BIEN-ÊTRE BLA BLA BLA

5 choses à savoir avant d’utiliser la Diva Cup

Ma planète, je l’aime. C’est l’une des principales raisons qui m’a poussé à faire le saut et d’utiliser la fameuse Diva Cup. Saviez-vous qu’une femme est en moyenne menstruée 520 fois dans sa vie? En tout, ça représente entre 10 000 et 15 000 produits hygiéniques, qui prennent environ 85 ans à se dégrader, par femme! Avouez que ça porte à réfléchir…

 

Capture d’écran 2016-05-09 à 22.24.26

 

Revenons à nos mouton. La Diva Cup.
Wow. Juste WOW. Une révolution. En plus d’être écologique, c’est beaucoup plus confortable et pratique que les tampons et les serviettes hygiéniques. Par contre, ça demande vraiment un temps d’adaptation. Après 6 mois de test, j’ai décidé de dresser une liste des cinq choses dont on entend un peu moins parler par rapport au Diva Cup, mais que j’aurais aimé me faire dire, avant de commencer! 😉

1) Il y a des tailles de Diva Cup

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas accouché que la taille 1 (la plus petite) vous convient. Pour choisir votre coupe, je recommande plutôt de vous fier à la taille de tampons que vous utilisez habituellement.

+ Léger à régulier – Taille A
+ Super et super plus – Taille B

Je trouve ça beaucoup plus logique, notamment parce que le flux menstruel a un impact direct sur la taille de coupe dont vous avez besoin. Néanmoins, la méthode n’est pas infaillible, et aucune femme n’est faite de la même façon, il se peut que vous sentiez que vous avez besoin de plus grand, de plus petit, ou d’une autre forme. Un moooonde de possibilités s’ouvre à vous! 

2) Vous allez avoir des fuites.

Il ne faut pas se leurrer : installer une petite coupe en silicone dans son vagin n’est pas aussi facile que ça peut paraître. J’vous le dis, ça donne presque l’impression de redécouvrir son corps, haha! La bonne nouvelle, c’est qu’on s’habitue et qu’on finit même par devenir bonne! Mais attendez-vous à avoir des fuites au début.

Capture d’écran 2016-05-09 à 22.11.33

 

3) Il FAUT couper la petite tige.

Parce que sinon, ouch. N’essayez surtout pas de vous assoir sans l’avoir coupé. Ou de faire du vélo. Je suis sérieuse. De rien.

4) Une fois bien en place, vous aurez toujours l’impression qu’il y a fuite.

Je vous rassure, ce n’est qu’une impression. C’est le sang, qui s’accumule dans la coupe. C’est un peu agaçant au début, mais je vous jure que l’on s’habitue! Et au passage, il peut arriver de vous pincer avec le Diva Cup, en l’insérant, si vous ne le tenez pas bien. Rien de douloureux, mais c’est un peu surprenant.

 

Capture d’écran 2016-05-09 à 22.36.18

5) Vous devez être prêtes à vous salir les mains.

Surtout durant la journée où le flux menstruel est plus abondant. Vous allez en avoir dans les mains, et en échapper sur vous, sur le plancher. Ne vous en faites pas, on devient très habile avec le temps!

BONUS! Faire brûler son Diva Cup en le faisant bouillir pour le stériliser arrive beaucoup plus vite que vous ne le pensez. Surtout si vous avez tendance à avoir la tête ailleurs. J’me suis déjà fait prendre. DEUX FOIS. Mettez un timer 🙂

Voilà! J’espère sincèrement ne pas vous avoir effrayé, car je pense que l’utilisation du Diva Cup est l’une des meilleures décisions prises à vie. Je le pense sincèrement. Par contre, comme je trouve ne pas avoir assez parlé des bénéfices dans cet article, je vous laisse donc en compagnie de la sympathique Justine, qui vous expliquera le tout de long en large!

Bon visionnement!

Véro
xx

 

You Might Also Like

No Comments

  • Reply
    mpfilteau
    mai 12, 2016 at 2:46

    J’ajouterais qu’au début, le divacup est VRAIMENT rigide. Moi aussi je l’aurais brûlé.
    Pour le #3, ca dépend de ta forme intérieure 🙂 J’ai jamais sentie la tige en 5 ans sans l’avoir coupé.

    Bonne chances aux futures utilisatrices 🙂 Ca vaux le coup!
    A quand l’article sur les 5 merveilleux côtés de la divacup?

    • Reply
      Véro Ovando
      mai 12, 2016 at 3:41

      Tous tes points sont très pertinents! Merci du partage!

      Moi aussi, je suis en amour avec la Diva Cup. Tant qu’à moi, il faudra plutôt faire une article «les 1000 merveilleux côtés de la Diva Cup!» À venir! 😉

  • Reply
    r
    février 4, 2017 at 9:32

    Wow, vraiment surprise de lire ça ! Jamais eu de fuite ni senti la tige (ni eu de sensation de fuite ou pensé à / voulu coupe la tige)… ni jamais entendu mes amies me dire ça. Comme toutes les femmes ont des morphologies différentes, essayez avant de vous fier à ces conseils 🙂
    Pour ma part, je trouve que la diva cup est vraiment merveilleuse 🙂

Leave a Reply