Ce que les animateurs radio sont pu capable d’entendre

19 Fév

Capture d’écran 2015-02-18 à 22.42.59

Cette semaine, j’avais une recherche de blogues à faire pour le boulot. Même si c’était pour des blogues de voyages seulement (on finit toujours par s’y éparpiller un peu) j’suis tombée sur le blogue de gillianradio. Avec un excellent sarcasme, elle souligne des commentaires que les animateurs radio entendent très (trop) souvent. La radio, je l’ai dit souvent et je le répète, c’est le plus beau métier du monde. J’ai eu l’immense chance de l’exercer et j’ai profité de chaque moment de mon parcours, autant comme chroniqueuse culturelle (débutante!) à CHYZ ainsi que CISM, que morning girl à MIX ou animatrice à NRJ [j’en profite pour vous dire que je viens de me joindre à l’équipe de Montréal pour emporter à CIBL!]. Mais y’a des situations qui font un peu capoter. Comme #LesGens et leurs réactions quand un animateur radio dit ce qu’il fait comme métier dans la vie :

T’es chanceuse, t’es payée pour parler.

Avoir la parlotte facile, ça aide, beaucoup. Parce que derrière son micro, l’animateur fait ses interventions avec une main sur la console de mise en ondes, l’autre sur la souris d’ordi. Il a un œil qui balaie de son chrono à son journal et l’autre alterne entre le fil Twitter et les lignes de téléphone (qui se remplissent pour un concours). Lorsqu’il prend une bonne gorgée de café (froid), juste après avoir tapé le poteau, il se dit qu’il est chanceux d’être « payé pour parler ».

Je pourrais tellement avoir mon show de radio moi aussi. Ça pognerait tellement!

C’est un peu insultant! C’est comme si quelqu’un te disait qu’il peut faire ta job, mais en mieux, et avec zéro expérience. Être animateur requiert du talent, des connaissances techniques et beaucoup d’expérience. Bref, comme n’importe quel autre emploi.

Combien tu fais? ($)

Pardon? C’est TELLEMENT indiscret comme question! Surtout que la réponse est probablement moindre que ce que tu as en tête.

Peux-tu m’avoir des billets pour (n’importe quel) show?

Contrairement à ce que tout le monde semble penser, l’animateur n’a pas des billets pour tout, tout le temps. Même que plus souvent qu’autrement, les billets sont pour les concours de la station (et l’animateur est un peu jaloux des gagnants qu’il fait).

Ok, fac c’est quoi, tu veux être la prochaine Véro Cloutier-Céline Galipeau-Colette Provencher?

Lol. Il n’y a qu’une Véro-Céline-Colette. Ce n’est malheureusement pas la personne devant toi. L’animateur travaille fort pour trouver sa couleur et essayer de se démarquer de ce qui se fait déjà.

Honte à tous ceux qui aimeraient faire ce métier pour le fame. C’est un métier qui demande de la PASSION, pas l’envie de faire la une du 7 jours.

J’ai vraiment une bonne idée de show pour toi. Tu devrais…

Non. Juste, non.

C’est quoi ton plan B?

Pourquoi être animateur ne serait pas considéré comme une « vraie job »?

Jacques Marsan dit qu’il ne faut pas être humble pour choisir une carrière en radio. C’est tellement vrai. L’animateur a pris consciemment des risques et a connu assez de sacrifices (les multiples déménagements, le salaire moins imposant, les horaires atypiques, les nuits souvent très courtes) avant de connaître un succès et d’exercer sa passion au quotidien. Il ne veut pas d’un plan B.

Tu devrais faire de la télé.

La télé, c’est chouette. La radio aussi. Mais ce n’est PAS la même chose. Il s’agit de deux médiums distincts, qui demandent des compétences connexes, mais différentes. Pourquoi la radio est plus cool? Parce que l’animateur peut travailler en jogging ;).

Je m’excuse tellement, je n’écoute jamais la radio (ou la station de l’animateur).

L’animateur s’en fout. Pour vrai! Ce n’est PAS grave. Comme si quelqu’un qui travaille pour une banque s’offusquerait de savoir que l’on fait affaire avec une caisse. C’est un choix, ça ne se discute pas. Plusieurs écoutent la radio, d’autres pas, c’est tout. Ça ne vexe pas l’animateur, même s’il sait que tu mens quand tu dis que tu n’écoutes JAMAIS la radio. Tout comme tu n’as JAMAIS tapé du pied sur du Justin Timberlake.

Est-ce que tu voudrais animer ça? On n’a pas de budget, mais c’est seulement quelques heures.

Bon, (sauf si c’est pour un organisme de charité) c’est encore assumer que ce n’est pas une vraie job, que n’importe qui peut le faire, que ce n’est pas assez considéré pour être rémunéré. Dieu sait que l’animation donne le ton à un évènement; pense au dernier évènement où l’animation n’était pas à son meilleur. Oh que ça rend le tout pénible…

Je sais que tout le monde doit te demander ça, mais peux-tu parler de (business, spectacle, groupe de musique, vente de garage, minou égaré) en ondes?

Non seulement l’animateur risque sa crédibilité et sa job, mais en plus c’est comme lui demander de faire ce pourquoi il est payé gratuitement (again!). Surtout qu’il a de moins en moins de temps d’antenne, laissez-le choisir ce qu’il dit!

Dans la même veine, j’ai adoré 9 choses que vous devez savoir sur les journalistes. 🙂

À bientôt,
Suzie Q xox

Billet librement inspiré de ce texte.

Publicités

Une Réponse to “Ce que les animateurs radio sont pu capable d’entendre”

  1. rouzoumka'Z 21 février 2015 à 10 h 21 min #

    A reblogué ceci sur becdecane's blog.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :