4 envies printanières à faire passer le temps

20 Avr

Il fait beau, bientôt chaud et on n’a pas envie de se casser la tête. On appelle ça le printemps.  Alors, tout en légèreté, je vous offre mes 4 envies du moment.

1 : Steller

Je capote sur cette nouvelle application mobile. Elle permet de créer de charmantes histoires avec nos plus belles photos. C’est créatif à souhait et particulièrement inspirant. Tiens, je vous partage my first story

Ma première histoire

Ma première histoire

2 : Bonjour l’environnement

OGM, alimentation conscience, changements climatiques, gestion des déchets sont des expressions qui m’interpellèrent ce printemps. C’est probablement mes lectures des dernières semaines qui réveillent en moi cet intérêt soudain. Non seulement je ne vais pas m’en plaindre, mais je vais tenter, un geste à la fois, de changer certaines habitudes. Geste #1 : Je suis nouvellement membre Greenpeace. Étonnant, mais ils ont cogné à ma porte au bon moment. Histoire à suivre…

J’oubliais : ici mes suggestions lectures : Sauver la planète une bouchée à la fois du Nutritionniste Urbain, Tout peut changer de Naomi Klein et Un Zeste de conscience dans la cuisine d’Isabelle Filliozat.

Sans titre-1

3 : Le bénévolat

On dirait que j’ai envie de m’impliquer dans un nouveau projet. Donner de mon temps à un projet qui me tiendra à cœur et ainsi faire des rencontres enrichissantes. Je me laisse le temps de réfléchir à ce que je veux vraiment et à faire les recherches nécessaires. Je prends toutes les idées. Les bonnes, pis les moins bonnes.

Et quand je parle de nouvelles rencontres, c’est aussi le bonheur de rencontrer des amis virtuels pour la première fois. Bonjour à la Rockalouve Laurie que j’ai eu l’honneur de croiser. Enfin!  Tsé quand t’as l’impression de connaître la vie de l’autre, mais que tu ne l’as jamais vu. J’avoue que c’est gênant, mais il faut oser s’approcher.

J'ai participé au Food Camp et j'ai osé parler à une amie virtuelle. C'était agréable.

J’ai participé au Food Camp et j’ai osé parler à une amie virtuelle. C’était agréable.

4 : Courir

La course est une envie annuelle, mais on dirait qu’au printemps cette envie prend des allures de démesure. La joie d’enlever plusieurs couches, surtout après un hiver difficile, est indescriptible. La légèreté, le soleil, le petit vent : on a juste envie de crier « Merci la vie » . Bon, j’exagère un peu. Juste avant de devenir folle, j’en profite pour fouiller dans mes classiques musicaux du printemps. Ma suggestion qui me suit, dès le début du mois d’avril, depuis quelques années:  Wild Belle  C’est rafraîchissant et ça goûte le ciel bleu. J’en veux encore.

Souvenir de la Course de la Cité-Limoilou

Course de la Cité-Limoilou

Une vielle photo Instagram d'il y a 25 mois.

Une vielle photo Instagram d’il y a 25 mois.

J’ai aussi envie de méditation, mais on dirait que je repousse toujours. Je reste confiante, ça viendra.  Et peu importe nos envies, j’ai l’impression qu’il faut s’écouter et de toute évidence se respecter. Ça sonne lourde, mais j’y crois. Ah oui, pis bon printemps!

Sarah

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :