La patère, une solution sous-estimée!

12 Avr

Êtes-vous de celles qui, comme moi, ont une certaine variété de manteaux? Est-ce que, comme le mien, votre pauvre fauteuil se retrouve enseveli sous les piles de manteaux quand arrive le printemps? Chez moi, printemps = saison de transition = BEAUCOUP de manteaux différents qui doivent être à ma disposition. Si en plus, vous aimez la mode, on multiplie le nombre par le facteur 10, ce qui donne… Un trop grand nombre de manteaux qui trainent dans le salon.

Dramatisation: mon salon devient un bordel à chaque changement de saison.

Dramatisation: mon salon devient un bordel à chaque changement de saison.

N’ayant que très peu de rangement dans mon appartement, j’ai due me résigner à écouter la voix de la raison et ait enfin trouvé une solution. Je vous présente Pattie la patère. J’ai toujours adoré ces objets, tant pour leur côté pratique que pour leur beauté. Découverte au désormais célèbrissime Marché Saint-Michel (vous connaissez mon amour pour le vintage), la mienne ne m’a coûté que 40$. C’est très peu pour un tel objet. Par contre, je savais en l’achetant qu’elle aurait besoin d’un peu d’amour. C’est donc le processus de la transformation de Pattie, qui a sérieusement amélioré l’organisation de mon entrée, que je vous propose aujourd’hui.

Je vous présente Pattie, la gentille patère de bois.

Je vous présente Pattie, la gentille patère de bois.
Oh, et bonjour Luigi.

Étape numéro uno – choisir ce que tu veux en faire. 
Chez moi, on adore le bois. On l’aime foncé ou pâle, brute ou travaillé! J’ai donc décidé de mettre en valeur la belle Pattie en la sablant, la teignant et, tant qu’à faire le travail, la vernissant pour la protéger. La durée totale du travail? Environ 4 heures. Voici les outils que j’ai utilisés:

Les outils: -Une sableuse électrique -Du papier à sabler -De la teinture -Du vernis -Une petite planche de mousse pour vos genoux -Un tournevis -Une guenille -Un outil pour sabler à la main -Un pinceau -Un masque -Des lunettes de protection

Les outils:
-Une sableuse électrique -Du papier à sabler -De la teinture -Du vernis
-Une petite planche de mousse pour vos genoux -Un tournevis -Une guenille
-Un outil pour sabler à la main -Un pinceau -Un masque -Des lunettes de protection

Étape numéro dos – Sablage
Avant toute chose, on démonte la patère en pièces.
Pour bien faire, je me suis procuré une adorable ponceuse Mastercraft chez Canadian Tire. Pour la modique somme de 45$, c’est une excellente option si vous n’estes pas particulièrement en forme au niveau des bras et que vous ne voulez pas être raquée le lendemain matin. Pattie était recouverte d’un épais vernis, j’ai donc utilisé un papier sablé à 60 grains afin de retirer la matière facilement. Après un mon sablage, je passe à un ponçage plus doux, à 200 grains. Pour moi, c’était assez au niveau de la finition: je voulais que ce soit encore un peu brute. Bien nettoyer pour enlever la poussière de bois. Durée: 2 heures et demie.

Étape numéro tres – Teinture
Afin que Pattie ne «clash» pas trop avec mon salon, j’ai décidé de la faire «matcher» avec un meuble que j’ai déjà. J’ai donc choisi une teinte brune plutôt foncée. Lors du choix de la teinture d’un meuble, assurez-vous d’avoir déterminé son emplacement d’avance et prenez compte des différente essences de bois qu’il y a déjà. Comme le dis si bien le proverbe, trop, c’est comme pas assez… et ça s’applique particulièrement en décoration. De plus, il faut savoir que la teinte finale du bois dépend aussi de son type. Il faut en tenir compte, sans quoi, vous pourriez vous retrouver avec un meuble orange plutôt que caramel. (J’exagère à peine). Procédez, dans un pièce aérée ou encore, à l’extérieur. Laissez sécher 8 heures. Durée: 1heure pour une couche.

Étape numéro quatro – Vernis
Cette étape n’est pas obligatoire, mais elle augmentera concidérablement la longévité de vos objets. Attention! Le vernis fera paraître les détails et défauts du bois un peu plus intensément. C’est ce que je voulais, j’ai donc procédé. À la quincaillerie, j’aimais beaucoup le fini satiné. Parce que je suis une femme occupée, j’ai opté pour l’aérosol, qui est beaucoup plus facile  et rapide à utiliser. Laissez sécher un autre 8 heures. Durée: 4 minutes

Dernière étape – Montage + choix des crochets
Je DÉTESTAIS les crochets dont ma pauvre Pattie était affublée. Je m’en suis donc procuré des plus actuels, de couleurs or terni, pour «matcher» avec les accents métalliques de mon salon. Et voilà!

Wow, quel changement!

Wow, quel changement!

J’adore remettre de vieux objets à neuf. En plus d’être stimulant, c’est économique… Et je dois l’avouer, les compliments que je reçois pour cette transformation me font chaud au coeur!

Bonne journée!

Véro la bicoleuse
xxxx

Publicités

Une Réponse to “La patère, une solution sous-estimée!”

Trackbacks/Pingbacks

  1. DIY – Présentoir à bijoux en 6 étapes faciles | Les Rockalouves - 26 février 2015

    […] imminente du printemps (je suis de nature plutôt optimiste), il me prend des envies de réorganisation et de décoration! Je vous propose donc aujourd’hui un projet DIY qui optimisera à la fois […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :