Inferno: l’univers de Dante

Le dernier Dan Brown. Ce que j’aime particulièrement de cet auteur c’est sa capacité à faire des romans qui font penser à des films. La même histoire est racontée selon plusieurs points de vue, il y a plein d’action et du beau monde. Quand j’ai lu (et qu’on a tous lu) avidement Da Vinci Code il y a quelques années, j’ai carrément dévoré le roman en capotant ben raide sur les révélations chocs que nous faisait M. Brown. Bon, aujourd’hui mon devoir est de vous annoncer que Dan Brown ne s’est pas réinventé pour ce roman…MAIS… je dois vous avouer que j’ai été tout de même surprise par ce bouquin. En fait, j’avais zéro attentes quand j’ai commencé Inferno. Je m’étais dit : « bah! Ça va me distraire! » et mon impression générale c’est que, dans l’ensemble, ça a bien rempli son mandat.

photo-14

Résumé

Le professeur Langdon se réveille dans un hôpital de Florence complètement désorienté et amnésique par dessus le marché. N’ayant aucune idée de ce qu’il fait en Italie et ayant des gens armés à ses trousses, il file en panique avec la seule personne qui lui propose son aide: Sienna Brooks, la jolie médecin blonde qui le soigne. S’en suit alors une course folle dans Florence avec un Robert Langdon amoché qui tente de découvrir ce qui lui ai arrivé et qui découvre parfois, bien malgré lui, qu’il a commis des actes impensables. Il se rend compte également, qu’il a été embarqué dans une histoire aux proportions gigantesques….

On aime

– Apprendre plein de choses. Il faut rendre à César ce qui est à César et appeler un chat un chat: moi qui n’est jamais allée en Italie et qui n’a jamais lu la Divine comédie de Dante j’ai appris un tas de choses en lisant ce livre.

– Googler les lieux et peintures dont l’auteur parle…et avoir le gueule qui tombe par terre…et pleurer en criant: « JE PARS EN ITALIE DEMAIN! »

– La fin…mais je ne peux pas vous dire c’est quoi ha ha HA !

C’est sexy parce que

– Ça se passe dans le pays du LUV et des lunes de miel.

– Langdon et la jolie médecin se frenchent à la fin du livre (mais c’est pas pour ça que la fin du livre est bonne)

– Dans mon imaginaire le professeur Langdon est vraiment sexy (et c’est la raison pour laquelle je trouve que Tom Hanks c’est pas le meilleur choix…)

Bonne lecture!

Camille xxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>