BIEN-ÊTRE LIFESTYLE

5 trucs anti-procrastination

Vous avez un projet à terminer que vous repoussez depuis des lustres? Dix travaux de session à remettre en même temps et vous paniquez déjà à l’idée de devoir tous les finir durant la même semaine? Ne vous inquiétez pas, il y a des trucs pour être productif sans être insomniaque. Astuces inspirées des travaux de Geneviève Belleville, professeure de psychologie à l’Université Laval.

Mme Belleville a publié en 2014 le livre Assieds-toi et écris ta thèse!, une véritable bible pour les étudiants des cycles supérieurs aux prises avec un mémoire ou une thèse tenace. Mais je pense que ces trucs peuvent être bons pour tout le monde! Après tout, qui n’a jamais procrastiné?

  1. Formulez des objectifs clairs

Le plus important, quand on se met au travail, c’est de savoir ce qu’on veut faire. De façon claire et précise.

N’écrivez pas «Finir le travail de session.» Ce n’est pas clair! Quand le travail est-il fini? Quand le corps du texte est terminé? Quand la mise en page est faite? Voilà une recette pour le désastre.

Pour vous faciliter la tâche, découpez le travail. Par exemple, «rédiger l’introduction.» Ou «trouver 10 références sur tel sujet.» Vous saurez automatiquement quand votre objectif sera atteint. En plus, un objectif clair permet de se motiver à se mettre au travail et de rester concentré -selon mon expérience bien personnelle!

  1. Définissez des plages horaires et respectez-les

Une fois les objectifs clarifiés, il faut déterminer le temps qu’on y accorde. Plus votre objectif sera défini, plus ce sera facile.

Lorsque vous définissez votre plage horaire, prenez en compte votre rythme de travail. Êtes-vous plus productif-ve le matin? Le soir? En après-midi? Si vous savez, par exemple, que commencer avant 10h vous rend de mauvaise humeur, ne mettez rien à votre horaire avant cette heure. Ça ne donne rien!

Autre truc : consacrez deux heures maximum à une même tâche dans une journée. Au-delà, vous serez moins concentré et moins productif.

Surtout, une fois que votre plage horaire est réservée, respectez-la. Ne dépassez pas pour rien. Si tout s’est bien passé, vous serez dans un bon état d’esprit pour poursuivre le lendemain.

  1. Trouvez un endroit pour travailler et restez-y

D’après mon expérience personnelle, il est important de compartimenter vos activités. Si vous travaillez toujours à votre bureau à la maison, ne vous mettez pas à travailler sur le divan ou dans votre lit. Votre cerveau ne saisira plus à quel moment il est censé être en mode « études », et ce sera plus difficile de vous concentrer.

Évidemment, vous pouvez changer de lieu une fois de temps en temps, en vous assurant de ne pas mélanger loisirs et études : n’allez pas étudier dans la cuisine de votre ami où vous êtes habitué de vous amuser! Encore une fois, ça enverra des signaux contradictoires à votre cerveau et ça vous rendra la tâche plus compliquée.

  1. Préparez votre journée à l’avance

Pour moi, il n’y a rien de pire que commencer ma journée sans savoir ce que je dois faire. Je suis là avec mon agenda et j’attends d’avoir une idée de génie. Mauvaise idée!

Les idées de génie, ça vient en travaillant, rarement dans le vide.

Donc, lorsque vous terminez votre journée, prenez une dizaine de minutes pour préparer le lendemain : à quelle heure je commence? Qu’est-ce que je fais en premier? Comme ça, vous commencerez la journée fin prêt-e pour l’ouvrage.

  1. Gardez du temps pour faire autre chose

Le repos, on ne le dira jamais assez, est fondamental! Ne passez pas votre vie à étudier, ou à culpabiliser parce que vous n’étudiez pas. Si ça fait six mois que vous n’avez pas vu votre meilleur-e ami-e, ce n’est pas normal. Prenez du temps pour vous, pour vous amuser et faire autre chose. Vous serez plus concentré quand vous recommencerez à travailler!

Pour d’autres astuces, lisez Geneviève Belleville et son livre Assieds-toi et écris ta thèse: Trucs pratiques et motivationnels, aux Presses de l’Université Laval. Un incontournable pour tout étudiant -et pour n’importe qui ayant des travaux à faire! 😉

Anne-Sophie

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply