L’argile, un ami qui vous veut du bien

7 Mar

Ma 27ème année gagne du terrain. Face à cette bataille, je dégaine ma plus belle arme : le soin de la peau version light !

Parabènes, silicone et paraffine trônent au sommet de ma blacklist ! Au-delà de mon rapport ultra-conflictuel avec la chimie, pactiser avec ces ingrédients cosmétiques relèverait de la trahison ! Car, oui, mesdames, si la peau pouvait s’exprimer, elle hurlerait sans doute son amour infini pour le 0 %.

Trop cher ou simple argument marketing… Oust les idées reçues ! Adopter une routine beauté 100 % naturelle est possible et accessible. Le printemps pose ses valises, le moment idéal pour se mettre au vert dans la salle de bain !

Copyright : Déliah B

Copyright : Déliah B

L’argile de toutes les situations

Qu’elle soit sèche, mixte, grasse, à tendance terne ou à imperfections, la peau du visage a soif de douceur. L’erreur ultime ? Croire que l’astiquer lui apportera l’éclat rêvé. Au contraire, l’option nettoyage excessif, couplée avec des produits chimiques inadaptés fragilise la peau. Bye bye confort, élasticité et tonicité.

Pourtant, mettre la main sur LE produit qui donnera un second souffle à la peau est à la portée de chacune. J’ai nommé, l’argile ! Non-abrasive et naturelle, elle nettoie et purifie la peau en douceur. Son prix est tellement riquiqui qu’il en devient surréaliste (par ici la bonne adresse !). Seule condition sine qua non ? Être régulière lorsqu’on l’intègre dans sa routine beauté car prendre soin de soi est une affaire d’assiduité !

L’ABC de l’argile

A chaque type de peau, son argile, à chaque argile, sa couleur et à chaque couleur, son action ! Verte, rose, blanche, rouge, violette, jaune… Pour être incollable sur l’argile qui vous correspond, rendez-vous ici !

Cependant, forte de mon expérience et celles de mes amies, je vous mets en garde contre l’argile verte. Préconisée pour les peaux mixtes à grasses, son action nettoyante peut s’avérer trop présente et donc, malmener la peau. N’oubliez jamais qu’en cas d’agression, votre peau criera vengeance ! Conséquence : bonjour le pic de sébum anti-glamour sur le minois ! Préférez l’argile blanche ou rose – mes incontournables – dont l’action purifiante est justement dosée ! Aucun risque d’effets boule à facettes ! Ouf !

L’argile façon masque

L’argile peut être utilisée en masque sans risque d’irritation. 1 à 2 fois par semaine, selon les besoins de votre peau, badigeonnez-vous généreusement de cette terre ô combien magique ! Ses plus grandes forces ? Elle est une parade efficace lorsque la grise mine s’abat sans préavis, et permet de tenir à l’écart certaines imperfections qui souhaiteraient élire domicile sur notre gracieuse bouille.

Préparation

1 récipient en verre (bol, soucoupe…)

1 ustensile en bois ou en plastique

1 pinceau (plus hygiénique et facile pour étaler l’argile sur le visage)

Argile de la couleur de votre choix

1 vaporisateur d’eau ou brumisateur

  • Dans un récipient en verre, mélanger très progressivement eau et argile à l’aide d’une cuillère en bois, jusqu’à l’obtention d’une pâte ni trop liquide, ni trop épaisse. Lorsque la pâte devient semi-épaisse, l’argile est prête.
  • Appliquer sur le visage de façon à recouvrir intégralement votre peau. Aucun centimètre de peau ne doit transparaitre.
  • Poser l’argile en couches épaisses sur l’ensemble du visage.

Personnellement, je ne me sépare de mon masque qu’au bout d’ une heure. Néanmoins, chaque peau a sa sensibilité propre. Je vous invite donc à le laisser 20 à 30 minutes les premières fois, puis d’augmenter progressivement le temps de pause selon la réaction de votre peau.

Les 4 commandements de l’argile  

1/ De métal, je n’utiliserai pas !

Gardez en tête que le métal est en quelque sorte la kryptonite de l’argile : le métal affaiblit l’argile. Un contact suffit pour réduire à néant tous ses effets positifs :-(. METAL = ENNEMI !

2/ Humide, je la maintiendrai !

Ceci est un appel interplanétaire : les bienfaits de l’argile ne se diffusent que lorsqu’elle est… humide. Pourtant, nombreuses sont celles qui la laisse sécher des heures durant. Au-delà de l’effet désert aride auquel on assiste, il est surtout néfaste de laisser sa peau baigner dans un tel inconfort !

Soyez bonne élève et humidifiez votre visage en permanence à l’aide d’un brumisateur ou d’un vaporisateur. Votre peau vous revaudra ça, promis.

3/ A la poubelle, l’argile usagée je jetterai !

L’argile se charge progressivement des impuretés nichées dans la peau et l’organisme. Il est donc formellement interdit d’utiliser une seconde fois une argile usagée. L’argile agit comme un aimant. Lorsque sa mission est accomplie, expédiez-là à la poubelle.

4/ Assidue, je serai !

Je vous le répète, comme avec la Cellublue, l’outil anticellulite dont je vous parlais en janvier dernier, être régulière dans sa routine beauté est l’assurance d’obtenir des résultats. En matière de beauté, la patience est une grande vertu. Rappelez-la à l’ordre si elle souhaite déserter les lieux !

 

Place aux travaux pratiques ! Tartinez-vous d’argile et appréciez un soin naturel, simple et efficace. Résultat : la peau s’oxygène vraiment et révélera son potentiel au fil des mois.

Peace and Rock’n Lo(u)ve,

Cécile

Publicités

3 Réponses to “L’argile, un ami qui vous veut du bien”

  1. PetitBeur 7 mars 2015 à 12 h 31 min #

    Bonjour,
    je possède une peau à problèmes depuis de très nombreuses années, j’ai tout essayé selon les conseils de mes chers dermatologues… ça n’a fait qu’empirer!
    Depuis la découverte du masque à l’argile ( accompagné d’autres produits de beauté 100% naturel) j’ai une peau 0 défaut!
    Argile rose pour ma part c’est la bonne!
    Testé , approuvé et 100% addict ; Je valide donc pleinement les conseils de la louve Cécile .

    J'aime

    • CécileDuong 7 mars 2015 à 13 h 04 min #

      Merci PetitBeur pour ce commentaire ! Je vois que je ne suis pas la seule accroc à l’argile rose ! La cosmétique naturelle a beaucoup à nous apprendre… N’oublie surtout pas de l’humidifier ! Tel est le secret ! Merci de nous suivre ! ❤

      J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. La slow cosmétique | Les Rockalouves - 8 avril 2015

    […] plutôt le fossé ! (dans un premier temps avec l’argile dont je vous parlais le mois dernier, ici). Car avant de me convertir à la slow cosmétique, mes deux pieds étaient solidement enracinés […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :