Corpus : entre amour et guerre

Ces derniers temps, je ne sais pas pour vous, mais on dirait que tout me ramène aux guerres mondiales… La semaine dernière, je suis tombée quelques fois sur une émission spéciale à la Première chaîne de Radio-Canada à propos de la Première Guerre mondiale (qui a débuté il y a 100 ans cette année, pour les nuls en histoire). J’ai assisté à la première de la pièce de théâtre Corpus, qui se passe en partie pendant le Seconde Guerre mondiale. J’ai aussi vu le film Fury, qui raconte l’histoire de 5 soldats de l’armée américaine qui traversent l’Allemagne nazie à bord d’un tank baptisé Fury. Bref, en une semaine, je pense que j’ai vraiment compris pourquoi novembre est le mois des morts… (Je déconne!) Mais bon, puisque ces périodes de l’Histoire exercent une certaine fascination sur moi, je n’ai aucune peine à me plonger dans des récits du genre!

Corpus_flyer

D’ailleurs, parlant de récit, je suis ici pour vous parler de la pièce Corpus. Cette pièce de théâtre anglophone se déroule dans deux espaces-temps différents : pendant la Seconde Guerre mondiale à Auschwitz, et de nos jours au Canada. C’est l’histoire d’une historienne carriériste qui écrit sa thèse à l’aide d’Internet à propos des nazis. Elle tombe un jour sur ce qu’elle pense être une histoire d’amour inédite entre la femme d’un officier nazi et un prisonnier juif polonais. Elle-même tombe amoureuse via Internet du pirate informatique qui l’a mise sur cette piste… Bref, dans cette pièce, on navigue entre haine, honte, carriérisme, admiration et amour.

Corpus_1

Crédit : Mateo H Casis

Corpus_2

Crédit : Mateo H Casis

Ce qui est intéressant dans cette pièce, c’est l’angle parfois historique, parfois simplement humain. Les acteurs jouent avec leur tripes et savent bien rendre les émotions de désespoir, de colère, d’excitation ou même de malaise. J’admire l’écrivaine Darrah Teitel, qui a écrit cette pièce il y a 10 ans, alors qu’elle était étudiante à l’École nationale de théâtre!

Corpus_3

Crédit : Mateo H Casis

Bref, il fait froid et c’est gris dehors, pourquoi ne pas en profiter pour aller au théâtre et ainsi encourager une compagnie montréalaise? 🙂

Marie-Soleil


Corpus est une production du Teesri Duniya Theatre, compagnie montréalaise vouée à créer et à présenter des œuvres marquantes, pertinentes sur les plans social et politique, et ce, à partir des expériences de différentes communautés.


LIEU
MAI
(Montréal, arts interculturels)
3680, rue Jeanne-Mance, bureau 103
Montréal (Québec) Canada H2X 2K5

QUAND? Jusqu’au 30 novembre 2014

CLIQUEZ ICI pour des billets


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>