Le lecteur de cadavres

Les romans policiers. Pour certains, c’est une véritable drogue, pour d’autre une source de cauchemars, et pour moi un mélange des deux. Quand j’en commence un je ne peux pas le lâche (curiosité oblige) et quand je finis par le déposer…je ne dors pas de la nuit. Ce qui fait que je n’en lis presque jamais. Mais parfois, je me laisse tenter…surtout dans le coin de l’Halloween ou bien quand c’est une best seller QU’IL FAUT ABSOLUMENT AVOIR LU (genre Millenium). Pis des fois je rergette (genre la fin du premier Millenium) pis des fois j’aime ça, et c’est le cas aujourd’hui avec le Lecteur de cadavres  de Antonio Garrido.

FullSizeRender

Résumé

Cì a une passion: les études. Une passion qui lui a été impossible de poursuivre suite à la mort de son aïeul. Pourquoi me direz-vous? Et bien, tout simplement parce que la coutume voulait, dans la Chine du Moyen-âge,  que les parents du défunt quittent leur emploi pendant deux ans: temps requis pour vivre son deuil. Or, Cì est sa famille n’ont plus d’endroit où vivre et doivent aller rejoindre le frère de ce dernier en campagne. Fini la capitale, l’apprentissage, la gloire et les cadavres, car, vous l’aurez sûrement deviné, Cì étudiait pour devenir juge (ce qui à l’époque semble vouloir dire: inspecteur de police qui est capable d’examiner les gens morts pour connaître la cause du décès). Un travail que la plupart d’entre nous voudrions jamais faire….mais bon! Lui ça le rend très heureux. Bref, un tas d’événements funestes obligent Cì à retourner à la capitale et une fois qu’il regagne l’académie pour étudier (enfin!) il se voit offrir une opportunité (ou devrais-je peut-être dire, un cadeau empoisonné) par l’empereur lui-même. En effet, une série de meurtres sordides a eu lieu dans la cité interdite….

Personnages

Cì: Protagoniste de l’histoire, il est un jeune homme de vingt ans à la fois débrouillard, intelligent, passionné et très rusé.

Juge Feng: Premier mentor de Cì, il est celui qui lui a tout appris, celui qui lui a transmis sa passion pour le métier de juge. Il considère le jeune homme comme le fil qu’il n’a pas eu.

Professeur Ming: il est celui qui continuera la formation de Cì à l’académie et qui deviendra son mentor.

Iris Bleu: ancienne favorite de l’empereur.

Astuce grise: il est un compagnon de classe de Cì…mais aussi son pire ennemi (rivalité dans la classe oblige..tsé!).

On aime:

–  Le développement qui est lent, mais très intéressant et l’intrigue en soi est très bien faite. Vraiment une bonne histoire d’investigation.

– avoir plein de détails sur la manière sont ils recueillent les indices et qu’ils les analysent, alors qu’ils n’ont pas les moyens technologies d’aujourd’hui. Fans de CSI, vous serez impressionnés.

– En savoir davantage sur les us et coutumes des gens dans la Chine du Moyen-Âge. C’est loin de la réalité qu’on apprend au secondaire!

Bonne lecture!

Camille xxx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>