Éternelle gratitude

La meute s’est enfin réunie par un magnifique dimanche sous les nuages, les averses et le froid. Comme des vraies sauvages, nous avons bravé vents et marées pour que nos lectrices et nos lecteurs puissent enfin mettre un museau sur nos noms. Malgré l’absence de certains membres en migration professionnelle, le clan s’est rejoint en début d’après-midi pour enfiler leur fourrure et faire le tour du secteur pour renifler les décors idéals où poser nos pattes et immortaliser nos faces. En soirée, nous étions fières du résultat. Un résultat que nous devons à quelques alliés généreux qui ont partagé leur talent, leur terrier et leur pelage. Pour toujours, merci.

***

Merci à Maryse Laflèche, photographe qui a parcouru de nombreux kilomètres pour se retrouver sous un ciel sans soleil et nous réchauffer grâce à son humour rayonnant. Franchement douée, elle a su nous convaincre de notre beauté malgré la chair de poule et les mèches dans les yeux. Elle a repéré les angles avantageux et les positions adéquates. Nous étions bien guidées, avec le sourire en plus.   Un excellent travail fait par une photographe qui utilise la lumière naturelle pour un effet plus réel, plus authentique Allez voir son portfolio plus qu’inspirant. Il est facile d’imaginer que nos portraits le seront aussi.

217348_257242244414330_879329308_n

***

Merci au tout nouveau Edgar Café, à trois portes du Edgar Hypertaverne au 1558 avenue Mont-Royal Est qui s’est improvisé studio vu les immenses baies vitrées qui donnent directement sur la rue, la lumière tant recherchée. Dans un décor assez industriel  – murs blancs ou en béton, cette même matière cirée pour les planchers et des ampoules suspendues aux bouts de leur fil électrique -, une touche d’orangé rend le tout très invitant – le personnage de la toile, le calorifère ancien et les tasses à espresso. Évidemment, on peut y boire différents café sous leur forme classique, mais l’Edgar Café offre également des smoothies aux saveurs originales et rafraîchissantes pour quand l’été sera arrivé ou pour remplacer un dîner oublié. À côté des breuvages, des pâtisseries, sucreries et autres cajoleries pour la bouche. Finalement, pour les plus gourmands,le sandwich Benitoast traditionnel ou végétarien qu’il faut essayer. C’est une endroit idéal pour se rejoindre entre amis dans un petit racoin qui a fait l’excellent choix d’accepter les vélos à l’intérieur du commerce. De quoi avoir l’esprit tranquille.

600600_10152863501355788_423647288_n  580438_10152863498980788_1555216064_n

***

Merci à la boutique LMCA qui a su, encore une fois, partager ses créations, sa passion et son sourire pour rendre notre journée des plus formidables. Chaque louve a eu la chance de porter un morceau de Blank ou de Voyou. Sincèrement, il m’a rarement été donné d’être aussi bien assistée dans mes choix de vêtements. Lise-Marie Cayer a vraiment le compas dans l’oeil. Ta grandeur, ta coupe et ton motif; elle te les offre, elle te les dégote. Elle fait l’aller-retour entre l’arrière-boutique et la cabine d’essayage pour trouver le morceau qui t’ira parfaitement et dans lequel tu te sentiras parfaite, toi et personne d’autre. Franchement, je lève mon chapeau à cette entrepreneure dévouée qui a réalisé son rêve et n’hésite pas à le partager avec les autres. Elle nous a même invités à revenir si jamais nous ne savons pas avec quoi agencer une paire de souliers ou comment embellir la fameuse petite robe noire. Je parle féminin, mais il y a également une belle collection pour les mâles. Vous irez après avoir pris votre smoothie au Edgar Café, c’est juste à côté.

922799_457319167683674_245026503_n

983594_462636210485303_2094023818_n

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>