BIEN-ÊTRE

Respirez, ce texte n’est pas stressant ;)

Stress

Je ne sais pas pour vous, mais il me semble que je n’ai jamais autant senti de stress et d’anxiété autour de moi que ces dernières années. Je travaille dans une université et les projets portant sur ces thématiques sont plus que jamais populaires.

Pourquoi? Sûrement à cause du rythme effréné de nos vies et d’un souci de performance : on veut tout faire et on veut le faire à la perfection. J’avais une discussion par texto avec des amis récemment sur comment se passait notre journée. Tout le monde était dans le jus.

Comme si être très (trop) occupé était un état normal et que si tu ne l’es pas, tu te pognes clairement le beigne. On glorifie même cet état. Tu es débordé (tu sens probablement que tu perds le contrôle, ce qui te rend anxieux)? Tu travailles sûrement davantage et plus fort que ton voisin qui n’est pas en train de s’arracher les cheveux.

J’ai assisté, il y a quelques semaines, à la conférence Le stress ou comment chasser les mammouths sans y laisser sa peau de Sonia Lupien, chercheuse et directrice du Centre d’études sur le stress humain. Si vous avez un collègue over stressé, c’est LA conférence parfaite pour lui! Sans blague, c’est une oratrice hors pair qui présente ses recherches de façon très claire et imagée.

Stress

Crédits photo : Flickr. https://www.flickr.com/photos/firesam/5242760927

Elle y présente ce qu’est le stress, comment il se manifeste et les conséquences directes qu’il a sur notre corps et notre santé. C’est cette démonstration qui m’a le plus troublée.

Toute cette mauvaise énergie qu’on peut dépenser pour du stress, la plupart du temps inutile et qu’on s’est créé soi-même, et qui se reflète sur notre santé morale et physique. Pire, qui peut se développer en maladie et nous affecter sur une longue période de temps.

Des choses simples comme respirer par le ventre, bouger, rire…voilà ce qui peut contrer le stress dès les premiers symptômes.

Il y a évidemment un côté bien personnel sur la façon dont on gère notre stress.

Ma façon à moi, c’est de penser à ce qui a une réelle importance dans ma vie : la santé et être bien entourée. C’est aussi de relativiser, il y a sûrement des gens qui vivent un stress bien plus grand que le mien en ce moment quelque part dans le monde.

Je souhaite trouver des façons de rire davantage en période de stress. Un bon fou rire peut éloigner bien des maux. Ça veut aussi dire de passer plus de temps avec ceux qui me font sourire. 😉

À go, on déstresse.

Michèle

You Might Also Like

No Comments

  • Reply
    Lesdessousdelucie
    juin 23, 2016 at 3:18

    Cette conférence existe t-elle en vidéo? Y a t-il des dates prochainement? 🙂

    • Reply
      michelelemaytardif
      juillet 4, 2016 at 1:12

      Allô, j’ai assisté à cette conférence dans le cadre d’un congrès. Je ne crois pas qu’elle soit disponible en vidéo. Vous pouvez vous informer auprès de la chercheure et conférencière Sonia Lupien : sonia.lupien@umontreal.ca 🙂

Leave a Reply