citrouilles (oui, déjà) et d’immense courges (c’est en plein la saison)! En rentrant, vous aurez de quoi popotter pour quelques mois!

Pour 40$, vous pouvez remplir une brouette de tout ce que vous êtes en mesure de transporter jusqu’à l’entrée de la ferme; ça fait de la courges en sivouplâ. Pour ceux qui veulent juste une grosse citrouille, vous payerez à l’unité! 🙂

Mon troisième arrêt

Continuez votre chemin et vous croiserez un parfait magasin d’antiquités! Le nom m’échappe et l’endroit ne semble pas avoir de site web, mais vous ne pourrez pas le manquer (hihi). Si vous quitter la ferme Roberge et reprennez la route à votre droite, quelques kilomètres plus loin, vous verrez à votre gauche une grange et un amoncellement d’antiquités; vous y êtes!

Il y a du bon temps à perdre à cet endroit! On passe des vieilles pubs de Coke aux premières machines à laver! Il y a des trouvailles à y faire, avis aux fans de DIY!

indexMon quatrième arrêt

Poursuivez votre route et arrêtez vous à la microbrasserie de l’Île d’Orléans (3885 Chemin Royal Sainte-Famille)!

Vous pouvez retrouver ces bières un peu partout au Québec si vous êtes attentifs, mais rien de mieux que de déguster une bière directement sur l’île après avoir forcé en fou à soulever des citrouilles! Vous pourrez boire une Abel Turcault (bière brune) ou une Anne Baillargeon (blonde) ou bien d’autres, car c’est le nom de personnes marquantes de l’histoire de l’île d’Orléans qui figure sur les produits.

De belles découvertes à faire pour les amateurs de houblon!

Mon cinquième arrêt

Allez déguster Les fromages de l’Isle d’Orléans (4696, chemin Royal Sainte-Famille-de-l’Île-d’Orléans) avant de quitter! Vous serez servis par les employés en costumes d’époque et ferez la découverte du premier fromage fabriqué en Amérique : le fromage de l’Isle d’Orléans (fou)!

Pour ceux qui sont moins fromages (pauvres fous), vous trouverez plein de produits du terroir.

Attention! C’est un endroit assez achalandé!

C’est difficile de s’arrêter là! Si vous êtes motivés et que vous faites le tour complet de l’île, arrêtez-vous à la Chocolaterie de l’île d’Orléans (150, chemin du Bout-de-l’Île Sainte-Pétronille) avant de quitter, histoire de finir en beauté!

P.S. sur le Chemin Royal vous trouverez plein d’endroits pour cueillir des pommes, suffit d’aller où il vous plaira, ce n’est pas le choix qui manque!

Bonne escapade! 🙂

Karyan

Aphrodite dans votre verre

24 Août

Le filtre d’amour a souvent été évoqué dans les légendes pour rendre compte de la fatalité de l’amour. Comme je ne suis pas une sorcière et que ce mouvement est révolue j’ai cherché à trouver pour votre palais et celui de l’être aimé des aliments aphrodisiaques qui, ajoutés à un certain inhibiteur que l’on nomme alcool, vous transportent vers d’autres horizons.

Les prochaines recettes contiennent des ingrédients qui, selon certains chercheurs, ont un effet aphrodisiaque chez l’homme et la femme. En plus, tous les produits énoncés dans cet article sont faciles à trouver.

Tous d’abord, la coriandre (on parle ici de la graine de coriandre). Utilisée depuis le moyen âge dans les vins aromatisés et dans certains filtres d’amour, et de nos jours dans certains parfums qui se veulent érotiques, cette plante a des particularités tonifiantes et stimulantes. Diurétique, elle augmente la libido mais gare à l’homme qui en abuse, elle empêche l’érection! Comme je ne suis pas cruelle, dans notre cocktail nous mettrons donc de la coriandre fraîche et nous la mélangerons a du vin car cette herbe tend à être plus euphorisante dans celui-ci. Yeah.

large

Sweetheart

Coriandre fraîche

4 framboises

1 quartier de citron

2 oz de vin de muscat

½ oz jus canneberge rouge

Dans un shaker, ajouter la coriandre, les framboises et le quartier de citron. Piler. Ajouter la glace, le vin de muscat et le jus de canneberge. Shaker. Double strain dans un verre a martini. Décorer d’une brochette de framboise et dégustez.

Je me suis également arrêtée au ginseng cette plante que l’on retrouve dans plusieurs boissons aurait, en plus des qualités aphrodisiaques, celle de prolonger la longévité. Cette racine combat l’impuissance et est un très bon stimulant cardiaque. Les chinois furent les premiers à en découvrir les vertus. On retrouve souvent cette plante également sous forme de thé. C’est exactement sous cette forme que nous l’utiliserons dans le prochain cocktail. Un cocktail servit chaud. Hiha!

lalala

Nuits torrides

3oz de thé au ginseng

½ oz de jus de citron

1 c a thé de miel

3 clous de girofle

1 bâton de cannelle

Quelques grains de poivre

2 oz de Basil Hayden

On chauffe tous les ingrédients à feux doux sauf le Basil Hayden pendant 5 minutes. On filtre le tout et on sert chaud dans une tasse en y ajoutant bien sur, le bourbon. On décore d’une tranche de citron.

Voilà pour les filtres d’amour! Et n’oubliez pas, Vous pouvez déguster ces cocktails en toutes occasions! Hell yeah!

CHEERS!! MC xox

Élan de YOLO viticole: découvrons les vins allemands !

8 Juin

Lors de l’achat d’une bouteille de vin, si on sait bien lire l’étiquette, celle-ci nous transmet d’importantes informations sur le contenu … Encore faut-il comprendre le langage des vins et la langue de provenance de la bouteille… Surtout s’il s’agit de vins allemands. En effet, la différence de la langue peut faire en sorte que le contenu ne corresponde pas tout-à-fait à ce que vous aviez envie de boire, ce que vous vous attendiez. Je vous propose donc de me faire traductrice et de vous éclairer quelque peu!

Pour bien faire son choix lors de l’achat d’un vin allemand je vous conseille tout d’abord d’aller vers  les Qualitatswein (vin de qualité par terroir)… Non pas que les Tafelwein (vin de table) et Landwein (vin de pays) ne soit pas bon! Cependant, les vin de qualité par terroir sont un peu l’équivalent des AOP : on s’assure donc d’un certain standard de qualité. Lorsqu’on veut aller vers des vin au caractère plus spécifique, voici que ce qu’on devra chercher:

  • Vendanges Tardives: Spatlese
  • Grain sélectionnés: Auslese
  • Selection de grains nobles: Beerenauslese
  • Selection de grains nobles secs: Trockenbeerenauslese

*On remarque des fois la mention trocken sur la bouteille, on se retrouve alors devant un vin sec.

Maintenant que nous en savons davantage sur les étiquettes voici quelques suggestions de

vins allemands que j’aime particulièrement:

Mönchhof Mosel Slate Spätlese Riesling 2011 26.45$

Künstler Hochheimer Hölle Riesling Kabinett Trocken 2011 28.05$

Weingut Dr. Loosen Erdener Prälat Auslese Riesling 2007 41.25$

Sur ce, mes ami(es), je vous souhaite une bonne dégustation !

xox

Maryklode

Proximité de terroir: L’Ontario viticole !

27 Avr

Quelque part entre les grands lacs (dont j’avais sous-estimé la grandeur) et les Chutes Niagara, se trouve un vaste territoire viticole. À ma grande surprise, les vignobles ontariens jouissent d’une localisation géographique et d’un climat particuliers qui permettent la production de vin de très bonne qualité. Génial!

Image

Dans la province voisine, la vigne a fait son apparition vers le milieu des années 70 avec le chardonnay, le cabernet et le riesling. Quelques décennies plus tard, on y a produit environ 56 millions de litres dans plus d’une centaine de vignobles. Le climat et la localisation géographique de Prince Edward County et du Niagara ( les principales régions viticoles de l’Ontario), permettent de produire des vins à la hauteur de ceux de nos amis français. 

Les vins ontariens sont régis par l’alliance VQA ( Vintners Quality Alliance). Cela garanti la haute qualité et l’origine des les vins canadiens. En quelque sorte, la VQA correspondent aux AOC de la France. Les vins recevant cette appellation doivent provenir d’un endroit spécifique : Lake Erie North Shore, Pelee Island, Niagara Peninsula, Prince Edward County…

Pour pouvoir apprécier les vins ontariens, rien de mieux que d’aller faire un tour dans les différents vignobles! Ceux-ci offrent généralement des dégustations à des coûts modiques à même le vignoble. Et tant qu’a y être aussi bien en profiter pour visiter les incontournables de la région.

Je crois que l’Ontario nous réserve encore de belles surprises au niveau vinicole dans un futur. Suite à ce voyage, voici quelques vignobles que je vous conseille de visiter… Bonne dégustation!

Tawse Winery : www.tawsewinery.ca

Malivoire : http://www.malivoire.com/

13th street : http://www.13thstreetwinery.com/

Colaneri : http://www.colaneriwines.com/

Pearl Morissette : http://pearlmorissette.com/

Keint-He : http://www.keint-he.ca/

xoxo

Maryklode

Quand Québec nourri mes papilles!

13 Avr

Québec Exquis 

Que faites-vous du 16 au 28 avril 2013? Moi, j’ai quelque chose à vous proposer…  Avec l’arrivée du printemps sur la vieille capitale il y  un moment que j’aime bien qui revient: pour le plaisirs de mes papilles. Il s’agit du Festival Québec exquis.

Ce festival gourmand revient pour une troisième édition avec vingt chefs réputés, qui, jumelés a vingt producteurs locaux, vous concoctent un menu de 3 services a prix d’amis, offert le midi et/ou le soir.  Le but de se festival rendre compte de la complicité qui existe entre les producteurs du terroir et leurs produits, mis en valeur par les artistes de la table qui font de Québec une ville gastronomique.

Crédit photo: http://www.lepatriarche.com , restaurant participant au Festival Québec Exquis

 

Cette année, Québec exquis propose également de redécouvrir l’hébergement dans la vielle capitale en s’associant a l’Auberge Saint-Antoine, Le Château Frontenac et Le Hilton Québec.

Pour faire de cet événement un incontournable, il faut aussi s’entourer de professionnels œuvrant dans le domaine. C’est donc sous la présidence de Vincent Lafortune, l’homme derrière le Salon international des vins et spiritueux de Québec, que se déroulera le festival. Sa coordonnatrice Anne-Louise Desjardins, est journaliste spécialisé en gastronomie depuis près de 20 ans et auteure de plusieurs livres portant sur le vin et la cuisine. Marie-Sol Lapointe, quant à elle, assure la direction artistique de l’évènement. Entourés de gens dotées d’un tel talent, ce festival ne peut qu’être une réussite.

Ça vous intéresse? Pour manger a la façon Québec exquis : rien de plus simple!
Rendez-vous sur le site Internet  de Québec exquis sous l’onglet manger: vous y trouverez les vingt restaurants participant au festival et pourrez consulter les différents menusde chacun d’entre eux. Vous choisissez votre restaurant, réservez, goûtez et répétez l’expérience!

Comme moi, vivez l’expérience Québec exquis! Bon festival!

-Maryklode

 

%d blogueurs aiment cette page :