Dévadé : le charme des mots

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=u7oMg9LFfhk&w=420&h=315]

«Montréal. La patronne, une femme en chaise roulante rêve de tendresse, d’amitié, de sexe et de Bottom; Bottom lui, rêve d’un amour impossible avec Juba; Juba rêve d’être en harmonie avec son amant Bruno par qui elle est délaissée; Bruno rêve de partir aux États-Unis pour y trouver la liberté. Et finalement Nicole, toxicomane, qui se noie avec Bottom dans une relation sexuelle sale, comme elle le dit elle-même. Une tranche de vie de personnages qui vivent en marge de la société, une tranche de rêve!» – La Bordée

La mise en scène minimaliste et efficace de Frédéric Dubois laisse la place à toute la poésie du texte signé Réjean Ducharme, l’auteur mythique. C’est avec brillo que Marianne Marceau s’est attaquée à l’adaptation théâtrale du roman, travail qui n’a pas du être de tout repos. La Bordée lance ainsi sa saison 2013-2014 en signant la création complète de Dévadé, chose très rare au dire du directeur artisitque Jacques Leblanc.

À l’ouverture du rideau, il n’y a qu’une chaise noire et un bain sur pattes. Puis, les personnages entre en scène sous un éclairage franc, c’est Bottom et la patronne. Tout se met en place pour une suite de chassés-croisés entre les protagonistes qui partagent tous une certaine marginalité, un besoin de liberté. La poésie des mots de Ducharme nous emporte dès les premières répliques. Pas besoin de plus, tout coule.

Dans une entrevue accordée à Josianne Desloges du journal Le Soleil, Marianne Marceau, également comédienne dans la pièce, résume ce 1h10 de théâtre : «Tout s’axe sur le personnage, sa relation au monde, aux autres et à lui-même. On ne parle pas vraiment d’histoire, mais d’une tranche de vie, d’une chronique, d’un poème.»

Dévadé c’est une pièce qui nous amène à rire aux éclats et à être touché la minute suivante. Le public était très réceptif et l’ovation debout de plusieurs minutes accompagnée d’applaudissements qui n’en finissaient plus vous donnent une idée de l’appréciation générale.

Je vous invite à vous payer un bon moment de théâtre avec cette création de La Bordée, vous ne serez pas déçus.

Dévadé | Du 17 septembre au 12 octobre 2013 

Avec : Sylvie Cantin, Véronique Côté, Hugues Frenette, Eliot Laprise, Marianne Marceau

Karyan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>