Sortie culturelle : Peter Peter, Hôtel Morphée et leurs chansons pleines de sentiments

Il faisait sombre, les gens discutaient, s’abreuvaient et avaient l’air serein assis autour de petites tables bistro. C’est du moins, l’impression que j’ai eue alors que le 4 avril dernier, je frôlais les planches de la salle André Mathieu, à Laval, afin d’assister au spectacle double de Peter Peter et Hôtel Morphée.

 peterpeterhotelmorphee

Pour l’occasion, tout le monde était convié directement sur la scène de la salle André-Mathieu. Connaissant cette salle, grande, remplie de bancs et froide lorsqu’elle présente des spectacles musicaux, l’idée de rapprocher les artistes et leurs fans était très appréciée.

C’est donc devant un public près, à l’écoute et pas trop dérangeant (loin de là) qu’Hôtel Morphée a démarré le bal avec les chansons électro-rock de son premier album Des histoires de fantômes. Mon premier feeling fut très positif. J’adore le côté vaporeux et expérimental de ses  chansons. De celles qui ont marqué le public (et moi, bien évidemment) il y a Garde à vous, et C’est mieux comme ça, chanson dans laquelle la chanteuse et musicienne, Laurence Nerbonne et le musicien Blaise Borboën-Léonard ont offert des frissons au public grâce au son émouvant de leurs violons.

La seconde partie du spectacle, présentait un Peter Peter énergique (qui ne cessait de se shaker la jambe droite). Accompagné de ses musiciens, l’auteur-compositeur-interprète a offert une version plus rock expérimentale de son dernier album Une version améliorée de la tristesse. En plus de ses nouveaux morceaux, l’artiste a présenté deux de ses anciens succès, Homa et Montréal neige sale permettant ainsi de mieux connaître l’univers qu’il propose depuis quelques années à ses fans.

Le seul petit hic dans le spectacle de Peter Peter fut le saxophoniste qui s’essoufflait pratiquement pour rien tellement il s’effaçait sous les sonorités plus rock des autres musiciens.

Moments cocasses :

Laurence Nerbonne a voulu visiblement « déniaiser » le public en disant entre deux chansons :

« Vous êtes hot Laval. Vous êtes particuliers. »

Peter Peter qui enchaînait les chansons sentimentales l’une après l’autre a voulu avertir le public :

« Les prochaines chansons parlent de filles… (Une fille dans le public cri « Oh yeah ») parce qu’on les hais! »

À mettre sur ton iPod:

Peter Peter – Les chemins étoilés

Hôtel Morphée – Garde à vous

JULIE XX

Source photo:  www.scene1425.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>