Lecture: La Chute des Géants, de Ken Follet

15 Jan

Amoureux de sagas historiques, je m’adresse à vous! Que vous soyez en mode hiver froid et neigeux, en vacances d’été à vous balancer sous une branche d’arbre, ou encore emmitouflés dans une couverture sous les premiers timides rayons de soleil printanier, vous devez mettre à votre agenda la lecture de la trilogie La Chute des Géants, du célèbre écrivain Ken Follet, originaire du pays de Galles.

Trois bouquins, trois milles pages. Vous aimez l’histoire des Grandes Guerres mondiales qui ont bouleversé notre monde dans les années 1900, mise sous forme romancière? Vous vous prendrez d’affection pour ces familles, leurs tragédies, leurs amours, leurs mésaventures.

La Chute des géants. Livre 1. 1910.

De l’Amérique, en passant par la Russie, l’Espagne, l’Angleterre et la France, sans oublier l’Italie et l’Allemagne, revivez la Première Guerre mondiale 1914-1918. C’est dans ce premier livre que vous apprendrez à connaître les personnages et leurs familles. Découvrez l’arrière-scène politique, les secrets et les malentendus qui ont mené à cette guerre. Totalement impartial, l’auteur nous fait voyager à travers les continents, en offrant chaque fois le point de vue des parties concernées. Oui, vous vous prendrez de pitié pour certains Allemands, et non, les Américains ne sont pas que des héros. Les passions amoureuses des jeunes Françaises pour de beaux soldats, la prohibition, le sévère communisme soviétique vous plongeront dans l’univers des années folles.

L’hiver du monde. Livre 2. La Deuxième Guerre mondiale.

Nous nous retrouvons propulsés à la fin des années 1930. Vous serez heureux de retrouver les personnages, qui voient maintenant leurs propres enfants partir au front. La montée d’Hitler, les magouilles au sein des cabinets, et cette effroyable guerre, qui fit tant de ravages, vous plongeront au cœur de cette période noire. Les mariages arrangés, les unions impossibles, les premiers amours homosexuels nous démontrent que certaines choses ont évolué, d’autres… pas tant.

La voix de Chamberlain devint plus grave, son ton plus digne de sa stature d’homme d’État. Peut-être avait-il cessé de fixer le micro pour ne voir que ses millions de concitoyens, serrés près de leurs postes de radio, attendant ses paroles fatidiques.
– Je dois vous dire qu’aucun engagement de cette nature ne nous est parvenu.
Lloyd entendit sa mère murmurer : « Mon Dieu, ayez pitié de nous. » Il se tourna vers elle. Elle avait le teint gris.
Chamberlain prononça avec une extrême lenteur les paroles suivantes, ces paroles terribles : « … et qu’en conséquence, notre pays est en guerre avec l’Allemagne. »
Ethel fondit en larmes.

Aux Portes de l’Éternité. Livre 3. La Guerre froide.

Au moment où nous pensions respirer, à la suite de la chute de l’empire allemand, ce 3e tome nous transporte au coeur de la Guerre froide, au moment où les Soviétiques ont envahi l’Allemagne, et se sont montrés encore plus barbares que les Nazis par bien des aspects. Assistez à la levée du mur de Berlin, défilez avec Martin Luther King dans les rues du Sud-Est Américain, faites l’amour et pas la guerre en Californie avec les petits-enfants des personnages du Tome 1.

MLK_Jr thesource.com

mur01

 

Ce 3e roman nous offre une finale grandiose, que vous dévorerez du matin au soir.  Les menaces de guerre nucléaire ont fait trembler bien des présidents et bien des scientifiques. L’émergence des vedettes de rock’n’roll, les ravages de la drogue et les infidélités de John F. Kennedy vous offusqueront tout en vous faisant sourire.  Les dernières pages de ce livre m’ont tiré des larmes, les trois fois que je l’ai lu.  Vous êtes avisés!

L’auteur s’est encore une fois surpassé.  Les multiples reportages et films sur ces sujets nous offrent une vue d’ensemble, un survol de cette partie de notre histoire, mais Ken Follet nous plonge au cœur des ressortissants et aboutissants de chaque événement, et nous fait assister à un terrible jeu de dominos, où chaque catastrophe nous démontre qu’il existait probablement d’autres solutions, et qu’il nous faut maintenant vivre avec les conséquences des décisions qui furent prises il y a bien des années maintenant.

Bonne lecture !

Karine 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :