Big brother ou l’occident et la nourriture

10 Jan

Manger. Être en santé. Être performant. Manger. Répondre aux attentes. Être heureux. Manger. Se planter. Gâcher sa vie et manger et encore et encore…et encore…Entre l’image perfectionnée que les médias nous envoient et la réalité parfois bien blessante qui se reflète dans le miroir, un écart subsiste. Notre ère est celle de tyrannie de la nourriture. Un paradoxe très drôle à regarder quand on s’y attarde un peu. Les étagères regorgent de livres de recettes dans les librairies, on parle de la mode « foodie » et on pinterest une tonne de recettes à la minute. Mais d’un autre côté, le monde occidental engraisse à vue d’oeil et les compagnies de régime vendent du rêve et font des millions. Un sujet bien d’actualité et fort intéressant pour qui, non seulement s’y attarde, mais sait aussi bien traiter la complexité de la nature humaine que l’auteur Lionel Shriver (que certains connaissent comme l’auteur de livre   » Il faut qu’on parle de Kevin « ).  Vous aurez compris que le prochain livre dont je vais vous parler est le dernier ouvrage de Shriver Big brother que nous avons affectueusement surnommé dans ma famille, le livre de gros.

FullSizeRender(1)

Résumé

Pandora vit une vie tranquille, mais tout de même empreinte de succès, dans l’Iowa avec son mari Fletcher et ses deux ados, Cody et Tanner. Un jour, elle apprend que son frère, un pianiste de jazz célèbre (vraiment?) est dans une mauvaise passe et qu’il aurait besoin de « vacances ». N’écoutant que son coeur, elle décide d’inviter son grand frère, Edison, qu’elle n’a pas vu depuis quatre ans à séjourner chez elle, le temps qu’il reprenne du poil de la bête. Quel fût donc son choc quand l’homme qui descend de l’avion n’est pas l’homme nonchalant, svelte et plein de swag « salut je suis pianiste de jazz », mais un très gros monsieur en chaise roulante qu’elle n’arrive même pas à reconnaître. Une fois le choc initial passé, elle s’engage à l’aider à perdre du poids. Y arrivera-t-elle? Réussira-t-elle à sauver son frère de lui-même?

Personnages principaux

Pandora: la jeune quarantaine, du genre gourmande coupable. Elle a quelques kilos en trop, mais ne peut s’empêcher de goûter aux petits plaisirs de la vie, et de s’en vouloir une fois l’assiette terminée. D’un naturel doux et généreux, elle souhaite vivre de manière ordinaire et transparente.

Edison: pianiste de jazz, grand jouisseur de la vie. Il est parti de la maison à l’âge de 17 ans pour tenter sa chance à New York. Définitivement du genre à faire les choses en grand.

Fletcher: père de deux ados, du genre strict et déterminé. Il est un grand adepte de vélo et de nourriture santé. Il suit une diète rigoureuse afin d’éliminer tout aliment nocif de son alimentation. Il a épousé Pandora suite à la mort de sa première femme.

On aime:

  •  que ce soit Pandora qui fasse la narration du livre. Elle nous livre en quelque sorte un témoignage sur cette partie de sa vie.
  • les distinctions marquées de l’auteur entre les différents personnages qui représentent, si on veut, trois archétypes du mangeur (surtout que de telles extrêmes dans une même maison, ça crée du drama!).
  • que le regard très critique porté dans cet ouvrage n’enlève rien à l’histoire elle-même. C’est le bon dosage entre le romancé du roman et le sérieux d’une critique sociale.

Bonne lecture!

Camille xxx

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :