Le dernier banquet

17 Fév

Je ne sais pas si beaucoup d’entre vous ont lu (et aimé) le roman Le parfum de Patrick Süskind, mais personnellement c’est un livre qui se situe dans mon top 5 des meilleurs ouvrages que j’ai lu DE MA VIE! Alors quand j’ai vu que la critique avait qualifié Le dernier banquet de Jonathan Grimwood de « digne héritier du Parfum de Süskind. », je ne me suis pas posée de questions et je l’ai acheté.

Maintenant que je l’ai terminé, je peux affirmer qu’à mon humble avis, c’est une très belle lecture divertissante…mais de là à parler d’héritier…ça reste à voir. Je vous le présente tout de même parce que c’est bon : ça parle de bouffe, d’aventures passionnées, d’espionnage et d’animaux exotiques!

 

IMG_0003-1

Résumé

Le marquis Jean-Marie d’Aumout n’a pas toujours été l’homme riche et prospère, propriétaire d’un château et très bien marié, qu’il était lorsqu’il est mort. Né de nobles ruinés et trouvé dans le fumier à l’âge de cinq ans par Monsieur le Régent, on ne peut pas dire que le début de sa vie annonce une suite débordante de luxe…mais pourtant notre curieux protagoniste nous réservera plusieurs surprises. Que ce soit par ses amitiés singulières, ses amours ou son penchant unique (je ne saurais pas comment le dire autrement) pour tout ce qui se mange, on suit la vie de cet homme du fumier à la mort.

Personnages

Je suis face à un problème. Dans ce roman, il y a plusieurs personnages qui sont d’importance moyenne. Puisque l’histoire tourne autour d’un seul homme, dépendant des phases de son existence (enfance, jeune adulte, etc.), les personnages changent. En voici tout de même un échantillon représentatif:

 Jean-Marie: un peu excentrique, très attachant (surtout quand il est petit), curieux, inventif…tant de caractéristiques qui font de Jean-Marie un personnage principal intéressant. Malgré nous, on a envie de savoir la suite du livre.

Charles: probablement le meilleur ami que Jean-Marie aura dans toute sa vie. Ils se rencontrent à l’adolescence alors qu’ils sont à l’académie militaire. Lui est fils d’aristocrate, non excusez-moi, fils de Duc. Il est donc d’une classe à part dans le cercle de Jean-Marie et sera la cause de bien du bonheur (et du bidou) dans sa vie.

Émile: ami d’enfance de Jean-Marie. Émile est fils d’avocat. Il est riche. Mais son nom n’est pas celui d’un noble (il n’a pas la particule « de » devance son nom. Ainsi, bien que d’origine plus aisée avec des parents aimants pourvoyant à ses besoins, Émile aura toujours plus de difficultés à évoluer dans le même cercle que Jean-Marie.

Tigris: le bébé tigre que Jean-Marie adopte. Tel Jasmine dans Aladin, il a un tigre qui le suit partout et qui l’aime 🙂

On aime

  • Le style biographie romancée du livre. Le dude a vraiment existé et on a vraiment trouvé sa biographie. C’est l’histoire de quelqu’un d’ordinaire…à la vie extraordinaire.
  • Les recettes. hihi. Jean-Marie mange de tout et fait des essais qu’il note dans un cahier. L’auteur nous fait part de quelques-unes de ses expériences qui sont à la fois saugrenues, un peu dégoûtantes et ma foi, bien drôles.
  • Qu’au dos du livre, ils se soient trompés dans le nom du protagoniste, le débaptisant Jean-Charles d’Aumout haha!

Bonne lecture!

Camille xxx

 

Publicités

Une Réponse to “Le dernier banquet”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le dernier banquet | Ma collection de livres - 18 mars 2015

    […] critiques Babelio Les chroniques de Koryfée (Karine Fléjo) Les Rockalouves Le choix des […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :