Hangover III – Une dure veillée pour le Wolfpack

23 Mai

hangover 3
La bonne nouvelle c’est que non, le film ne commence pas avec Stu qui se réveille au Panama avec des rallonges capillaires. La mauvaise nouvelle c’est que vous souhaiterez que le film ait commencé ainsi.

«We fucked up…» disait Bradley Cooper dès la première séquence du premier film en 2009.

Peut-être que Todd Phillips et son équipe ont ces mots sur le bout de la langue…

Car malheureusement, la finale de cette trilogie laisse définitivement l’appétit ouvert.

Hangover 3 est plutôt un film d’action avec quelques séquences comiques et s’affiche avec un scénario sans fil conducteur pour bien ficeler les aventures de Phil, Stu et Alan.

Plusieurs reprochaient au deuxième film d’avoir copié-collé la formule du premier et d’avoir lésiné sur la créativité. Cette fois, ils ne pourront faire ce reproche. L’équipe de scripteurs a définitivement choisie une avenue différente. Une avenue bien moins marrante, malgré quelques séquences qui ont permis à la salle de se bidonner. (Les gags de Stu, le saut d’Alan au Caesar, la folie de Chow…)

Les personnages épiques de ce film, qui ont fait du premier long métrage un classique, sont fidèles à eux-mêmes. Les protagonistes sont toujours aussi bien campés et nous font apprécier chacune de leurs expressions et de leurs mimiques. Les beaux loups du Wolfpack sauvent un peu la mise…

Pour un film de ce genre, la disposition et la qualité des images sont définitivement à souligner. Les prises de vues sont hallucinantes. Certaines scènes attirent vraiment l’œil (stroboscopes, éoliennes, les chutes du casino du plan de vue des airs (!!), la traversée de la rue qui rappelle la pochette des Beatles, la Strip).

Mais l’essence a disparu. Les situations abracadabrantes sont restées, mais sans les mêmes fous rires, sans l’humour et la répartie intelligente (et aussi stupide). Ce n’est qu’après quelques secondes du générique de fin que le titre du film est honoré…pour deux minutes (mais oh combien rentabilisées !).

High-Five :

* Bébé Carlos

* Les mimiques de Zach

* La scène en parachute de Chow

* Le retour à Las Vegas

* Bradley Cooper (c’est vrai, j’avoue, c’est un peu pour les mauvaises raisons)

* La scène SUR le Caesar’s Palace

On chigne :

* L’inexploitation de John Goodman

* Les animaux tirés, drogués ou décapités

* Les explications à ne plus finir pour mettre l’histoire en place

* La tentative de vouloir ajouter de la profondeur au film (le deuil, les amis, le désir de changer…)

* Les gags prévisibles

Mais si vous êtes comme moi, vous êtes trop curieux et trop attachés aux personnages pour ne pas aller voir Hangover 3. Allez-y et donnez-moi vos commentaires ! En salle dès le 24 mai !

 

It’s a wrap !
Janisss

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :