Les Nuits FEQ #1: Sam Roberts Band TRÈS en forme!

C’est le 1er mars dernier qu’avait lieu la première d’une série de trois Nuits FEQ (pour Festival d’été de Québec, évidemment!) à l’Impérial de Québec. Je me suis sacrifiée pour vous, chers loups-lecteurs, en assistant au concert de Sam Roberts Band qui était les invités pour l’ouverture de cette nouvelle série offerte par le FEQ. Rock et découverte sont les deux mots qui résument le mieux mon fou samedi!

L’idée des Nuits FEQ est très simple : des spectacles mettant en valeur le talent canadien et rappelant l’esprit des soirées du Festival d’été de Québec. On y présentera donc des artistes émergents et certains aux noms plus familiers pour remplir nos oreilles et nos yeux d’ici le retour tant attendu de l’été! Une belle nouveauté pour vivre l’expérience du Festival à longueur d’année.

La soirée commençait de façon prometteuse avec le groupe pop-rock de Québec, Mauves. Le groupe originaire de Limoilou a eu la tâche de réchauffer la foule avec sa pop joyeuse et ses rythmes accrocheurs. Plusieurs pièces issues de leur plus récent album Le faux du soir a permis à plusieurs de découvrir un band de la Capitale-Nationale qu’on entendra beaucoup parlé dans les prochains mois! À surveiller, c’est moi qui vous le dis! À écouter juste ICI

Le faux du soir

La soirée s’est poursuivie avec l’entrée de Fast Romantic que bien honnêtement, je ne connaissais pas pantoute. Je m’en voulais presque! Le groupe canadien qui navigue dans l’Indie n’a pas tardé à faire bouger la foule et après la première chanson, je me déclarais déjà fan. Leur dernier album, Afterlight blues est envoûtant, un peu folk, un peu rock, juste parfait. En fouillant, j’ai su que plusieurs de leurs chansons avaient été entendues dans certaines séries américaines et je n’en suis pas surprise! Si vous ne les connaissez pas déjà, à écouter ICI

(Parenthèse de fille : Lauren Heron, claviériste du band, avait un look parfait, j’ai eu un girl crush. Voilà, c’est dit!)

Fast Romantics

La pièce de résistance est montée sur scène peu avant 22h : SAM ROBERTS BAND OMG! J’étais vraiment heureuse d’enfin voir ce band de Montréal version live. Leurs nombreux succès ont joué incessamment dans mon iPod au cours des dernières années, et continueront de le faire longtemps! Des pièces de leur plus récent album, Lo-Fantasy, se sont enchainées, et puis l’apparition de leurs classiques a ravie la foule pourtant déjà conquise. Brother DownBridge to NowhereThem Kids et la joyeuse We’re all in this together n’ont pu que plaire au public rassemblé pour la soirée. En plus, quand Sam Roberts nous jasait, il s’efforçait de s’exprimer en français, c’est smatt tsé!

Bref, trois excellents bands ont donné le ton pour cette série prometteuse! J’ai déjà hâte à la prochaine Nuit FEQ, le 3 avril prochain, qui sera assurément hip-hop avec Down with Webster et Loud Lary Ajust. La dernière accueillera Jimmy Hunt ainsi que notre préf’, Karim Ouellet. Les billets sont en vente pour 15$, sérieux c’est presque gratuit! Je me dévouerai encore pour la cause, qu’est-ce que je ne ferai pas pour vous han!

Très gros merci au Festival d’été de Québec pour l’invitation et pour avoir permis à un loup du public d’y assister! D’ailleurs Patricia Dion, notre gagnante, comment c’était? Et vous, y serez-vous pour les deux prochaines?

BYE!
Laurie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>