Exit les compromis (ou 5 bonnes raisons de faire un roadtrip seule, exemples à l’appui)

L’été dernier pour ma semaine de vacances, j’ai décidé de partir en roadtrip seule en Gaspésie. Mes amis étant déjà en voyage ou n’ayant pas leurs vacances au même moment, je me suis dit : « Tiens, c’est une belle occasion de prendre du temps pour moi! » En toute franchise, j’ai passé l’une des plus belles semaines de vacances de ma vie!

Alors pourquoi toi, choisirais-tu de partir seule à l’aventure sur quatre roues? Ces quelques raisons devraient te convaincre…

 1. Choisir TOUTE ta musique de roadtrip

Tu aimes le heavy métal, le chant lyrique ou le country, des styles musicaux qui font grimacer de douleur tes amis? C’est le temps de te gâter et de chanter/crier à tue-tête dans ton auto (je conseille de lever les fenêtres le cas échéant).

Avant mon départ, je me suis achetée pas moins de 7 nouveaux cds chez HMV (oui oui, des cds, je suis rétro comme ça), principalement du oldschool jazz (Louis Armstrong, Nina Simone, Billie Holiday), mais aussi du Cat Stevens (juste assez hippie) et le dernier de The Black Keys. Tu juges mes choix? Laisse-moi te dire que What a Wonderful World ajoute du « WOW » aux paysages déjà grandioses de la Gaspésie. Et ai-je vraiment besoin d’argumenter pour monsieur Stevens?

Louis Armstrong

Cat Stevens

2. Faire les activités qui te plaisent, sans compromis

Tu capotes sur la musique, les boutiques d’antiquités, la lecture, le vélo, le trekking? Organise ton roadtrip selon tes passions! Tu.peux.faire.ce.que.tu.veux. C’est grisant!

De mon côté, je tripe plein air. J’ai besoin de bouger quand je suis en vacances et J’ADORE essayer divers sports extrêmes (du genre, sauter en bungee, marcher avec des lions, plonger avec des requins, faire du deltaplane… je n’ai encore jamais osé les deux derniers par contre). En Gaspésie, avec Eskamer Aventures, j’ai donc essayé le canyoning, mon activité coup de cœur de l’été. J’ai passé une journée complète dans un canyon avec quatre autres personnes (dont deux instructeurs), à descendre des chutes en rappel ou en tyrolienne et à sauter du haut de falaises dans des bassins d’eau naturels. J’ai ensuite terminé la journée avec ces mêmes personnes, à discuter de tout et de rien autour d’un feu de camp sur la plage (voir point suivant).

CanyoningCanyoning 2

Canyoning 3

3. Discuter du sens de la vie avec de purs inconnus

Je sais bien que tu peux faire ça aussi avec des amis, mais personnellement, j’ai plus tendance à faire de nouvelles rencontres marquantes lorsque je suis seule. Un truc pour te faire des copains? Dors dans les auberges de jeunesse et participe à des activités de groupe qui favorisent les interactions (voir point précédent).

Par exemple, j’ai dormi deux nuits en camping sur la plage au Sea Shack, une auberge festive à Sainte-Anne-des-Monts. Qui dit auberge « festive » dit bien entendu partys sur la plage jusqu’à 3h (4h, 5h…) du matin! La cuisine commune, les feux de camp collectifs ou le bar en bord de mer sont des endroits parfaits pour entamer la discussion autour d’une petite frette en canette ou d’un verre de vin en plastique.

Un gars est même venu m’aider à plier ma tente le matin du départ afin d’engager la conversation (gentleman : +1)! Fait cocasse : je l’ai recroisé quelques jours plus tard à Gaspé dans un café. Discussions profondes sur la vie et sur la photographie s’en sont suivies.

Autre avantage? Pouvoir être totalement seule quand tu en as envie.

SeashackSeashack 2

4. Respecter (ou pas) ton propre budget

Si tu as le budget pour dormir dans des hôtels 5 étoiles et manger chaque repas au restaurant, et que cela te plaît, pourquoi pas? Si tu as plutôt un budget limité et que tu choisis d’opter pour le camping et les saucisses hot-dogs sur le feu, aucune amie diva ne s’en plaindra! Tu choisis où, quand et comment tu dépenses ton argent.

J’ai par exemple coupé sur le logement et la nourriture, choisissant le camping et la bouffe maison (petit truc : traîne un cooler dans ta voiture). J’ai ainsi pu garder mes sous pour les activités qui me faisaient triper.

5. Organiser ton horaire comme tu le souhaites

Tu es lève-tôt ou plutôt lève-tard? Tu dois tout préparer de A à Z avant de mettre le popotin sur le siège de la voiture, ou tu préfères t’organiser au jour le jour? Tu as besoin de descendre de voiture chaque heure pour te délier les jambes/faire pipi/prendre des photos? Assume tes envies soudaines ou ton penchant pour l’organisation obsessive, tu ne déranges personne!

En Gaspésie, j’ai dû arrêter au moins 50 fois en bord de route pour faire de la photo. Ça frisait l’obsession! Et alors? Je ne suis tombée sur les nerfs de personne et j’ai pu m’adonner à ma passion en toute tranquillité. 🙂

Gaspésie 1

Moi qui adore la photographie animalière, j’ai eu la chance de photographier un troupeau de caribous montagnards!

Mont-Louis

Halte routière

Rocher Percé

Percé

Bref, exit les compromis et les chicanes entre amis qui ternissent ton voyage! Je pourrais mentionner beaucoup d’autres avantages, tels que te ressourcer, avoir de nombreuses anecdotes à raconter, te laisser traîner dans la voiture comme bon te semble, ne pas te laver si tu n’en a pas envie (ça pourrait par contre éloigner les inconnus du point #3), mais je suis certaine que tu es déjà convaincue.

Bonne route!
Marie-Soleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>