L’Indotrip de Laurie : Partie 1

J’avais sur ma liste de choses à faire dans ma vie ‘’apprendre à surfer’’ et j’ai décidé, par un concours de circonstances ou un trop grand nombre de pensées YOLO, de réaliser cette chose cette année. J’ai donc réservé, en mai dernier, un voyage de surf avec Barefoot Surf Travel, entreprise fondée par deux gars québécois ben smattes. La destination? Bali.

 

Gabriel et Alexandre, deux surfeurs de Montréal, ont fondé Barefoot il y a déjà deux ans et demi, dans le but ultime de faire vivre une expérience unique aux voyageurs, à l’aide du lifestyle associé aux surfeurs. Leur motto? LIVEMORE. Mais je vous parlerai plus de l’entreprise et de ce type de voyage dans la partie deux de mon récit! Pour l’instant, voici un court résumé de mon périple, pour vous renseigner un peu sur la culture et vous pousser à y aller! 😉

 

Seminyak, Bali

Après 30 heures d’avions, de transfert et de bouffe d’aéroport, les douze apprentis surfeurs que formait notre groupe étaient prêts à découvrir ce que Bali avait à nous offrir. Et bien, nous n’étions pas déçus, la nourriture, la température, la villa, les vagues, les gens, l’alcool, TOUT Y ÉTAIT.

La liste non exhaustive :

  • Aller manger au Warung Murah : une assiette complète de mets indonésiens typiques avec une bonne Bintang, la perfection!
  • Regarder le coucher de soleil dans des beans bag de Legian Beach
  • Déjeuner au Café Seminyak, avec un jus de melon d’eau frais
  • Surfer avec Wayan Mayox de Bwave Surf, le meilleur prof de surf qu’on a connu dans Oui Surf (à voir ici!)
  • Louer un scooter et essayer de ne pas mourir
  • Se rendre au Deus Ex Machina, Temple of Enthusiasm pour un film en plein air, en plus d’être dans l’un des endroits qui respire le plus la coolness, du jamais vu ça. Et fantasmer sur les motos, surfboard et belles affaires partout. Vous devez absolument connaître ça.
  • Surfer le plus possible, pour les débutants, intermédiaires et avancés! Legian Beach, Kuta Beach, Batu Belong, Padang Padang, Uluwatu, Echo Beach, les spots sont nombreux!
  • Aller à Canggu, surfer, déjeuner, dîner, recommencer!
  • Visiter les rizières de Ubud, le marché, les commerçants locaux et plus encore (et d’ailleurs, y rester quelques jours seraient une idée sympathique!)
  • Et beaucoup d’autres choses, c’est certain!

 

Un des plus beaux endroits ever seen, Single Fin d'Uluwatu

Un des plus beaux endroits ever seen, Single Fin d’Uluwatu

Crédit photo : Marc-André Robert ;)

Mon look de scooteuse! Crédit photo : Marc-André Robert 😉

 

Gili Trawangan

Après 8 jours de vie trépidante et grouillante à Bali, on prend un bateau direction Gili Trawangan Island pour 5 jours. Pour moi, cette minuscule île ressemble à un genre de spring break asiatique, se résumant à plongée, party, snorkeling et chilling. Honnêtement, des paysages paradisiaques, des eaux limpides, des gens ben trop sympathiques partout et des restos de qualité… moyenne.

 

La liste non exhaustive :

  • Jour 1 : Louer un vélo pour les quelques jours sur l’île. Ça permet de se déplacer plus vite, de faire le tour de l’île (et mourir en pédalant dans le sable sous le soleil de plomb) et d’aller voir le coucher de soleil hallucinant de l’autre côté.
  • Manger un déjeuner santé au Kayu Café, une crêpe aux bananes avec un smoothie et un wheat grass pour full d’énergie (ah pis un cappuccino aussi)
  • Prendre un kit de snorkeling et tenter de trouver les majestueuses tortues de mer, partout autour de l’Île
  • Acheter une expédition d’un jour à Lombok, pour voir les chutes Sendang Gile et Tiu Kelep
  • Souper au Night Market. Les Night Market sont des lieux qu’on retrouve un peu partout en Asie et dans lesquels on peut manger de la bouffe locale à des prix dérisoires. On ferme les yeux sur la salubrité établie par nos normes nord-américaines et on savoure les saveurs exquises!
  • Aller voir le reste de l’île, les habitants, leurs maisons, leurs coutumes.
  • Magasiner au petit magasin Vintage
  • Aller chiller sur le rooftop du Gili Hostel (cliquer sur les photos pour voir la galerie!)

 

Nusa Lembongan

Après plein de repos et de non-surf à Gili Trawangan, nous avions tous hâte de partir pour Nusa Lembongan, autre île toujours plus paradisiaque de l’Indonésie, à 20 minutes de bateau de Bali. Logés dans une villa superbe, nichée sur la falaise surplombant la baie, on se levait à 6h AM pour vérifier l’état des vagues et se pitcher à l’eau le plus rapidement possible!

 

La liste non exhaustive :

  • Manger au Warung Pondok (warung voulant dire restaurant en Indonésien, mais surtout un synonyme de peu de frais pour nourriture excellente!) et admirer le plus beau petit chiot (qui sera sûrement rendu grand si vous y allez, mais je vis dans le déni)
  • Surfer Laceration, la plus belle vague, selon les conditions
  • Prendre une session de surf avec les gars de Newbro Surf Shop, des pros très très smatt!
  • Louer un scooter si vous n’avez pas peur et vous rendre à Ceningan Island pour faire du cliff jumping. Frôler la mort finalement (allô Jo!), mais se sentir tellement en vie que ça valait le coup!
  • Faire du paddle board, juste pour voir ces eaux magnifiques une fois de plus
  • Prendre du bon temps, profiter de la vie, prendre le temps de vivre. (cliquer sur les photos pour voir la galerie!)

 

Ceci est le plus court résumé que je pourrais faire des choses que j’ai vu et faites en un peu plus de 3 semaines en Indonésie. Je n’ai l’impression de ne rien n’avoir vu et d’avoir manqué d’yeux pour tout voir. C’est pour cette raison que je vous ai dressé les grandes lignes, suivra un second article pour vous parler du concept de surf travel et de l’incroyable culture balinaise. STAY TUNED, PEOPLE!

XXX

Laurie-la-wanna-be-surfeuse 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>