Des blancs sur ta bucket list

16 Jan

L’organisation, le but à atteindre. Un peu plus chaque jour, je tente d’orchestrer ma vie à petits coups de trucs dénichés ici et là, puisqu’être organisé, c’est ce qui permet d’atteindre nos buts, non? Du moins, les petites astuces facilitent le quotidien qui passe si rapidement.

Crédit photo : Pinterest (pas de source à la photo!)

Crédit photo : Pinterest (pas de source à la photo!)

Que serait une vie bien organisée sans les essentielles listes? Liste d’épicerie, «to do list», liste d’appels, liste de paiement et sans oublier LA liste, celle où s’étendent les objectifs de vie, les choses à faire avant de mourir (ah le dramatique de la chose) #bucketlist.

À l’orée de la vingtaine, suivant le courant, j’ai mis sur papier cette liste de buts à atteindre, de réalisations. Tout est permis, une vie devant soi! Force est d’admettre que les (quelques) années et l’expérience ont modifié ce ramassis d’idéaux plus ou moins ordonnés et réalistes. La vie a mis sur mon chemin des imprévus, des défis, de beaux moments, mais surtout des humains, qui m’ont fait prendre une route parfois heureuse, d’autres fois plus chaotique, mais toujours formative! Plusieurs éléments ont été cochés, d’autres, simplement raturés, et évidemment, des accomplissements en devenir s’ajoutent!

Un petit humain est dorénavant au sommet de la liste des priorités, ce qui oblige une modification de la liste (ainsi qu’une vie beaucoup plus structurée et la création de millions de listes!). La rédaction d’une nouvelle version de la bucket list s’impose, parce qu’il semble évident qu’une telle liste doit se faire une place parmi les autres! Je réalise toutefois que l’exercice s’avère plus réflexif qu’il ne l’a déjà été, mais également que, pour arriver au bout de cette liste, on doit être l’acteur principal de notre vie, poser des actions concrètes.

Le projet du mur ''Avant de mourir, je veux...'' disposé dans plusieurs villes du monde, dont Québec! Crédit photo : Destination futur

Le projet du mur  »Avant de mourir, je veux… » disposé dans plusieurs villes du monde, dont Québec!
Crédit photo : Destination futur

Si l’envie vous prend de revoir votre bucket list, réfléchissez sur ce qui importe réellement pour vous, allez au-delà du désir de « faire », pensez «réalisation». Prenez le temps de choisir les mots, de décrire exactement vos souhaits. Utilisez votre liste, comme une carte, un guide. L’accomplissement d’un élément de la liste devrait vous rendre heureux(se), vous faire sentir fort(e).

C’est un beau sentiment que celui d’atteindre ces buts. Il faut toutefois accorder de l’importance aux accomplissements qui ne sont pas sur la liste, après tout, la vie est pleine d’imprévus!

C’est pourquoi, maintenant, au bas de la liste, il y a du blanc. Un beau et grand vide immaculé qui laisse de la place pour les défis et les projets inattendus, juste pour le plaisir de la surprise et de la spontanéité!

Mariève

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :