Faire l’amour

faire-l-amour

© Théâtre Périscope

C’était beau de voir la petite salle du Théâtre Périscope bondée un mardi soir à 19h. C’est signe que le bouche à oreille et l’enthousiasme qui circule à propos de la pièce Faire l’amour, écrite par Anne-Marie Olivier, ont fait leur petit bout de chemin.

C’était beau de voir ce public hétéroclite : des jeunes, des têtes blanches, des baby boomers, des couples, des solitaires, des amis… des dates?

C’était beau de sortir de la salle une larme à l’œil et le cœur rempli, puis de retourner à la voiture avec des couples jeunes et vieux marchant autour de soi bras dessus, bras dessous.

Faire l’amour est une pièce de théâtre documentaire qui présente des récits véridiques, des faits vécus, à quelque détails près. Romance, désir, âmes sœurs, frustration, mort, maladie, première fois… C’est «le sexe à son pire et son meilleur.» Des récits livrés par des comédiens de talent qui nous font vivre toutes ces petites parcelles d’histoires avec une vérité déconcertante. Chapeau à Anne-Marie Olivier, Maryse Lapierre, Eliot Laprise et Nicola-Frank Vachon. Avec eux on rit, parfois de bon cœur, parfois de malaise, et puis, on pleure.

Aspect intéressant, un musicien accompagne les comédiens de ses inventions musicales tout au long de la pièce. Il crée, devant public, une ambiance à l’aide d’échantillonnages, un petit plus fort ingénieux.

Allez vous remplir le cœur au Théâtre Périscope, vous ne regretterez pas votre soirée!

La pièce est présentée jusqu’au 3 mai prochain. Faites vite, ça part comme des p’tits pains chauds!!

Bon théâtre!

Karyan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>